Dune : les premiers avis de l'adaptation épique de Denis Villeneuve sont tombés

Maeva Antoni | 6 septembre 2021 - MAJ : 08/09/2021 20:03
Maeva Antoni | 6 septembre 2021 - MAJ : 08/09/2021 20:03

Le film Dune fait son festival à Venise et les premiers avis sur l'adaptation de Denis Villeneuve sont largement positifs. 

Très attendu par les fans, qui l’attendent aussi au tournant, Dune réalisé par Denis Villeneuve s’est dévoilé lors de la Mostra de Venise. Succédant à David Lynch pour l’adaptation de l’œuvre éponyme de Frank Herbert réputée inadaptable, le réalisateur québécois a une sacrée pression sur les épaules. D’autant que la suite de la saga qu’il est en train de concocter est liée au succès de ce premier film, même si à en croire Villeneuve, seul un box-office cataclysmique viendrait entraver ses plans

Mais après des bandes-annonces épiques, Dune mettait clairement l’eau à la bouche et on n'a pas été déçu, comme on l'exprime dans notre critique. Si le réalisateur de Blade Runner 2049 incite fortement les spectateurs à aller voir le film en salles, il sortira simultanément sur HBO Max aux États-Unis le 22 octobre.

 

 

Mais si la sortie officielle en salles n’est pas encore pour tout de suite, Dune s’est déjà donné à voir pour quelques privilégiés. Et alors que les premiers avis pullulent dans les revues et autres journaux, s’il ne fallait retenir que l’essentiel, ce serait que le dernier long-métrage de Villeneuve est spectaculaire, bien que certains le trouvent presque trop académique. Petite revue de presse.  

"Une adaptation captivante et impressionnante de la moitié du roman de Frank Herbert, qui épatera les amateurs de la première heure et rendra les nouveaux venus accros à ses visions pleines d'Épice. Si la deuxième partie n'a jamais lieu, ce sera une honte." -Empire

 

photo, Timothée ChalametElle parait bien partie cette histoire

 

"Les spectateurs méritent de voir la conclusion d'un film d'action aussi bien conçu et aussi patiemment orchestré, qui cherche davantage à susciter un émerveillement révérencieux par la simplicité des structures narratives durables que par la complexité de la construction d'un univers cinématographique." -SlashFilm

"Avec Dune, Villeneuve a l'occasion de redresser les torts du raté de 1984 de David Lynch (un raté selon certains, du moins) et de faire véritablement honneur au texte d'Herbert. Mais Villeneuve ne peut s'empêcher de tout laquer, donnant quelque chose de trop lisse et dur au toucher." -Vanity Fair

 

Photo Rebecca Ferguson, Zendaya, Javier Bardem, Timothée ChalametUne belle brochette 

 

"Ceux qui trouvent que Villeneuve est un personnage sérieux, sans humour et prétentieux ne changeront probablement pas d'avis de sitôt après Dune, mais c'est peut-être tant pis pour eux. Dans un tel climat de mauvais retours sur le box-office, il reste à voir si Warner acceptera de faire une suite. Mais ce n'est pas ce qui nous préoccupe pour l'instant ; Dune est indéniablement impressionnant, envoûtant et d'une immensité évocatrice, indépendamment du fait qu'il s'agisse d'un film à succès." -The Playlist

"La narration n'a pas la clarté qui lui permettrait d'être constamment stimulante. Paradoxalement, compte tenu de sa position élevée dans le canon de la science-fiction, une grande partie de la créativité du récit a également été diluée, rendue insipide par des décennies d'imitation." -The Hollywood Reporter

 

Photo Zendaya, Timothée Chalamet"Si tout va comme prévu, après c'est ton tour Chani"

 

"Qualifier ce Dune d'œuvre remarquablement lucide, c'est l'encenser au prix d'une très légère condamnation. Peut-être par réticence à aliéner les novices du public, Villeneuve a aplani de nombreuses circonvolutions du roman, au bénéfice probable de la compréhension, mais au détriment de certains excès riches et imaginatifs." -Los Angeles Time

"Le génie de l'exécution de Villeneuve - il n'y aura peut-être pas d'autre film cette année, ou même jamais, qui transforme un personnage demandant un verre d'eau à un autre en une sorte de performance artistique psychédélique - fait souvent oublier que l'intrigue est surtout un prologue, une origin story tentaculaire sans début ni fin définis."- Entertainment Weekly

 

Photo Timothée ChalametPas que du bon partout à priori

 

"Un film d'une telle ampleur et d'une telle richesse est une splendide réussite, mais il est plus facile de l'admirer que de l'aimer. Il y a bien un peu d'humanité là-dedans : au fond, c'est l'histoire d'un garçon qui devient plus dur et plus cynique sur le chemin qui le mène à devenir un leader. Mais qui s'intéressera à certains de ces personnages superficiels et sans relief ? Ils ont des noms exotiques et des costumes élaborés, mais aucun d'entre eux n'a beaucoup de chaleur ou de personnalité, contrairement à ceux d'un autre space opera que je ne mentionnerai pas."-BBC

Dune va faire son entrée dans les cinémas français le 15 septembre, presque un mois avant la sortie américaine afin d'éviter que le film ne se tire une balle dans le pied avec le piratage qui sera difficile à éviter une fois le film disponible sur HBO Max. 

Tout savoir sur Dune

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Carvaillac
25/09/2021 à 14:11

emballé et deçu à la fois. L'esthetique géneral du film est dans l'ombre comme une athmosphere déja viciée - a quelques mment des eclairages intense et un ciel bleu m'aurait reveillé de se marasme d image tout en ombre. Ensuite pourquoi si peut d information sur les diffrends peuples origines , us, objectifs ? bref le film m a paru long et l'attaque eclair pas vraiement captivante a l expection du combat lors de la fuite.

heureusement la prise de conscience et de pouvoir de Paul ainsi que son attirance pour la jeune m'a donné quelques emotions .
l'histoire est fantastique je serai la pour la prochaine partie en esperant qu il ( le réalisateur) trouve la lumiere et le dynamisme .

Neophite
16/09/2021 à 10:04

N'ayant jamais lu l’œuvre, malgré une forte envie de m'y mettre, je dois dire que cette adaptation m'a mis l'eau à la bouche. L'univers est magnifique, le casting m'a paru plutôt adapté (quoi que je trouve également que Zendaya manque d'un peu de charisme, malgré un charme certain), c'est une belle découverte pour le "public jeune" dont je fais partie. L'histoire reste très dynamique (merci Zimmer) et les effets spéciaux m'ont parus très convaincants. J'espère voir la suite dans quelques années !

Eviv Bulgroz
15/09/2021 à 07:42

Je l'ai vu. J'avais lu Dune il y a trente ans, L'adaptation de Lynch m'avait bien plu, par la richesse et l'inventivité de certains visuels. Là, j'ai été déçu de ne pas voir les "navigateurs", auxquels Lynch avait donné une très belle transcription visuelle. Au niveau des machines spatiales, et du décor, le film de Villeneuve a tout bon. Les moyens techniques ont tellement évolué en trente ans qu'il parvient à donner de la crédibilité à ses décors, qui ont la densité du réel, la perfection des détails, sans l'effet nouille numérique de la seconde trilogie StarWars, et ça c'est très bien. Où je suis inquiet, c'est au niveau du jeune public : que comprendra-t-il à ces personnages, dont l'action est régie par une histoire très complexe, très lointaine, mais dont l'incarnation à l'écran n'est pas assez caractérisée. Pour un spectateur adulte comme moi, qui connaît les personnages et leur histoire, j'ai envie de parler d'une mise en bouche. Je reste sur ma faim, mais j'espère que le plat de consistance arrivera.

Restant
10/09/2021 à 21:00

Avec Zedanya et Momoa deux acteurs sans charisme et talent sa promet pour du réchauffé.

Taro
08/09/2021 à 18:11

Conclusion : lisez les livres c'est bien mieux foutu qie cette platitude de villeneuve qui a trop simplifié l'oeuvre.

Guéguette
07/09/2021 à 10:31

Même ceux qui aiment pointent des défauts qui pointaient déjà dans la BA...et chez Villeneuve en général. Je ne risque pas pas d'accrocher...On verra bien, mais ça m'irrite d'avance.

Yamcha
07/09/2021 à 01:06

Pour le visuel de Dune, c'est vrai qu'on a longtemps eu le film de 1984 comme référence. J'aime bien aussi John Schoenherr qui avait illustré les romans.

Pour être dans l'ambiance (sans trop spolié le récit), voici le titre de trois illustrations : Dawn at the Palace of Arrakeen, The Sardaukar Warriors, Baron Vladimir Harkonnen.

uleertel
06/09/2021 à 22:24

@Faurefrc personnellement j'ai vu le Dune de Lynch étant gamin, je l'ai beaucoup aimé et je n'ai pas du tout trouvé qu'il était difficile à suivre ou comprendre, rien de très très compliqué au final... J'ai lu le livre bien plus tard et je comprends qu'à son époque il ait pu être marquant mais je n'ai pas trop accroché au style.

Wow
06/09/2021 à 21:18

Outch le petit taquet en référence à star Wars...

Mais hein, on parle d'une saga ou l'héroïne est la petite fille de palatine.. et on sait toujours pas pourquoi

Faurefrc
06/09/2021 à 19:05

Ceux qui ont lu le livre le savent bien : le personnage principal, à savoir Paul, est tout sauf chaleureux et sympathique…
J’espère que Villeneuve réussira là où Lynch a échoué : rendre cet univers compréhensible et accessible à tous ceux qui n’ont jamais ouvert une page du roman d’Herbert.

Plus
votre commentaire