Resident Evil : Welcome To Raccoon City, le reboot sans Milla Jovovich, dévoile enfin ses premières images

Raphaël Iggui | 30 août 2021 - MAJ : 07/10/2021 10:26
Raphaël Iggui | 30 août 2021 - MAJ : 07/10/2021 10:26

Resident Evil : Welcome to Raccoon City montre enfin le bout de sa chair pourrissante avec ses premières images

Mine de rien, on serait presque tenté par l'optimisme concernant le reboot de Resident Evil. Déjà, parce qu'il serait quand même difficile d'atteindre les sommets de turbo-nanar high-tech auxquels est parvenu Paul W.S. Anderson-producteur après six odes à la badasserie de Milla Jovovich (dont 4 qu'il a réalisé). Mais surtout, parce que les discours du réalisateur Johannes Roberts (47 Meters Down, The Strangers : Prey at Night) auraient presque tendance à nous rassurer

Des comparaisons avec John Carpenter, un discours de joueur et de fan de la première heure... soit Roberts est très bon en marketing, soit on peut se permettre d'y croire. Comme dirait Mulder, la vérité est ailleurs, mais ça ne doit pas nous empêcher d'apprécier les premières images de Resident Evil : Welcome to Raccoon City dévoilées par IGN

 

Photo, Kaya Scodelario, Avan JogiaLeon S.Kennedy (Avan Jogia) et Claire Redfield (Kaya Scodelario

 

Visiblement, le film sera donc un mix entre Resident Evil et Resident Evil 2, mélangeant le manoir du premier volet avec l'environnement de Racoon City ainsi que les personnages. Pêle mêle, on retrouve ainsi sur les photos Leon S. Kennedy (Avan Jogia), Claire Redfield (Kaya Scodelario), Chris Redfield (Robbie Amell), Jill Valentine (Hannah John-Kamen), Albert Wesker (Tom Hopper) et même Lisa Trevor (Marina Mazepa), fille de l'architecte du manoir Spencer monstrueusement déformée après qu'Umbrella l'a utilisée comme cobaye.

Interviewé par IGN, Roberts a vendu son adaptation ainsi, dégainant les références et influences cinématographiques et vidéoludiques : 

"Ce film n'a vraiment rien à voir avec la franchise précédente. Il s'agissait de revenir aux jeux et de créer un scénario plus proche du film d'horreur que de la science-fiction d'action des films précédents. J'ai été très influencé, en particulier par le remake du deuxième jeu, et je voulais vraiment capturer l'atmosphère imprégnée du ton qu'il avait. C'était tellement cinématographique. Les films précédents étaient très lumineux et brillants alors que celui-ci est sombre et sinistre, entièrement tourné de nuit. Il pleut constamment et la ville est enveloppée de brume [...]"

 

Photo,  Robbie Amell, Hannah John-Kamen, Tom HopperAlbert Wesker (Tom Hopper), Jill Valentine (Hannah John-Kamen), Chris Redfield (Robbie Amell)

 

[...] J'ai été énormément influencé par des films comme L'Exorciste (dont L'Exorciste : La suite !), Ne vous retournez pas et Shining. Vous pouvez vraiment sentir la texture dans ce film. Rien dans cette ville n'est high-tech. On a l'impression qu'elle est délabrée. Je voulais que Raccoon City ressemble un peu à la ville de Voyage au bout de l'enfer, une ville fantôme oubliée du reste du monde. Et toute la structure du film a certainement été très influencée par Assaut.

La différence de ce film par rapport aux précédents est qu'il s'agit d'un ensemble où chacun des personnages principaux a une importance énorme pour le récit. Je pense que souvent, dans les adaptations de jeux, l'un des grands défauts est de se contenter de caster quelqu'un qui ressemble visuellement aux personnages (en lui donnant la même coupe de cheveux et les mêmes vêtements), mais sans vraiment essayer de donner au public ce qu'un film fait mieux qu'un jeu, à savoir créer un personnage en trois dimensions auquel on peut vraiment s'identifier et auquel on peut croire."

 

photoLisa Trevor (Marina Mazepas)

 

Une réflexion qui a mené le réalisateur a donné plein de précision sur les personnages présents dans son film afin de détailler les rôles majeurs par rapport aux jeux vidéo, notamment un en particulier :

"[...] Lisa Trevor a en fait un rôle assez central dans le film. J'ai toujours été fasciné par elle lorsque je jouais au remake du premier jeu. Je trouvais son personnage à la fois inquiétant et étrangement obsédant [...] Lorsque nous avons discuté de la façon de donner vie à cette histoire, c'était l'un des éléments que je voulais vraiment mettre en avant, car elle n'a jamais figuré dans aucune des versions filmées de Resident Evil.

Je voulais qu'elle soit un personnage tridimensionnel et pas seulement un spectre effrayant. Nous avons choisi Marina Mazepa, qui venait de jouer Malignant pour James Wan, et qui a travaillé dur pour donner vie à ce personnage d'une manière qui, je pense, plaira beaucoup aux fans. Elle est terrifiante, mais aussi tragique. Dans le film, nous la relions vraiment à l'histoire de Claire Redfield, en commençant par l'orphelinat où Claire a grandi." 

 

photoUn petit coin de paradis

 

Roberts mentionne également que le lien et la confiance avec Capcom étaient si forts que l'éditeur culte leur a même fourni les plans exacts du manoir Spencer et du commissariat de Raccoon City. Après, connaître un lieu avec exactitude n'implique pas forcément de savoir comment y positionner sa caméra, bien que l'on souhaite évidemment à Roberts d'avoir trouvé son angle d'attaque idéal. 

Resident Evil : Welcome to Raccoon City sortira en France le 24 novembre 2021. On vous a fait un petit guide du casting pour vous aider à vous repérer et évidemment, on a fait un classement des films de Jovovich, du pire au moins pire.

Tout savoir sur Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Roco
02/09/2021 à 04:32

Moi j’ai toujours été fan du résident evil et ce saurais un honneur de mater ce films qui a marqué mon esprit quand j’avais mais 13 ans ce film me rappelle mes meilleurs moments de jeunesse et ce côté fiction et oui ils faut laisser la chance pour cette nouvelle génération

Ju'
01/09/2021 à 14:41

"[...] ce qu'un film fait mieux qu'un jeu, à savoir créer un personnage en trois dimensions auquel on peut vraiment s'identifier et auquel on peut croire."

Je suis vraiment pas sur que ce soit le cas si on prends des jeux vidéo comme bioshock, the last of us. Le gars a pris trop de confiance

Kikou lol
31/08/2021 à 22:44

Il est sûr qu'il a ete influencé par le remake de re2? La photo avec Léon et claire me fait penser à un porno

Boddicker
31/08/2021 à 16:37

Peut être que leur référence c'est le niveau des cinématiques filmées du tout premier Resident, dans ce cas là ça à l'air plutôt réussi :D

Fab1
31/08/2021 à 13:14

J'adore l'univers RE (plus en jeux vidéo qu'en films) mais je vais laisser sa chance à ce nouveau film qui reboot la franchise.
Arrêtez de dénigrer le film juste avec quelques photos, vous vous prenez pour des critiques de cinéma confirmés ou quoi ?? Laissez lui sa chance et attendez au moins une bande annonce officielle !

Kream
31/08/2021 à 13:08

C'est moi où ça a vraiment l'air cheap ?

zetagundam
31/08/2021 à 10:46

@Nyu
Je te déconseille dans ce cas de regarder qui interprète Jill Valentine

Nyu
31/08/2021 à 09:32

C'est quoi ce leon et claire en carton. Ils sont pas fichu de mettre des gens qui ressembles un minimum.

Boddicker
31/08/2021 à 08:41

Sympa le cosplay :D

XG58
31/08/2021 à 01:05

Kaya se que Gregdevil veut dire c'est l'ambiance, la propeter de la premiere image, la manque de grain au niveau de l'image, c'est trop lisse

Plus
votre commentaire