The Card Counter : Oscar Isaac règle ses comptes dans la bande-annonce vengeresse

Raphaël Iggui | 28 juillet 2021 - MAJ : 28/07/2021 15:52
Raphaël Iggui | 28 juillet 2021 - MAJ : 28/07/2021 15:52

Oscar Isaac se la joue Patrick Bruel en quête de vengeance et de rédemption dans la bande-annonce de The Card Counter.

Paul Schrader fut d'abord un scénariste émérite avant de devenir un cinéaste éclectique, mais ses thématiques et ses obsessions habitent ses créations dans les deux cas. À l'image de ses collaborations avec Martin Scorsese (Taxi DriverRaging BullÀ tombeau ouvertLa dernière tentation du Christ), certains de ses films comme Light sleeperAffliction ou plus récemment Sur le chemin de la rédemption mettent en scène des personnages blessés, heurtés. De quasi-figures christiques qui trouveront un moyen de se transcender quitte à passer par la plus profonde des douleurs. 

À part l'excellent Sur le chemin de la rédemption, les années 2010 semblaient sonner le glas du Schrader sulfureux et bouillonnant à cause des superficiels The Canyons et Dog Eat Dog. Une impression qui disparaît au fur et à mesure de la bande-annonce de The Card Counternouveau projet aux images alléchantes. 

 

 

 

Abattez vos cartes et vos ennemis... William Tell (Oscar Isaac) est un ancien militaire devenu accro au poker, ayant appris à compter les cartes en prison. Il va tenter d'aider Cirk (Tye Sheridan) à se venger de John Gordo (Willem Dafoe), ancien colonel de l'armée avec qui Tell a eu des démêlés. Financés par la mystérieuse Linda (Tiffany Haddish), ils sillonneront les routes et les casinos avec les World Series of Poker de Las Vegas en ligne de mire. Seulement, ils n'y parviendront que si Tell parvient à vaincre ses démons et à contenir ceux de Cirk...

Rédemption, vengeance, s'affranchir ou se laisser dévorer par ses remords... les thèmes de Schrader semblent avoir trouvé un parfait écrin avec cette forme d'odyssée tendue, visiblement zébrée d'éclats de violence et autres pulsions charnelles. Le film se permet même d'aborder la question de la torture au sein de l'armée américaine utilisée comme une arme de guerre banale et les conséquences sur ceux qui les infligent. 

 

Photo, Oscar IsaacMétaphore de comment Oscar Isaac mène sa carrière

 

Pour l'accompagner dans cette odyssée, Schrader s'est entouré d'un casting solide. On retrouve ainsi l'Américano-Guatémaltèque le plus chaud du moment en la personne d'Oscar Isaac, mais également un des acteurs fétiches du cinéaste, Willem Dafoe tandis que Tye Sheridan continue son bonhomme de chemin entre grosses machines et cinéma indépendant. Enfin, signalons la présence de Tifanny Haddish, comique américaine, qui sort enfin de sa zone de confort pour mieux laisser exploser son charisme

The Card Counter devrait arriver aux États-Unis d'ici le 10 septembre, et n'a pas encore de date de sortie française. En attendant, vous pourrez le retrouver dans la sélection de la Mostra de Venise 2021 et vous pouvez toujours rattraper Sur le chemin de la rédemption, dont notre critique ne tarit pas d'éloges. De son côté, Paul Schrader a déjà eu le temps de s'atteler à son nouveau film, le western Nine men from Now dont on attend de plus amples détails.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Matrix R
30/07/2021 à 18:57

Cet acteur est un tocard absolu

votre commentaire