The Batman : Colin Farrell donne des détails sur le rôle du Pingouin dans le film

Lino Cassinat | 17 juillet 2021 - MAJ : 19/07/2021 13:43
Lino Cassinat | 17 juillet 2021 - MAJ : 19/07/2021 13:43

Colin Farrell, très attendu dans le rôle du méchant Pingouin dans le film The Batman, a donné quelques détails son personnage, et il pourrait y avoir des déçus.

C'est peu dire que le premier démarrage du DCEU a été plutôt chaotique avec notamment Batman v Superman : L’Aube de la justice, et l'un des objectifs de The Batman de Matt Reeves est de remettre quelques pendules à l'heure en apportant son lot de surprises.

Parmi elles, et outre Robert Pattinson : Colin Farrell est notamment attendu au tournant. L'acteur irlandais au physique irréprochable a en effet été engagé pour joué le Pingouin, un des antagonistes du film et contre-emploi intéressant pour lequel il a dû se transformer au point de devenir méconnaissable dans la bande-annonce. Une performance que l'acteur est impatient de faire découvrir au public, mais attention, il ne va pas falloir cligner des yeux, comme il l'explique à Happy Sad Confused.

 

 

"Je n'ai que cinq ou six scènes, donc je suis très impatient de voir le film puisqu'il ne pourra pas être ruiné par ma présence. C'est tout bénef' pour moi, je ne serai mal à l'aise que pour les neuf putains de minutes qu'on m'a données et pour le reste je suis très impatient de voir cet univers. Les les décors étaient extraodinaires, et son utilisation de la musique et du son vont être extraordinaires. Et le casting aussi, tous, de Robert à Zoe."

Outre les louanges propres à l'exercice de promotion d'un film, l'info à retenir de cette citation est que Colin Farrell n'a que neuf minutes de temps d'écran, ce qui est bien court.

 

photo, Danny DeVitoL'autre Pingouin

 

On espère que ses fans ne seront pas trop déçus car cela confirme donc que son rôle sera probablement très secondaire dans l'intrigue, et que c'est bien le Sphinx de Paul Dano qui prendra aura la lourde tâche d'endosser le rôle de méchant principal. En espérant pour lui qu'il parviendra à être aussi iconique que certains de ses prédecesseurs ont su l'être.

La chauve-souris reviendra au cinéma en mars 2022. D'ici là, la dose de DC s'appelle The Suicide Squad, en salles le 28 juillet, avant Black Adam, Shazam ! Fury of the Gods, Aquaman and the Lost Kingdom, et The Flash.

Tout savoir sur The Batman

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Fridrich
20/07/2021 à 16:17

We live in a society

Colin mayard
19/07/2021 à 00:30

C'est marrant,c'est le sosie de power both....Avec un soupçon de l'autre la qui jouait dans evil dead , Campbell ?

Atma
18/07/2021 à 21:37

ça me rappelle Gary Oldman dans Hannibal (et plein d'autres). Je sais bien qu'il y a le jeu d'acteur, mais là, on se demande un peu l’intérêt d'engager de si gros cachetons pour ne pas les reconnaitre du tout... mais c'est peut-être juste la photo...

BGP
18/07/2021 à 19:01

Je pense que dans la mesure où il y a la volonté de faire potentiellement plusieurs films derrière on le retrouvera plus largement dans d'autres

Cali
18/07/2021 à 17:05

Ducoup c'est bien le Sphinx de Paul Dano qui PRENDRA ? ou AURA ? la lourde tâche d'endosser le rôle de méchant pricinpal?

Cat24
18/07/2021 à 08:41

J'aime bien que depuis quelques années Colin Farrell ne joue pas sur son physique, dans The Lobster par ex. C'est un bon acteur pas seulement un beau gosse

Yes
17/07/2021 à 22:08

Le mec il est pas du genre à kiffer troller pendant les interviews !!? Un peu à la manière de Keaton qui fait exprès de troller en mode "c'est pas sûr, on verra" juste avant de commencer un tournage

Den the gun
17/07/2021 à 21:42

On dirait Molina, c'est dingue.

Faurefrc
17/07/2021 à 19:45

Anthony Hopkins n’a eu que 16 minutes dans le Silence des Agneaux… j’espère que la performance de Farrell sera intéressante malgré son peu de temps de présence.

Roukesh
17/07/2021 à 18:03

Dommage, vu la transformation on aurait pu s'attendre à plus. Pour autant, j'ai entièrement confiance en Paul Danois pour faire vivre un sphinx remarquable.

votre commentaire