Fear Street, la trilogie horrifique Netflix, dévoile sa bande-annonce maudite

Maeva Antoni | 10 juin 2021 - MAJ : 10/06/2021 12:04
Maeva Antoni | 10 juin 2021 - MAJ : 10/06/2021 12:04

La trilogie d'épouvante Fear Street de Netflix s'offre une nouvelle bande-annonce bien sanglante.

L’énorme carton Stranger Things sur Netflix semble continuer son jeu d’influence sur la plateforme. Si les couleurs pop, les vestes en jean extra-larges et les gros chouchous sont partout dans les productions originales du N rouge entre Sex Education ou GLOW (pour ne citer qu'eux), c’est notamment car Stranger Thing a remis l'esthétique vintage sur le devant de la scène.

Et Netflix continue sur cette lancée avec la trilogie pour ados Fear Street qui va explorer un terrible d'évènement surnaturel sur trois époques différentes : 1994, 1978 et 1966. Basée sur la saga d’épouvante de R.L. Stine, la trilogie Fear Street avait déjà dévoilé une bande-annonce temporelle diabolique. Les trois films se dévoilent un peu plus dans une nouvelle vidéo en pleine malédiction

 

 

Une bande-annonce qui dévoile un peu plus de la malédiction de la sorcière et ses répercussions dans le temps. Des massacres à répétitions tiennent le fil rouge de la trilogie composée des films Fear Street : 1994Fear Street: 1978 et Fear Street: 1666 tous réalisés par Leigh Janiak. Si tout va bien dans la bucolique ville de Shadyside, ça part rapidement en bain de sang. Coups de téléphone dans la nuit, masques en forme de crâne, sorcière moyenâgeuse et hurlements viennent ponctués cette bande-annonce bien sanglante qui mêle les époques jusqu'a qu'on se perde.  

Une volonté de flou et d’égarement afin d’accompagner ses adolescents largués face à ce qui les attend. Si on retrouve les transfuges de Stranger ThingsMaya Hawke et Sadie Sink, de nouvelles têtes se donnent à voir. On retrouve notamment Gillian Jacobs (Community) qui semble être le lien entre les massacres de 1978 et 1994 et viendra prêter main-forte aux ados avides de survie.

 

photo, Maya HawkeLa figure horrifique classique de la serpillère

 

La trilogie horrifique Fear Street sera sans aucun doute un grand succès auprès des jeunes abonnés. Cependant, pas de binge-watching ici, Netflix joue avec les nerfs des plus jeunes en diffusant un métrage par semaine. Avec Fear Street 1994 le 2 juillet, puis Fear Street 1978 le 9 juillet et enfin Fear Street 1666 le 16 juillet. Il va falloir attendre entre chaque film avant de connaître le maître mot de cette malédiction bien obscure qui ne semble avare ni sur les jets d’hémoglobine ni sur les jumpscares.

Si vous êtes impatient de vous plonger dans le passé de cette bourgade maudite, il va falloir patienter quelques semaines. D’ici là, vous pouvez commencer à vous préparer pour la frousse à venir avec notre dossier sur les films de zombies ou sinon celui sur les films de pièges.

Tout savoir sur Fear Street : 1994

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Flash
10/06/2021 à 16:11

Vu, revu et archi revu, voila l’impression que me donne cette bande annonce.

votre commentaire