Après les accusations d'abus sexuels, Kevin Spacey va finalement revenir au cinéma

Alexandre Janowiak | 24 mai 2021 - MAJ : 24/05/2021 11:02
Alexandre Janowiak | 24 mai 2021 - MAJ : 24/05/2021 11:02

Incroyable, mais vrai, Kevin Spacey va revenir au cinéma pour jouer les flics, malgré les accusations d'abus sexuels à son encontre.

Est-il utile de revenir sur l'affaire concernant Kevin Spacey ? En 2017, alors que les langues se déliaient à Hollywood autour du producteur Harvey Weinstein et de ses abus sexuels, d'autres comédiens tombaient pour leurs comportements déplacés dont Kevin Spacey, double oscarisé et star alors de la série Netflix House of Cards.

Devant les plaintes et poursuites dont il faisait l'objet, l'acteur a été éjecté de House of Cardsremplacé par feu Christopher Plummer dans Tout l'argent du monde et a disparu du cercle hollywoodien (à juste titre). Sa dernière apparition au cinéma remontait à 2018 dans le film Billionaire Boys Club et depuis, il a tenté à plusieurs reprises de faire son comeback à travers des vidéos YouTube sacrément gênantes. Et alors, qu'on ne l'attendait plus, le comédien va finalement revenir.

 

Photo , Kevin SpaceyBack from the dead

 

En effet, d'après des informations de ABC News (et confirmées par Variety), Kevin Spacey va faire son grand retour au cinéma dans le nouveau film de Franco Nero. L'acteur de Django et réalisateur de Forever Blues a en effet décidé de caster Spacey dans un petit rôle de policier détective pour son long-métrage The Man Who Drew GodUne annonce plus que surprenante, mais qu'a été ravi de révéler Franco Nero :

"Je suis super heureux que Kevin participe à mon film. Je considère que c'est un grand acteur et j'ai très hâte de débuter le tournage."

Un choix qui risque donc de créer une sacrée polémique alors qu'on pensait la carrière de Spacey terminée et son avenir inexistant dans l'industrie après les accusations d'agressions et abus sexuels en tout genre (notamment sur des mineurs) et également de racisme. Comme quoi Hollywood nous surprendra toujours et pas forcément en bien.

 

Photo Jamie Foxx, Franco NeroFranco Nero aux côtés de Jamie Foxx dans Django Unchained

 

The Man Who Drew God racontera l'ascension puis la chute d’un artiste aveugle (incarné par Nero lui-même), qui possède le don extraordinaire de peindre des portraits réalistes en écoutant la voix des gens.

Pour l'instant, aucune date de sortie n'a été annoncée aux États-Unis ou ailleurs. On sait juste que Vanessa Redgrave aura également le droit à un petit caméo dans le film puisqu'elle sera la professeure de piano du personnage principal. Reste à savoir maintenant qui osera se charger de la distribution et prendra le risque de se prendre une volée de bois vert.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Sascha
01/06/2021 à 13:43

@ethan : il a surtout reconnu les faits il me semble. Donc la présomption d'innocence n'a plus besoin d'être

Satan Lateube
24/05/2021 à 20:53

a l'autre nullos d'Ethan la dessous: si tu ne connais pas Kevin Spacey, tu n'as rien à faire sur un site de cinéma !!

Ethan
24/05/2021 à 18:03

Je ne connais pas cet acteur et pas suivi ces accusations. Mais a t il été condamné ?
Chaque personne a le droit à la présomption d'innocence.
Je comprends pas quand vous dites : "Comme quoi Hollywood nous surprendra toujours et pas forcément en bien".

RobinDesBois
24/05/2021 à 17:37

C'est un bon acteur si on peut le revoir dans des films intéressants c'est une bonne nouvelle.

le lapin
24/05/2021 à 16:15

tant mieux qu'il revienne. C'est un bon acteur

SaintDamien
24/05/2021 à 15:05

Merci pour cet article!!!
Avez-vous un jugement qui condamne KS? Ou bien faites-vous partie de ceux qui condamnent sans jugement? Un peu de sérieux dans votre article s'il vous plait. Que ça vous plaise ou non il n'est pas jugé et donc innocent quant à présent.
Si demain vous étiez accusé de quoi que ce soit, vous aimeriez bénéficier de la présomption d'innocence.
La justice se rend dans les tribunaux et non dans des articles de presse. Merci

DirtyCop
24/05/2021 à 14:23

Enfin une bonne nouvelle.

Kyle Reese
24/05/2021 à 12:06

Question de choix moral. J’ai arrêté de regarder House of cards dés que j’ai su. J’admirais Spacey, je ne peux plus m’y intéresser. Accusé d’agression sexuel sur mineur ça ne passe pas. Je n’approuve pas le choix du réalisateur, il utilise Spacey pour sa com ou alors il se la joue avocat ou chevalier. L’acteur est toujours poursuivi pour ces faits même si le procès risque de ne pas avoir lieu le premier accusateur ne voulant pas révéler son identité pensant ne pas pouvoir supporter le poids médiatique qui lui tombera dessus inévitablement. Après chacun ses choix.
Il y a la présomption d’innocence qui prévaut heureusement. Personne ne doit interdire à Spacey de tenter de revenir. Malheureusement, et ça ne me plait, pas mais j’ai l’impression que dans ce milieu il y a peu de fumée sans feu. Des personnes médiatiques peuvent avoir eu des comportements déplacés, tendancieux dans des situations particulières, elles peuvent s’expliquer, s’excuser, faire amendes honorables, payer pour ce qu’elles ont fait et qui sait remonter la pente, changer, évoluer et continuer d’avancer. La on parle d’agression sexuelle, ce n’est pas rien. Ne pas connaître la vérité est problématique on imagine le pire et du coup on condamne d’avance.
Compliqué. Un procès aurait éclairci les choses et qui sait...

Birdy en noir
24/05/2021 à 11:31

@ Eddy : c'est l'hypocrisie de ce milieu : Weinstein peut faire ses rdv en robe de chambre tranquillou à 1h du matin pendant 20 ans, tout le monde le sait, les agents continuent de placer leurs actrices chez ce gros porc, mais comme il est tout puissant...
Spacey doit payer (en plus de potentiels crimes au tribunal) pour son image qui nuirait aux projets. Sinon cela fait belle lurette qu'il serait à nouveau à l'affiche.
En gros, tant que ça reste entre eux, tu as le droit aux courbettes. Ensuite, c'est le bucher par les mêmes qui savaient mais faisaient du pognon sur ton nom.

Eddie Felson
24/05/2021 à 11:19

La justice est seule habilitée à décider de la peine affligée aux criminels et délinquants aussi bien sur la forme que sur le fond. Le reste c’est tribunal populaire et télé réalité! Je ne suis pas particulièrement sa carrière & encore moins la face obscure de son cv niveau faits divers mais a-t-il été au moins condamné?

votre commentaire