365 jours : tremblez, le phénomène érotique de Netflix aura bien des suites

Antoine Desrues | 17 mai 2021 - MAJ : 17/05/2021 14:45
Antoine Desrues | 17 mai 2021 - MAJ : 17/05/2021 14:45

Malgré les polémiques qu’il a soulevées, 365 jours aura droit à de nouvelles adaptations programmées par Netflix.

Clairement pensé pour surfer sur le succès de Cinquante nuances de Grey et du mommy porn, 365 jours (ou 365 dni en VO) a résulté en un succès impensable pour Netflix. Non content de s’être hissé dans le top 10 de la plateforme dans près de 90 pays, ce phénomène a également été, d’après le grand N, le quatrième film le plus cherché sur Google en 2020. La faute peut-être aux nombreuses polémiques suscitées par le long-métrage et sa mise en scène normative de la culture du viol et de la misogynie la plus crasse.

 

photo, Anna Maria Sieklucka, Michele Morrone"Mets ta ceinture" qu'il disait !

 

À l’origine, 365 jours a pris la forme d’une trilogie littéraire imaginée par l’auteure polonaise Blanka Lipińska. Alors que Barbara Bialowas et Tomasz Mandes se sont chargés de l’adaptation filmique, Netflix a acquis le long-métrage après sa production, ce qui a d’ailleurs servi d’excuse à ses communicants face aux critiques. Pourtant, d’après Deadline, le service de SVoD est bien décidé à remettre une pièce dans la machine, puisqu’il aurait lancé, en interne cette fois, la production de deux suites pour adapter les deux derniers tomes de la saga.

Pour rappel, le premier film racontait l’histoire de Massimo, un mafieux italien siphonné du bulbe qui décidait de kidnapper une femme et de la séquestrer pendant un an afin qu’elle tombe amoureuse de lui. Toujours d’après Deadline, les acteurs Michele Morrone et Anna Maria Sieklucka seraient de retour dans la peau de ces protagonistes insensés, tout comme Magdalena Lamparska. Mais mieux encore, les nostalgiques des films érotiques sur M6 seront ravis d’apprendre que Barbara Bialowas et Tomasz Mandes devraient reprendre leur poste de réalisateurs.

 

photo, Anna Maria SiekluckaRare image de la réalisatrice en train de préparer le tournage du lendemain

 

SI la démarche de Netflix est ici opportuniste, le succès de 365 jours a en tout cas pris le dessus sur sa réputation, qui l’a notamment amené à récolter le Razzie Award du pire scénario. On est d’ailleurs revenu en détail sur la stratégie étrange de la plateforme, pourtant habituée à délivrer des productions au discours plus progressiste. Et comme on ne s’est jamais remis de ce traumatisme, vous pouvez également retrouver notre critique bien acerbe sur ce bousin de compétition.

Tout savoir sur 365 jours

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire