Mortal Kombat : les premières critiques sont tombées... et promettent du sang

Antoine Desrues | 14 avril 2021 - MAJ : 14/04/2021 14:31
Antoine Desrues | 14 avril 2021 - MAJ : 14/04/2021 14:31

Entre fatalities et scènes d’action énervées, le reboot de Mortal Kombat a plutôt convaincu une presse assoiffée de sang.

Depuis ses premières annonces, et surtout son trailer, le reboot de Mortal Kombat nous a laissés espérer le meilleur. Après tout, le réalisateur Simon McQuoid a promis une adaptation des jeux vidéo fidèle à son aspect régressif, en offrant au spectateur ce que les versions antérieures n’ont jamais pu approcher, à savoir les fameuses mises à mort ultra-graphiques de la franchise : les fatalities.

Mais au-delà de faire une proposition gore décomplexée, le cinéaste a visiblement pris son sujet avec sérieux, en affichant une note d’intention noble. Avec son casting de véritables artistes martiaux, une utilisation réduite des CGI et une mise en scène prétendument aérée, Mortal Kombat a l’air de puiser dans un certain cinéma d’action asiatique bien énervé et sans atours, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Attendu le 23 avril aux États-Unis pour une sortie simultanée en salles et sur HBO Max, Mortal Kombat est néanmoins déjà visible dans certains territoires orientaux, comme l’Inde et la Russie. Une occasion rêvée pour réunir les premières critiques du long-métrage, qui se sont montrées plutôt positives.

 

photoOn a très envie de "get over here !"

 

Visiblement, on peut déjà être rassurés quant au degré de violence du film, qui ne s’est pas privé pour assumer l’aspect grand-guignolesque de la franchise. Et si d’aucuns ont pointé du doigt un scénario assez faible (mais qui est surpris ?), Mortal Kombat pourrait bien avoir réussi son pari, à la fois en tant qu’adaptation, et en tant que film d’action.

“Étant donné que la violence grotesque a toujours été l'attrait originel des jeux Mortal Kombat, il est presque choquant qu’il ait fallu tout ce temps pour qu’une adaptation parvienne enfin à verser des seaux de liquide pourpre partout. Et les créateurs de ce film ne se sont pas défilés, et nous ont offert quelques fatalities à la fois horribles et satisfaisantes […] directement inspirées des jeux...” - Critical Hit Entertainment

“En tant que film basé sur un jeu vidéo populaire, Mortal Kombat parvient à transposer le monde du jeu sur grand écran avec beaucoup de soin et d’attention au détail. La caractérisation et l’interprétation de nos combattants adorés se rapprochent assez de leurs modèles de pixels. […] Le visuel, les effets sonores, le gore et l’action sont exactement ce que les fans ont recherché depuis le film original de 1995, et plus encore.” - Geek Culture

 

photo, Josh LawsonKano wins !

 

“Les fatalities sont aussi immondes qu'on pouvait l'espérer... mais c’est vraiment les scènes de combat qui se démarquent du reste. La quantité de travail qui est allée dans les chorégraphies et les cascades est plus qu’impressionnante. On peut voir qu’un groupe d’artistes martiaux est vraiment en train de réaliser ces combats à l’écran, plutôt que de faire face à un montage rapide ou des doublures numériques.” - Fortress

“Ce n’est définitivement pas un drame autour de personnages nuancés ; à la place, on a droit à des boxers au sang de ninja, des Bérets verts avec des bras robotiques qui tabassent des lézards invisibles et des démons-bonasses à ailes de chauve-souris pour une réunion sanglante et pulp. Quand ils ne combattent pas, les personnages se chamaillent et recrachent des expressions pseudo-spirituelles jusqu’à ce qu’il faille se préparer au combat suivant. Mortal Kombat n’est pas pour les palais raffinés, mais pour ceux qui savent à quoi s’attendre - get over here !” - South China Morning Post

 

photo, Sisi StringerUn dîner chez Hippopotamus avec Mileena

 

“Si vous vous interrogez sur la qualité de Mortal Kombat, laissez les fatalities effacer vos doutes. Même si l’intrigue principale faiblit au fur et à mesure, les fatalities, la performance de [Josh] Lawson, et un départ prometteur vers une nouvelle approche de la franchise permettent au film de valoir le coup.” - Khaleej Times

“Si vous êtes un fan de Mortal Kombat, vous allez vous amuser puisque vous pourrez combler les trous avec vos connaissances de l’univers, et donc vous délecter de la violence. Mais pour le spectateur lambda, il y aura peu de raisons de s’intéresser aux enjeux. Au final, Mortal Kombat peut être réduit à cela : une solide adaptation d’un jeu vidéo remplie de fan service pour les gamers (restez pour l’annonce de la suite) et un film d’action décent pour tous les autres.” - IGN India

Pour rappel, Mortal Kombat n’a plus de date de sortie officielle dans les salles françaises à cause de la situation sanitaire. Pendant qu’on prend notre mal en patience, vous pouvez toujours lire notre article dédié au nanar Mortal Kombat : Annihilation, et à sa production chaotique.

Tout savoir sur Mortal Kombat

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Trucbidule
14/04/2021 à 19:30

@yes... Se paluchent sur Twitter.... A mon époque on se paluchait sur Playboy

Yes
14/04/2021 à 18:41

@Garamante

Le phénomène que tu cites existe bien mais là ce sont les critiques des critiques ciné des quelques pays où le film est sorti.... Rien à voir avec le flot habituel des "influenceurs/bloggers" qui se paluchent sur Twitter

Cmdtp
14/04/2021 à 18:35

Ok m, donc il y a des fatalities et c’est tout on dirait ! Autant faire une compile YouTube alors. Pourquoi s’embêter à faire un film ?

Garamante
14/04/2021 à 18:06

Maintenant les critiques de Godzilla Vs Kong étaient aussi dithyrambiques: on connait le résultat (en tout cas de mon point de vu). Peut-on être convaincu par un panel de critiques invités à une avant première sachant qu'ils ont sûrement été invités pour leur présupposé bienveillance ? Et ces derniers voulant certainement renouveler l'expérience (être invité à une avant-première) ont-ils osé jouer de cette esprit critique dont ils se targuent si souvent dans les pages de leurs blogs ou journaux en ligne ? Il m'est permis d'en douter.

votre commentaire