Le boss de Warner confirme le retour d’Harry Potter... et la mort des cinémas ?

Antoine Desrues | 6 mars 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Antoine Desrues | 6 mars 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Jason Kilar, le PDG de Warner, a annoncé le renouveau de la franchise Harry Potter, tout en s’éloignant toujours plus des salles de cinéma.

Malgré la pandémie mondiale, WarnerMedia a connu une année 2020 plutôt riche, surtout au vu du lancement de sa plateforme HBO Max. Bien que son nombre d’abonnés n’ait pas décollé de manière aussi exponentielle que Disney+, le service a commencé à trouver un équilibre, et à envisager le futur de son catalogue, forcément fondé sur ses franchises cultes.

Après que le producteur exécutif Tom Ascheim a été promu en tant que nouveau gérant de la licence Harry Potter chez Warner Bros., tout le monde s’est bien douté que ce n’était pas pour faire un cours sur la transidentité auprès de J.K. Rowling. C’est en tout cas ce qu’a confirmé Jason Kilar, le PDG de WarnerMedia.

 

photo, Daniel Radcliffe"Oh non, J.K. a encore tweeté !"

 

Invité à la conférence Morgan Stanley Technology, Media & Telecom 2021, le grand patron de la multinationale a mis en avant le retour de l’univers des sorciers :

“Il y a cette petite chose appelée Harry Potter, et qui est l’une des franchises les plus adorées du monde. Nous sommes très reconnaissants de pouvoir nous associer avec J.K. Rowling, et j’affirmerais donc qu'il y a beaucoup d’amusement et de potentiel là-dedans.”

Pour rappel, le film Les Animaux fantastiques 3 est actuellement en production, tandis qu’une série spin-off serait brainstormée dans les bureaux du studio. À la manière de Disney avec Marvel et Star Wars, il est clair que Warner a tout intérêt à utiliser la marque Harry Potter comme appel d’offres d’HBO Max, surtout si ces nouvelles créations permettent à l’univers de quelque peu s’émanciper des polémiques qui l’entourent, notamment concernant J.K. Rowling.

Après tout, Warner a créé de fortes polémiques en profitant du contexte sanitaire pour annoncer la sortie simultanée de ses blockbusters dans les rares salles ouvertes et sur HBO Max. Faute d’une chronologie des médias aux US, les exploitants de cinémas se sont retrouvés floués par des studios qui ont décidé de se priver de cet intermédiaire privilégié pour diffuser leurs “contenus”.

 

photo"Expecto Streaminum"

 

En tout cas, la conférence Morgan Stanley Technology s’est bien présentée en tant que nouveau cercueil du grand écran, étant donné que Bob Chapek, le PDG de Disney, a expliqué qu’il n’envisageait pas un retour en arrière vers une distribution traditionnelle, même après la Covid. Et comme on pouvait s’en douter, Jason Kilar est en accord avec les propos de son concurrent principal :

“J’aurais tendance à partager l’avis de Bob Chapek lorsqu’il évoque la difficulté d’imaginer un retour en arrière jusqu’à 2015 pour les fenêtres de sorties des cinémas, surtout au vu de tout ce qui est arrivé après. C’est tellement dynamique. Les gens sont totalement en train d’expérimenter.”

Toujours sous le prétexte fallacieux d’un public devenu trop impatient (alors que les studios ont justement ce pouvoir de jauger la rapidité de diffusion et de partage d’une œuvre), les majors hollywoodiennes sont bien heureuses d’être devenues aussi autonomes, et ce malgré la force d’impact évidente de la salle de cinéma et de l’expérience collective sur la vie d’un film. Harry Potter devrait donc, comme beaucoup, devenir un énième soldat au service des plateformes de streaming, pour le meilleur et pour le pire.

Pour ce qui est des Animaux fantastiques 3, le film est toujours planifié pour une sortie le 13 juillet 2022 dans les salles françaises.

Tout savoir sur HBO Max

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Simon Riaux - Rédaction
10/03/2021 à 11:38

@Morcar

Tout dépend.

Leur mutation vers des systèmes de diffusion non-linéarisés est déjà bien amorcé, et à priori, Salto témoigne plutôt de la viabilité de la chose.

Quant au cinéma, oui, on aimerait tous que les cinémas accueillent plus de films variés, hors de la strict "consommation". Mais la question n'est pas vraiment là. Ce serait plutôt : cette programmation drainera-t-elle assez de spectateurs pour faire vivre les salles ?

Morcar
10/03/2021 à 11:30

Les chaines de télévision historiques ont plus à craindre de la SVOD que les cinéma.
Par contre on reviendra peut-être à du cinéma moins de consommation comme c'était devenu depuis quelques années. Les films "de consommation" qui sortaient chaque semaine dans les salles iront sans doute plus souvent vers les plateformes, mais il restera des films pour les salles. Moins nombreux, mais n'est-ce pas plus mal ?...

Rick-ornichon
07/03/2021 à 19:45

Putain on est en train de tuer les exploitants et le cinéma là. Bordel, on parle du 7ème Art quand même, et on favorise de mettre en place définitivement un système où, dans le futur on aura des mecs qui s'autoproclameront cinephiles en regardant des films en x2 sur leur téléphone...
J'peux pas imaginer de ne plus voir un bon film en salle obscure, même avec une tv de 175cm dans le salon !
George Abitbol avait raison, monde de m.... !

Denthegun
06/03/2021 à 14:02

Franchise, catalogue.
Envie de vomir.

Sébastien
06/03/2021 à 13:20

Il faut que ces mecs arrêtent les acides. Le cinéma sans le cinéma, ça n'a jamais existé et n'existera jamais.
Ils sont juste en train de disparaître, EUX.
Si l'avenir c'est des clones d'Harry Potter, de Star Wars et je ne sais quelles bouffoneries, le cinéma ils l'ont tué tous seuls comme des grands sans besoin de Rhume-19.

Y Boy
06/03/2021 à 11:46

"Les gens sont en train d'expérimenter."
Correction : "Nous expérimentons sur les gens."

Garm
06/03/2021 à 11:19

Eh bah... Que de sottises dans un seul post... Bravo mec

Harry en veut a votre portefeuille
06/03/2021 à 11:09

ba j'ai jamais lu ces bouquins pour gamins et j'ai regardé 2 ou 3 Harry en bluray, mais ce ne sont que des gourmandises pour gamins,
si vous voulez de la doc occulte, lisez les bouquins de Alex Crowley ou de la Blatavsky et d'autres, là vous apprendrez des choses!
au moins la JK Rowling ,j'apprecie ses sorties sur les "Gen rés " ce qui lui vaut le st rike des Bien pensants ,
tous ceux qui str ikent ceux qui critiquent la th-eorie du ge nre sont des escrocs qui bossent sans le savoir pour Satan hein les gars ..et en assumeront les consequences Karmiques dans pas longtemps si je puis dire,

john1
06/03/2021 à 09:26

Rolala, adapter cette pièce de théâtre qui avait tout d'une fan fiction et mauvaise qui plus est...
On en est toujours a se demander comment J.K avait valider çà...

Un seul film a la rigueur mais 3 films ? Non merci, c'est uniquement de l'attrappe-co...on

Gemini
06/03/2021 à 09:18

La tristesse d'un monde sans cinéma

votre commentaire