César 2021 : Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait en tête des nominations devant Eté 85 et Adieu les cons

Alexandre Janowiak | 10 février 2021 - MAJ : 10/02/2021 17:17
Alexandre Janowiak | 10 février 2021 - MAJ : 10/02/2021 17:17

À un mois de la cérémonie, on connait enfin les films nommés pour les César 2021.

La polémique des Césars 2020 avec J’accuse réalisé par Roman Polanski semble extrêmement loin après une année cinéma (et pas seulement) rocambolesque en pleine pandémie, et pourtant, elle est encore largement dans les mémoires. Depuis la cérémonie et le sacre du réalisateur polonais en plein scandale, l'Académie des César a été remodelée, repensée et réformée.

Exit Alain Terzian, les nouveaux présidents sont désormais Eric Toledano et Véronique Cayla. Ils avaient annoncé vouloir faire table rase du passé pour relancer et assainir la prestigieuse académie. Ils l'avaient dit et ils l'ont fait comme le prouve en grande partie la liste des nommés de cette 46e cérémonie des César, dont chaque catégorie (hors animation) compte désormais uniquement cinq nommés et non plus sept comme avant.

Le moyen de mettre en avant les meilleurs films et non un amas de métrages trop éclectiques pour contenter tout le monde. Par ailleurs, le César du public (qui n'avait que peu de sens) a été purement et simplement supprimé. Et s'il faudra attendre 2022 pour que le cumul des César du meilleur film et meilleur réalisateur soit à nouveau possible (on parlait ici de cette ignominie), les choses vont au moins dans le bon sens.

 

photo, Niels Schneider, Camélia JordanaNeils et Camelia voguent vers la victoire

 

Et en ce 10 février 2021, l'Académie a donc dévoilé les nommés pour cette 46e cérémonie et hasard des circonstances c'est Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait réalisé par Emmanuel Mouret qui est en tête des nominations. Ainsi, le drame romantique du Français a reçu 13 nominations (soit une à peu près partout où c'est possible) trustant entre autres les catégories chez les comédiens et comédiennes : Camélia Jordana en meilleure actrice, Niels Schneider en meilleur acteur, Émilie Dequenne en meilleure actrice dans un second rôle, Vincent Macaigne en meilleur acteur dans un second rôle et Julia Piaton en meilleur espoir féminin.

Les victoires ne sont toutefois pas encore assurées pour le film de Mouret tant la concurrence s'annonce rude avec Adieu les cons et Été 85 nommés 12 fois chacun. D'un côté Albert Dupontel tentera donc de recevoir un deuxième César du meilleur réalisateur, trois ans après son sacre pour Au revoir là-hautquand François Ozon essaiera d'enfin décrocher un César, lui qui en a reçu zéro en 24 ans et 16 nominations. Trois chances supplémentaires cette année : meilleur film, meilleure réalisation et meilleure adaptation.

 

photo, Albert Dupontel, Virginie EfiraAdieu les cons, probablement un hommage aux anciens membres de l'Académie

 

Quelques blocs plus loin, on pourra se ravir des huit nominations de Antoinette dans les Cévennes (dont meilleur film et meilleure actrice pour Laure Calamy évidemment), tout en regrettant l'absence de sa réalisatrice Caroline Vignal dans la catégorie meilleure réalisation. Les votants lui ont préféré une autre réalisatrice, Maïwenn pour ADNSon film a reçu de son côté quatre nominations (et est absent en revanche de la catégorie meilleur film).

Aussi, que de ravissements de voir le documentaire Adolescentes réalisé par Sébastien Lifshitz être à la fois nommé pour le César du meilleur documentaire et également le César du meilleur film, parmi ses six nominations. Il est suivi de près par le surprenant La Bonne épouse qui est nommé cinq fois dont à deux reprises dans la catégorie meilleure actrice dans un second rôle avec Noémie Lvovsky et Yolande Moreau. En revanche, Juliette Binoche, au centre du film, est aux abonnées absentes de la catégorie meilleure actrice, comme quoi le film est surprenant jusqu'au bout.

 

photo, Laure CalamyAntoinette dans les Cévennes n'a pas été pour un âne

 

En cause sans doute, et à juste titre, la double nomination des actrices de DeuxBarbara Sukowa et Martine Chevallier, dans cette même catégorie. Le film qui représentera la France aux Oscars pour la statuette du meilleur film en langue étrangère est cité quatre fois pour cette cérémonie des César, mais étrangement dans aucune des catégories majeures. En plus du César de la meilleure actrice, le long-métrage tentera sa chance pour le meilleur premier film (réalisé par Filippo Meneghetti) et meilleur scénario original (Filippo Meneghetti et Malysone Bovorasmy).

Parmi les oubliées on peut compter le très drôle Terrible jungle réalisé par Hugo Benamozig et David Caviglioli dont vous pouvez retrouver la critique ici, voire Play de Anthony Marciano qui avait été le délire fun et nostalgique de début 2020 (critique de ce côté).

En revanche, pour finir sur des notes positives et les bonnes surprises, on notera la double nomination de Mignonnes (meilleur premier film et meilleur espoir féminin pour Fathia Youssouf Abdillahi), mais aussi la présence du film polonais La Communion pour le César du meilleur film étranger ou encore de Jonathan Cohen dans la catégorie meilleur acteur pour Énorme.

 

photo, Martine Chevallier, Barbara SukowaElles sont deux à concourir, à la fin il n'en restera qu'une vainqueur (ou zéro)

 

Et c'est justement sa partenaire de jeu, Marina Foïs, qui sera la maitresse de cérémonie de cette 46e cérémonie des César qui se déroulera le 12 mars prochain (en physique ou virtuellement, reste à savoir). C'est Roschdy Zem, lauréat du César du meilleur acteur en 2020 pour Roubaix, Une lumièrequi sera le président de la cérémonie. Le.s lauréat.e.s du César d'honneur ne sont toujours pas connu.e.s par ailleurs.

 

La liste complète des nommés :

 

Meilleur Film :

Adieu les cons
Adolescentes
Antoinette dans les Cévennes
Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait
Eté 85

Meilleur premier film :

Deux
Garçon Chiffon
Mignonnes
Tout simplement noir
Un divan à Tunis

 

photo, Félix Lefebvre, Benjamin VoisinÉté 85 en embuscade encore

 

Meilleur réalisateur :

Albert Dupontel – Adieu les cons
Sébastien Lifshitz - Adolescentes
Maiwenn - ADN
Emmanuel Mouret - Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait
François Ozon – Ete 85

Meilleur acteur :

Sami Bouajila - Un fils
Jonathan Cohen - Enorme
Albert Dupontel - Adieu les cons
Niels Schneider - Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait
Lambert Wilson - De Gaulle

Meilleure actrice :

Laure Calamy - Antoinette dans les Cévennes
Martine Chevallier - Deux
Virgine Efira - Adieu les cons
Camelia Jordana – Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait
Barbara Sukowa – Deux

 

Photo Jonathan CohenJonathan Cohen pour créer la surprise ?

 

Meilleur acteur dans un second rôle:

Edouard Baer – La Bonne épouse
Louis Garrel - ADN
Benjamin Lavernhe – Antoinette dans les Cévennes
Vincent Macaigne - Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait
Nicolas Marié – Adieu les cons

Meilleure actrice dans un second rôle:

Fanny Ardant - ADN
Valeria Bruni Tedeschi - Eté 85
Emilie Dequenne – Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait
Noémie Lvovsky – La Bonne épouse
Yolande Moreau - La Bonne épouse

 

photo, Fanny ArdantFanny Ardant pour le doublé après La Belle époque ?

 

Meilleur espoir masculin:

Guang Huo – La Nuit venue
Félix Lefebvre - Eté 85
Benjamin Voisin - Eté 85 
Alexandre Wetter - Miss
Jean-Pascal Zadi - Tout simplement noir

Meilleur espoir féminin :

Mélissa Guers - La Fille au bracelet
India Hair - Poissonsexe
Julia Piaton - Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait
Camille Rutherford - Felicita
Fathia Youssouf - Mignonnes

 

photo, Melissa GuersMelissa Guers, seule comédienne rescapée de La Fille au bracelet

 

Meilleur scénario adapté :

Cuban Network
La Daronne
Ete 85
La Fille au bracelet
Petit Pays

Meilleur scénario original :

Adieu les cons
Antoinette dans les Cévennes
Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait
Deux
Effacer l'historique

Meilleure photographie :

Adieu les cons
Adolescentes
Antoinette dans les Cévennes
Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait
Ete 85


Meilleur montage :

Adieu les cons
La Bonne épouse
Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait
De Gaulle
Eté 85

photoAdolescentes, reconnue à sa juste valeur ?

Meilleurs costumes:

Adieu les cons
La Bonne épouse
Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait
De Gaulle
Eté 85

Meilleurs décors :

Adieu les cons
La Bonne épouse
Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait
De Gaulle
Eté 85

Meilleur son :

Adieu les cons
Adolescentes
Antoinette dans les Cévennes
Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait
Eté 85

 

photo, Juliette Binoche, Yolande Moreau, Noémie LvovskyLa Bonne épouse et ses sacrés costumes

 

Meilleure musique originale :

Adieu les cons
ADN
Antoinette dans les Cévennes
Eté 85
La Nuit venue

Meilleur film étranger:

1917
La Communion
Dark Waters
Drunk
Eva en août

Meilleur film d'animation :

Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary
Josep
Petit vampire

 

photoLa fête de fin de cérémonie (mais qui n'aura pas lieu)

 

Meilleur film documentaire :

Adolescentes
La Cravate
Cyrille agriculteur, 30 ans, 20 vaches, du lait, du beurre et des dettes
Histoire d'un regard
Un pays qui se tient sage

Meilleur film de court-métrage :

L'aventure atomique
Baltringue
Je serai parmi les amandiers
Qu'importe si les bêtes meurent
Un Adieu

Meilleur film court métrage d'animation :

Bach-Hông
L'heure de l'ours
L'Odyssée de Choum
La Tête dans les orties

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

MuheCah
13/02/2021 à 18:13

De plus en plus politiquement gauchiste cette pseudo Académie. C'est l'académie des imposteurs, des acteurs ratés, copinage et captation de subventions c'est tout ce que je vois dans le cinéma français de ces 25 dernières années. Aucun talent juste des minables filles et fils à papa.

Ethan
10/02/2021 à 22:49

@Renton
Tu me comprends pas. Ce n'est pas ça la nature. Là elle n'est pas amoureuse et n'est pas attirée physiquement. C'est juste une conasse en fait.

Il y a de sortes de couple en fait, ceux qui s'aiment et ceux qui s'éclatent

Renton
10/02/2021 à 22:04

@ Ethan
J'en conviens, malheureusement la nature à horreur du vide.

Cinema bis
10/02/2021 à 19:54

Arrêter toutes les aides au cinema, c'est ce qu'il ya de mieux à faire,

le cinema consanguin, des fraudeurs , ses ententes etc avec l'argent du contribuable, tres peu pour moi
ceremonie ringarde comme les Oscars que plus personne ne regarde avec tous ces acteurs-trices, imposteurs

Ethan
10/02/2021 à 19:22

@Renton
Il vaut mieux être célibataire plutôt que d'être mal accompagné et attendre de trouver l'âme soeur ou s'éclater c'est ça le sel de la vie

Renton
10/02/2021 à 18:46

@ Ethan
Il faut aussi être coutumier du cinéma de Mouret.
Comme dans la vie, souvent, les couples ne se mettent pas en ménage avec qui ils veulent, mais avec qui ils peuvent, ce qui fait le sel de la vie.

Ethan
10/02/2021 à 18:31

Mélissa Guers La fille au brasselet, elle joue super bien cette actrice

Kobalann
10/02/2021 à 18:27

@Frachilitey itentiteyre

Aller bisous mon grand , sans rancune

Ethan
10/02/2021 à 18:20

Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait, vraiment pitoyable ce film.
J'ai vu ce film, je me suis cassé avant la fin. Une vision de l'amour totalement à côté de la plaque. Une fille qui se met avec un mec alors qu'elle n'est pas amoureuse. Du grand n'importe quoi.
1 nomination pour ce film je ne comprends pas alors 13 encore moins.
Le seul personnage intéressant est celui joué par Jenna Thiam.
Camélia Jordana étant nominée c'est du n'importe quoi, son personnage est inintéressant. C'était mérité pour le Brio mais là non elle est surcotée. De plus la personne est particulièrement chiante, ses déclarations récentes sur la France sont méprisantes. Elle devrait s'excuser c'est la moindre des choses.

Un film sur l'amour excellent il y en a heureusement : Mon inconnue qui n'a reçu qu'une seule nomination l'année dernière

@Geoffrey Crété
Sur les choses...
Je ne comprends pas que vous ayez aimé ce film

Frachilitey itentiteyre
10/02/2021 à 18:18

@Kobalann

Dommage pour toi, ça ne change rien au sens de mon commentaire, ni à la profondeur de ta névrose.

Ou à tes lacunes orthographiques.

Plus

votre commentaire