Marvel, DC... marre des super-héros, Sony dit merci à la pandémie, crise dans le cinéma français

La Rédaction | 5 février 2021 - MAJ : 05/02/2021 19:15
La Rédaction | 5 février 2021 - MAJ : 05/02/2021 19:15

James Gray tacle les films de super-héros, Sony encaisse gros malgré le flop de Monster Hunter, et les scénaristes français montent le ton.

Ce n'est ni le premier, ni le dernier : James Gray a donné son avis sur la grande mode des films de super-héros, et notamment les cinéastes de sa génération (Ryan Coogler, Scott Derrickson, Matt Reeves...) qui jouent le jeu. Un bon moyen de reparler de la force de frappe des gros studios, et du déséquilibre avec les "autres" films.

Point business ensuite sur Sony. Le groupe surpuissant a partagé son bilan financier sur la fin 2020, avec les compteurs au vert malgré (ou grâce à) la pandémie. Il y a eu peu de sorties cinéma, et le flop de Monster Hunter, néanmoins la société a bénéficié de la sortie de la PlayStation 5 et du carton phénoménal de Demon Slayer : Le train de l'infini.

Enfin, on voulait donner de la place (enfin) à la parole des scénaristes français. Une importante tribune a été publiée sur Télérama pour parler clairement, précisément et simplement des problématiques de ce métier, et du besoin urgent d'encadrer et soutenir ce travail, trop souvent réduit à un métier de l'ombre.

 

Tout savoir sur James Gray

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Geoffrey Crété - Rédaction
06/02/2021 à 13:39

@godemich

J'ai l'impression que c'est précisément ce qui est demandé dans la tribune, avec l’organisation d’États généraux du scénario, pour créer des accords, un cadre clair, et donc des statuts adaptés à la réalité complexe du métier.

godemich
06/02/2021 à 13:25

sinon pour les scénariste, c'est le statut d'auteur qui vraiment à construire, je vais parlé de ma paroisse (mais c'est très similaire)
on a vu les journaux titré le marché de la bande dessinée se porte bien,
premièrement, en effet les ventes se portent bien, l'édition, la distribution, et la diffusion et les libraires se portent bien, soit 92% du prix du livre, sinon plus (car il faut rembourser les avaloirs pour commencer à toucher des droits.
deuxièmement Avec des franchises comme Naruto ces chiffres deviennent artificielle et au finale sonne faux, les nouveautés qui se vendent bien sont rare.
L'auteur sans statut se bouffé de toute part, les contrats sont moins intéressant, et il devient impossible d'en vivre.
C'est bien que les scénaristes se mobilisent, mais il serait plus intéressant de se fédéré sur un statut d'auteur.

Geoffrey Crété - Rédaction
06/02/2021 à 11:02

@godemich

On en avait parlé dans une news, mais ici on s'est contentés de résumer la situation en mettant l'accent sur le côté jeu vidéo et le cinéma surtout !

https://www.ecranlarge.com/series/news/1360090-sony-rachete-crunchyroll-pour-simposer-dans-le-streaming-danimation-japonaise

Nico
06/02/2021 à 10:28

J'ai toujours été surpris de la différence de traitement entre les scénaristes aux États-Unis et en France. On voit bien qu' à Hollywood ils sont considérés comme des artistes à part entière, faisant partie intégrante du processus de création ( il suffit de voir le succès de quelqu'un comme Taylor Sheridan) . Et puis on a tous en tête la grève de ces derniers il y quelques années et de tous les problèmes de production que cela à engendré.
Comme à son habitude, la France ( je parle des structures ) est engoncée dans ses mauvaises habitudes, incapable d'évoluer.

Scream King
06/02/2021 à 10:13

En tant que scénariste : merci !

godemich
05/02/2021 à 20:24

Il y a un oublie sur Sony c'est le rachat de crunchyroll avec les licences qui vont avec, et les accord avec Webtoon.
cette vente de la part de warner est incompréhensible, avec le lancement de HBOMAX, et souligne surtour la fragilité financiere de ATT

godemich
05/02/2021 à 20:21

il y a un oublie sur sony c'est le rachat de crunchyroll, et toute ses licences d'animation et des accords avec Webtoon.
Cette vente de warner est incompréhensible et souligne la fragilité financière d'ATT

votre commentaire