Films

Heroes : un acteur dénonce des comportements racistes sur le tournage de la série

Par Camille Vignes
18 décembre 2020
MAJ : 22 décembre 2020
26 commentaires
photo, Masi Oka

Quatorze ans après son départ de Heroes, Leonard Roberts revient sur les raisons de son licenciement… raciales selon lui.

Apparemment, le premier rôle régulier dans une série de Leonard Roberts, qui aurait pu être son moment, a été émaillé de sympathiques attaques passives agressives (ou tout simplement agressives), portant directement atteinte à son ethnie, l’acteur est afro-américain, et précipitant son personnage vers une mort prématurée. 

Dans une tribune publiée récemment par Variety, l’acteur a exposé la relation de travail tendue qu’il entretenait avec Ali Larter, l’actrice incarnant sa femme dans la série. Car d’après lui, ce serait sa mésentente et ses altercations avec elle, ainsi que le manque de respect de l’actrice à son égard, qui auraient poussé les studios à tuer son personnage hors caméra au bout d’une seule saison.

 

photo, Adrian PasdarAnnonce héroïque 

 

Il a par exemple évoqué le tournage d’une scène intime du couple durant lequel Ali Larter se serait énervé contre le manque de respect et d’humanité avec lesquels elle était traitée. Comportement qu’elle n’aurait pas reproduit pendant le tournage d’une scène du même acabit avec Adrian Pasdar (Nathan Petrelli), un acteur blanc.

Évidemment, l’acteur n’avait alors pas pu s’empêcher de noter qu’une des différences majeures entre les deux scènes concernait la couleur de peau des acteurs donnant la réplique à l’actrice, et se demander si cela n’avait pas été un facteur dans la réaction de son ex-partenaire.

Et détrompez-vous, les studios n’ont pas simplement fait appel au manque d’alchimie entre les deux personnages pour expliquer son licenciement. Non. Alors que l’acteur défendait d’autres possibilités que la mort pour son personnage, Dennis Hammer, le producteur de la série, se serait senti obligé de lui dire qu’il ne devait pas voir cette décision comme une « situation où l’homme noir perd et la femme blanche gagne » (étonnant que l’acteur pense l’inverse…).

 

photo, Ali Larter, Leonard RobertsPas d’alchimie ? C’est ciao

 

Cette question de représentation ethnique dans l’équipe questionne d’autant plus que, dans la suite de sa tribune, l’acteur a expliqué qu’il n’y avait aucune personne noire chez les scénaristes. Il a également affirmé que, lors de shooting photo, les trois seules personnes noires du casting étaient systématiquement poussées au fond ou sur les côtés.

Cette tribune n’est pas restée sans réponse : le créateur de HeroesTim Kring, a même reconnu qu’il portait un regard très différent sur le monde d’aujourd’hui qu’à l’époque. Il a confié qu’il comprenait donc que le manque de diversité dans les équipes avait pu contribuer au manque de sensibilité décrit par l’acteur. Une réaction qu’Ali Larter a d’ailleurs soutenue puisqu’elle a également réagi aux dires de Leonard Roberts, lui témoignant son respect, son admiration et se disant attristée d’apprendre le ressenti du comédien sur l’ambiance des plateaux de Heroes et la relation qu’ils entretenaient. 

 

Rédacteurs :
Tout savoir sur Heroes
Abonnez-vous à notre youtube
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
26 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
DirtyCop

On a gros ! Qu’ils la ferment !

Louig

Le mec a jamais vu la série en vrai ^^

Pseudo

@Anriracist fakery

Créer une industrie communautaire ? Les blancs l’ont déjà fait ça et ce depuis toujours; bizarrement ça ne t’a jamais choqué.

Que vous le vouliez ou non l’ancien monde dirigé par le mâle blanc dominant d’effrayer et laisse place au vrai monde. Ça pique, mais ça va aller mec…

Rico

Quelle belle futur époque ou on devra dire à des gens qu’ils sont virés parce que pas assez noir, h**o…et on leur dira que c’est normal…

Marvelleux

Dommage pour Leonard, je trouvais qu’il jouait bien dans la première saison. Même dans buffy, il était bon.