Shadow in the Cloud : Chloë Grace Moretz dérouille des Gremlins dans la bande-annonce

La Rédaction | 11 décembre 2020 - MAJ : 12/12/2020 18:39
La Rédaction | 11 décembre 2020 - MAJ : 12/12/2020 18:39

On savait très peu de choses sur ce film de genre remuant. Mais sa bande-annonce dévoile une Chloë Grace Moretz énervée et des Gremlins turbulents.

Très discret depuis son annonce en février 2019, Shadow in the Cloud refait parler de lui avec une bande-annonce éminemment réjouissante, qui promet de doper une antique recette avec pas mal d'explosion et de cascades numérico-surréalistes.

En pleine Seconde Guerre mondiale, la jeune Maude Garrett embarque à bord d'un bombardier britannique, dont le périple le mènera à essuyer un feu nourri des puissances de l'Axe. Mais le conflit n'est pas le seul obstacle qui se dresse sur sa route. Chargé d'une mystérieuse cargaison, Maude et les soldats qui l'accompagnent vont faire face aux assauts d'une créature particulièrement agressive...

 

 

Ceux qui connaissent le cultissime Gremlins de Joe Dante seront en terrain familier. En effet, la vilaine bébête qu'on aperçoit dans cette bande-annonce n'est autre que la première "version" de cet animal folklorique et malintentionné. Légende urbaine née dans les rangs de la Royal Air Force pendant la Seconde Guerre mondiale, le Gremlin est une sorte de lutin hideux qui dévorait moteur et circuits électriques, provoquant des avaries.

Le mythe deviendra brièvement une croyance populaire, lui attribuant les défaillances des moteurs de voiture et autres machines (une légende d'ailleurs citée dans le film de Joe Dante).

 

photo, Chloë Grace Moretz"GIZMO CACA"

 

Visible dans un épisode de Bugs Bunny datant de 1943, puis un épisode de La Quatrième Dimension (1963), la créature n'a pas attendu le film de 1984 pour hanter la culture populaire. Et c'est précisément de cette deuxième incarnation que paraît s'inspirer le film de Roseanne Liang. Son visionnage a enthousiasmé la presse américaine. On espère donc le découvrir en France en salles, dès qu'il sera en mesure de programmer une date de sortie.

Tout savoir sur Shadow in the Cloud

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Gaston67
03/01/2021 à 10:56

Il longtemps que je n'avais pas vu une daube pareille, mais alors là j'ai été servi, tout est agaçant dans ce film, les mecs vulgaires criards, la musique, les effets spéciaux (nulle). Et elle qui sort de l'avion à 20000 pieds d'altitude les doigts dans le nez, et du bout des doigts dont un cassé, nous fait de le la varappe à l'endroit, à l'envers, pour récupérer son sac avec un bb dedans, ensuite arrivé à l'intérieur de l'avion regarde si le bb va bien, et le bb après avoir virevolte dans les airs accrochés à un bout de métal à 20000 pieds, fait juste des areuareu, en suçant son pouce .euuuuuuh, c'est une blague ou quoi, et puis la fin ,non je ne vais pas la spoiler, mais ça vaut son pesant de cacahuète. Putain quelle daube, mais quelle daube. Si vous voulez perdre 83 mn de votre temps précieux, alors foncez, et pour les autres prévoyez un oreiller.

Iam
02/01/2021 à 12:47

la seule chose de large ici c'est le cerveau de certain "critique professionnel"!!!!!!!!!!!!!!!!!

Lion
02/01/2021 à 01:16

Haha alors on voit bien que c’est réalisé par une femme.
La seule femme du film est la seule à se battre, tous les hommes se contentent de regarder comme des acteurs qu’on a du oublier de payer.
Comme si elle était là seule à voir la bête.
Ridicule

Bear
16/12/2020 à 15:09

Alors je suis bon public en général mais là ils m'ont perdu.
Ce moment où la fille tombe de l'avion où elle se trouve mais est propulsée vers le haut par l'explosion de l'avion ennemie en dessous d'elle pour réintégrer l'avion d'où elle est tombée...Comment dire....
(oui ma phrase est chelou, mais pas autant que la scène en question :-))

CHFAB
14/12/2020 à 23:12

Une question se pose, à mon avis: est-ce qu'on va rire AVEC le film, ou DU film... Et sinon, pourquoi la bestiole est(elle si moche, si ratée, avec sa tête de chauve souris-Cloverfield ?... Elle est sensée faire peur... ah... Bon, si Spielberg avait dirigé, ou Jackson (quoique...) j'aurais été intéressé... Mais je ne crois pas au génie de cette réalisation... Ni à ce festival d'écrans vert... En fait, vu que les salles de cinéma sont leftover, je pense qu'on n'en peut plus de se taper des nullités... J'espère un retour à l'exigence artistique, scénaristique et scénographique de la part du public. Une BONNE histoire, de BONS acteurs, un BEAU travail d'art design, et un réalisteur(trice) imaginatif et sachant BIEN diriger ses personnages... Et ça ne semble pas le cas ici. Une dernière chose: pourquoi voir le film lorsque la bande annonce montre tout?...

Ethan
13/12/2020 à 18:10

J'ai vu ce film à 4 ans. Today ce type de films serait interdit au moins de 10 ans

GuillaumeMT
13/12/2020 à 15:35

J'ai envie de dire ......que ça me tente bien quand même !
Apres pour choisir un film je me base seulement sur 2 choses

- Le réalisateur : En l'occurence Roseanne Liang je ne connais pas du tout, donc bon bénéfice du doute si quelqu'un connais son travail ?

- La bande annonce : Et pour cette partie, c'est plutôt intéressant, le mélange des genres.

A voir !!!!

Kyle Reese
12/12/2020 à 18:14

Oui ce ne sont pas les meilleurs incrustations et cgi de l'histoire certes mais ça à l'air bien fun tout de même. Un méga épisode de la quatrième dimension avec le délire poussé au max, why not ? Cette BA de série B m'est très sympathique. Faut peut être avoir effectivement vécu les années 80 pour apprécier le projet. On verra bien mais j'aime beaucoup le concept qui ne cache pas ses inspirations bien au contraire.

Sanchez
12/12/2020 à 12:26

Quel horreur !

Glowy
12/12/2020 à 11:29

CGI à outrance = fadasserie.

Plus

votre commentaire