Après Ex Machina et Annihilation, Alex Garland prépare un film d'horreur

Antoine Desrues | 30 novembre 2020 - MAJ : 30/11/2020 17:31
Antoine Desrues | 30 novembre 2020 - MAJ : 30/11/2020 17:31

Après sa série Devs, le réalisateur acclamé d’Ex Machina et Annihilation a annoncé plancher sur un film d’horreur.  

En quelques années, Alex Garland s’est imposé comme l’une des nouvelles valeurs sûres de la science-fiction. L'auteur s’est d’abord fait remarquer pour l’écriture de quelques scénarios pour Danny Boyle (28 jours plus tard et Sunshine) ou encore pour celui de Never Let Me Go. À la rédaction, on apprécie particulièrement son travail sur le reboot de Dredd, pour lequel il a pratiquement fait figure de co-réalisateur non-crédité

Depuis, le nom d’Alex Garland est bien apparu en premier sur les génériques d'Ex Machina, d’Annihilation, et récemment de la série Devs (notre critique ici). Après tous ces coups d’éclat, le réalisateur ne s'est pas pour autant reposé sur ses lauriers, et a annoncé, au micro d’Empire, déjà plancher sur un nouveau film : 

 

Photo Alex GarlandAlex Garland et Alicia Vikander (x2) sur le tournage d'Ex Machina.

 

“J'ai écrit un film d’horreur à petit budget, qui se déroule au Royaume-Uni", a-t-il déclaré. Le cinéaste a précisé que le tournage devrait démarrer au printemps ou à l'été 2021, malgré l'incertitude liée à la pandémie mondiale : “Je ne sais pas si c’est irréaliste ou non. À ce moment précis, un film semble toujours irréaliste, et puis d’une façon ou d’une autre ça marche”.

Si Ex Machina et Annihilation possédaient déjà des éléments horrifiques, ce nouveau projet mystérieux et son économie réduite promettent d’être un renouveau intéressant et stimulant pour Garland.  

 

Photo Nick OffermanOn flippe d'avance...

 

Mais plus encore, l’auteur a révélé que ce film d’horreur a pris la place d’une autre création, une série télé abandonnée, censée regrouper certains des acteurs de Devs. Le sujet ? Une étude de l’inefficacité et de la superficialité des manifestations de ces dernières années. Cependant, après l’émergence du mouvement Black Lives Matter et les réactions liées, entre autres, à la mort de George Floyd, son traitement lui a paru immédiatement obsolète, voire déplacé. Ce sens de l’urgence et de l’organisation mené par la colère lui a semblé renaître : 

“Avec la désobéissance civile, il y a un moment où il faut commencer à fracasser des choses. Donc j’ai écrit à propos du besoin de fracasser des choses. [...] Puis, j’ai pensé ‘ce que j’écris est donc vain’. D’une façon positive. Je me suis presque senti réjoui, bizarrement."  

En attendant d’en savoir plus sur toutes ces propositions excitantes, on vous renvoie vers le dossier passionné qu’on a dédié à Alex Garland, ou encore vers notre focus sur le mésestimé Sunshine.

Tout savoir sur Alex Garland

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Deny
30/11/2020 à 20:10

Merci Alex

Alexandre Janowiak - Rédaction
30/11/2020 à 19:48

@Deny

On avait fait un long comparatif entre la trilogie (surtout le tome 1) et le film à l'époque de sa sortie sur Netflix. A lire après lecture sous peine de se spoiler sévère ;)

https://www.ecranlarge.com/films/dossier/1015933-annihilation-quelles-sont-les-differences-entre-le-livre-original-et-le-film-d-alex-garland

Deny
30/11/2020 à 19:34

Annihilation m'a tellement scotché que je commence les livres en rapport (3 tomes)

Kyle Reese
30/11/2020 à 18:39

Deuxième good news de la journée après le film Netflix de prévu avec Lynch.
Déjà que certains passages d'Annihilation étaient de l'horreur pure, la scène de l'ours par exemple, je n'ose imaginer ce qu'il va nous concocter.

jorgio6924
30/11/2020 à 18:07

28 mois plus tard avec Garland en réalisateur et Boyle à la production et écriture ?

votre commentaire