Le film sur Nicolas Cage, avec Nicolas Cage dans le rôle de Nicolas Cage, agrandit son casting

Gaël Delachapelle | 24 novembre 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Gaël Delachapelle | 24 novembre 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58

La comédie délirante sur Nicolas Cage, avec Nicolas Cage en Nicolas Cage, donne enfin des nouvelles, avec un nouveau venu dans son casting.

Depuis quelques années maintenant, Nicolas Cage est dans ce que l’on pourrait appeler un gros délire méta sur sa propre carrière. Une sorte de méga crise identitaire géante où l’acteur repasse toute sa filmographie dans un raid filmique, à notre plus grand plaisir.

Entre Mandy, le très bon The Color Out of Space et sa rencontre prochaine avec Sono Sion que l’on attend avec impatience, l’acteur est également parti récemment défoncer de l’alien, aux côtés de Tony Jaa, dans la série B d’action Jiu Jitsu, tandis qu’il ira se bastonner dans un parc d’attractions avec Willy's Wonderland très bientôt.

 

photo, Nicolas CageOuvrez la Cage... 

 

Mais au milieu de toutes ces joyeusetés, il y en a une qui nous fait particulièrement envie et elle s’intitule The Unbearable Weight of Massive Talent. Un long-métrage qui s’annonce comme un pur égo trip où Cage va jouer Cage dans une comédie délirante. Et l’acteur ne sera pas seul dans son délire puisqu’un autre acteur de marque vient de rejoindre le casting.

En effet, selon Deadline, l’acteur Neil Patrick Harris (How I Met Your Mother), connu pour son talent dans l’autodérision, rejoindra Pedro Pascal, Tiffany Haddish et Sharon Horgan, aux côtés de Nicolas Cage, dont il jouera l’agent fictif, ce qui promet d’envoyer du lourd.

Pour rappel, le film racontera l’histoire d’une version has been de Nicolas Cage, financièrement ruinée et au point mort sur le plan créatif. Ce dernier accepte une offre à un million de dollars pour se rendre à l’anniversaire d’un fan mexicain milliardaire (Pedro Pascal), qui s’avère être un baron de la drogue qui détient la fille d’un candidat à la présidentielle. Évidemment, le tout va prendre une tournure dangereuse, où l’acteur va devoir se hisser à la hauteur de sa légende, et de ses rôles emblématiques, pour se sauver lui et ses proches.

 

Photo Neil Patrick HarrisNeil Patrick Harris sera sûrement plus drôle avec Nicolas Cage que chez David Fincher...

 

Un synopsis qui promet un trip sacrément barré, où Cage va probablement rejouer tous les rôles iconiques qui ont marqué sa filmographie, dans la veine du précédent trip sous acides qu’était le Mandy de Panos Cosmatos, en poussant cette fois le délire méta beaucoup plus loin. Car oui, après tout, qui d’autre que Nicolas Cage peut jouer Nicolas Cage ? 

Pour rappel, The Unbearable Weight of Massive Talent sera réalisé par Tom Gormican, qui co-écrit également le scénario aux côtés de Kevin Etten, avec Kevin Turen, Kristin Burr et Mike Nilon à la production. Le film sera distribué par Lionsgate et n’a pas encore de date de sortie annoncée, étant en cours de production.

En attendant, on pourra retrouver Neil Patrick Harris au casting de Matrix 4 de Lana Wachowskidont la sortie a été avancée récemment au 21 décembre 2021 en France. L’acteur en dit un peu plus sur son rôle dans ce nouveau film par ici.

Tout savoir sur The Unbearable Weight of Massive Talent

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Paradox
28/11/2020 à 16:21

@Pseudo1

Mouais enfin, vu le synopsis, on est plus proches de "Jean Claude Van Johnson" cette pépite signée Amazon injustement annulée au bout d'une saison de 6 épisodes que de JCVD. Si c'est aussi jouissif que ne le fut cette minisérie, je suis plutôt hypé...

Yovad
26/11/2020 à 01:55

Du moment qu'il est dans le film je fonce !

beyond
25/11/2020 à 12:25

Cage a l'air assez lucide sur ce qu'est devenu sa carrière. Il a assez de recul pour en rire et tourner cela en dérision. Son immense talent ne doit pas être totalement mort. Il suffirait qu'on lui propose un bon rôle pour qu'il se remette en scelle.

Mouais Bof..
25/11/2020 à 02:38

En résumé ,il choisit de Steven Seagalisé sa carrière.

On passe de l'oscar au navet filmique.Quelle tristesse

Mouais Bof..
25/11/2020 à 02:36

@Pseudo1 grave .A ce titre c'est même du plagiat.

Faut pas pousser les gens. Ses grands films sont derrière lui et c'est un constat amer. Apres avoir travaillé pour Scorsese,de Palma, les Coen, Schroeder,Alan Parker,John Woo et j'en passe,le voilà à faire son JCVD.Genre de catharsis artistique(ou financier) pour préparer sa résurgence hollywoodienne.

J'y crois pas. Et me dites pas E.L que colour out of space est un bon film. Ca aurait pu etre excellent,mais ils ont raté le coche.Et adapter Lovecraft , j'avoue autant construire le pont de la rivière kwai en 2 jours,c'est plus facile.

Bob nims
24/11/2020 à 21:54

Incroyable ca va etre comme dans adaptation ou il fait face a son jumeau accompagné de Meryl Streep un excellent film
On attend toujours le sion sono
Vive cage!!!!!

Pseudo1
24/11/2020 à 19:57

J'en reviens pas qu'aucune référence à JCVD (le film) n'ait été faites dans l'article.
On est complètement dans le même délire, vu le synopsis !
J'attends avec impatience de voir le résultat, en espérant une qualité au moins similaire.

Kyle Reese
24/11/2020 à 18:50

Oh pinaise, ça risque d'être bien top WTF. Un film enfin à la hauteur de son talent.
Tient j'ai envie de revoir Face-off rien que pour Cage. Une de ses plus belles performance.

Cage chez les Fous
24/11/2020 à 18:39

la premiere fois que j'ai vu Cage, c'était dans un film de Alan Parker "Birdy", je devais avoir moins de 10 ans,et je matais çà vers 1986/87... il y avait matthew Modine le futur anti hero dans Full Metal Jacket..avec Amadeus de milos Forman et les chariots de feu, plus Greystok de Hugh Hudson , ce sont des films qui m'ont marque a moins de 10 ans!
donc il faisait de tres bon film, le Cage jusqu'a Volte face, apres ila commence a partir en vrille debut 2000, mais il avait tourne fin 90, un film d'action delirant avec des prisonniers tres mechants et tres deconnant de Simon West, il était genial ce petit film, du beau monde dedans,Malkovitch et sa bande sont des fous furieux!
il avait marche fort au bo
dans Leaving las vegas, c'était tres bon egalement, il a eu son Oscar le Cage ! du tres bon film asuurement
et je comprend pas bien pourquoi il a vrille depuis 20 an lol! au point de tourner des dtv comme bruce willis ou du nanard Z...

coco
24/11/2020 à 17:23

Une oeuvre auto biographique que je ne voudrai pas louper !

Plus
votre commentaire