The Dark Knight : en attendant The Batman, Christopher Nolan tacle Marvel et les gros studios

Mathias Penguilly | 22 novembre 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Mathias Penguilly | 22 novembre 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Christopher Nolan fait la tournée des magazines pour promouvoir un livre sur sa carrière. Il en a profité pour tacler la machine infernale des studios.

Lors d'un été d'anthologie, en pleine pénurie de blockbusters, Christopher Nolan s'est imposé en tant que sauveur providentiel avec Tenet, son dernier film d'espionnage. Face à lui, aucun super-héros pour le concurrencer, tout juste quelques Nouveaux Mutants pas vraiment aptes à défier le maître dans sa course effrénée vers le haut du box-office mondial.

Surfant sur cette vague positive, le réalisateur britannique enchaîne les interviews dans de nombreux magazines américains pour promouvoir The Nolan variations, sa biographie signée Tom Shone (et publiée le 3 novembre 2020). Dans un moment suspendu d'autocongratulation, le maître a d'ailleurs cherché à mettre en valeur sa trilogie du Chevalier Noir, en glissant une attaque subtile aux grosses machines super-héroïques bien rutilantes.

 

PhotoLa génèse du plus antihéroïque des superhéros

 

C'est lors d'un entretien avec le magazine américain IndieWire qu'il a ainsi déclaré :

"C'était le bon moment pour raconter l'histoire que je voulais faire. L'histoire des origines de Batman n'avait jamais vraiment été traitée dans un film, ni même complètement dans les comics. Il n'y avait pas de lignes précises à suivre, il y avait un trou à remplir dans l'histoire des films. Superman à l'inverse, avait une trajectoire bien claire, impulsée par Christopher Reeve et Richard Donner. Cette version avec Batman n'a jamais été racontée avant. On pouvait donc raconter l'histoire de ce personnage extraordinaire dans un monde ordinaire.

L'autre avantage qu'on a eu à l'époque, c'est qu'on pouvait prendre plus de temps entre les suites. Quand nous avons fait Batman Begins, nous ne savions pas que nous en ferions un de plus et ça a pris trois ans pour le faire, puis quatre ans encore pour faire le suivant. On avait le luxe du temps. Ça ne ressemblait pas une machine à fric pour un studio. À mesure que le genre super-héroïque enchaîne les succès, ces pressions deviennent de plus en plus importantes. C'était le bon moment."

 

photo, Christian BalePas juste un toutou de studio, OK ??

 

Difficile de donner tort au réalisateur, surtout quand on regarde la vitesse à laquelle le Marvel Cinematic Universe enchaîne les projets et les suites. Chadwick Boseman est décédé soudainement il y a moins de trois mois mais qu'à cela ne tienne, Black Panther 2 est déjà dans les tuyaux. Une machine absolument infernale que seule une pandémie tragique semble pouvoir freiner.

Ceci dit, sa déclaration peut également provoquer quelques rires jaunes. On le sait, Christopher Nolan est très proche des patrons de la Warner, ce qui lui a notamment permis d'imposer la sortie de son film en plein déconfinement alors que tous les autres studios faisaient l'autruche. Dénoncer la machine a fric des studios, c'est un peu fort lorsqu'on est soi-même un pur produit de studio américain, une figure cinématographique taillée sur mesure pour exploser systématiquement le box-office.

 

photo, Christian BaleBatman regarde vers l'avenir

 

On peut néanmoins reconnaître tout ce que Nolan a apporté à la figure du Chevalier Noir. On ne peut pas lui retirer l'efficacité de l'histoire qu'il a construite : aujourd'hui, impossible de penser à Batman sans imaginer la chauve-souris ténébreuse et taciturne campée par Christian Bale. Robert Pattinson et Matt Reeves auront donc fort à faire avec The Batman, pour imposer leur vision d'un homme-chauve-souris plus jeune et plus torturé encore. Pour l'instant, la sortie du film est fixée au 2 mars 2022. Patience, patience...

Tout savoir sur The Dark Knight Rises

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Lucha-man
26/11/2020 à 02:18

Donc le mec responsables du raté pour pas dire horrible the dark knigth resis. Et qui as produit des immondice comme man of steel et Batman v superman particulièrement par la même a la création du DCU soit un MCU bis qui possède tous les défauts de ce dernier sans les qualités. Tacle le MCU et les grands studios

Ça me fait doucement rire

Spawn
23/11/2020 à 22:56

Les Batman de nolan sont tellement sur côté ... trop realiste et terre a terre avec un xhristian bale qui surjoue , les Batman de Burton sont les films Batman légitime plus mystique et mystérieux

Terminéator
23/11/2020 à 11:55

Entièrement d’accord avec @KyleReese sur ses 2 posts . D’ailleurs vu les pseudo qu’on a tous les deux ça ne pouvait pas être autrement haha ;D

Murdock
23/11/2020 à 10:14

@Kyle Reese : +10 sur tes deux interventions!
Tout est dit!

Kyle Reese
23/11/2020 à 00:42

@Sigi

Méta-fraude, qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre.
On peut continuer d'adorer Spielberg avec son style, ses thèmes et ses très gros morceaux de cinéma (oui c'est un génie qui a révolutionné la mise en scène c claire) tout en adorant Nolan et son cinéma bien à lui qui a des traits de génie aussi. Tenet c'est du lourd jamais vu pour ma part.
Je ne vois pas ou est le problème. Sinon j’attends toujours le retour de Spielberg à la SF adulte tient. L'époque AI, MInority Report et War of the Worlds me manque.

Hawaii
22/11/2020 à 23:17

Menemen
Sortant récemment du milieu (enfin) de l exploitation ca les a un tout petit peu fait respirer et de se reprendre pour les rois du monde et de se plaindre 2 mois après justement parce au vu des scores décevant du film (mais honorable je l admet vu le contexte ) que les autres studios ont tout annuler. Mais franchement les exploitants he vais pas les plaindres ca fera du menage et tant mieux !!!

Sigi
22/11/2020 à 21:30

Voilà ce qu'il arrive quand on érige une méta-fraude au rang de génie. Les gens bouffent du Nolan comme si Steven Spielberg n'avait jamais existé, ni apporté ce que Chrissous a "fait" du blockbuster deux décennies avant lui.

menemen
22/11/2020 à 20:11

En 2005, je me rappelle que Batman Begins n'était pas très attendu et ne suscitait pas beacoup d'engouement par rapport à STAR WARS III, LA GUERRE DES MONDES. C'était une periode où y'avait DARDEVIL, CATWOMAN ou les DC c'etait nanarland. BATMAN BEGINS a relancé les superheros chez DC. NOLAN a completement raison, il suffit de voir maintenant les CALENDRIER MARVEL et DC c'est devenu une machine de guerre.

D'ailleurs TENET a fait 2M de spectateurs en France, Ce qui a permis aux exploitants de respirer au moins pendant deux mois, Ils peuvent le remercier.

Hawaii
22/11/2020 à 19:31

Je ne critique pas le réalisateur j adore ses batman. Mais ce mec a un égaux sur dimensione !!!! C est un truc de fou, la fessée tenet ne lui a pas suffit. MONSIEUR JE SUIS LE SAUVEUR DES CINÉMAS alors que son choix a justement conforté lrs autres studios a faire l inverse et condamné pour un temps les exploitants

alulu
22/11/2020 à 17:19

Il critique la cadence folle des studios. Les studios sont passés de la Winchester au M16, tu n'as pas le temps de souffler, qu'une suite est déjà quasi prête à sortir.

Plus
votre commentaire