Colin Firth va dégommer des zombies chinois pour Channing Tatum

La Rédaction | 9 novembre 2020
La Rédaction | 9 novembre 2020

Les zombies ne meurent jamais. Et Colin Firth en sait quelque chose, puisqu’il va se charger de leur faire un sort dans son prochain film. 

En six décennies, le film de zombies aura connu presque autant de réinventions et résurrections. Cristallisée par George A. Romero avec La Nuit des morts vivants en 1968, la créature aura été exploitée jusqu’à la moelle au gré de diverses évolutions. Qu’il devienne volontiers parodique (Le Retour des morts vivantsBraindead), soit exploité mécaniquement ou se mette soudain à courir pour se muer en infecté, le phénomène n’a eu de cesse de se relever pour venir nous hanter. 

Ces dernières années, le zomblard aura même réussi à toucher le grand public avec une série à succès telle que The Walking Dead, avant que les spectateurs occidentaux ne succombent avec délice aux hordes du Dernier train pour Busan ou de Kingdom. Mais avouons-le, depuis quelques mois, on peine un peu à voir quel sera le prochain prolongement d’un monstre de cinéma formidablement évocateur, mais qui semble ici et là victime de son succès. 

 

photo du comics originalIl a changé Colin

 

Peut-être est-ce la réflexion qui anime Channing Tatum, qui produira New York will eat you alive (littéralement, New York te dévorera vivant). Plutôt que de se baser sur une énième déclinaison de franchise, le métrage jouera la carte du mélange et de l’hybridation, puisqu’il s’agit de l’adaptation du comics publié sur le web chinois, par l’auteur Jia Haibo, intitulé Zombie Brother. 

Il y est question d’une petite ville dont la source d’eau potable est infectée par le contenu d’un vieux cercueil, infection provoquant une épidémie zombiesque. On y suit le jeune Bai Xiaofei, qui décide de trouver l’origine de ce problème mordant tout en se dégottant une copine. 

Et il semblerait que l’adaptation cinématographique prenne quelques libertés avec ce point de départ, puisque le récit se déroulera à New York et que c’est Colin Firth qui en tiendra le premier rôle, d’après Deadline. Et pour rajouter une touche iconoclaste, c’est au réalisateur Todd Strauss-Schulson qu’a été confiée la tâche de réaliser la chose. Si son nom ne compte pas parmi les plus connus de la sphère hollywoodienne, c’est lui qui a emballé le très apprécié Final Girl : La dernière proie, pastiche enamouré des classiques du slasher. 

 

photo du comics originalFilm mutant en perspective ?

 

Que ceux qui redouteraient de voir une œuvre originale chinoise dépecée par Hollywood se rassurent (un peu), il s’agira d’une coproduction sino-indienne, puisque le métrage est produit par STXFilms (studio américain fusionné en 2020 avec l’indien Eros Pictures) et la firme chinoise Tencent (qui possède également des parts dans le studio Skydance). 

Oui, cela ressemble un peu à un kamoulox spatial, mais il n’en faut pas moins pour réanimer un bon zomblard et le lancer aux trousses de Colin Firth. 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire