Bronx sur Netflix : le polar bourrin et explosif d’Olivier Marchal, futur carton ?

Geoffrey Nabavian | 29 octobre 2020 - MAJ : 29/10/2020 18:19
Geoffrey Nabavian | 29 octobre 2020 - MAJ : 29/10/2020 18:19

Sur Netflix le 30 octobre, Bronx est le nouveau polar d’Olivier Marchal, ancien policier et réalisateur de 36, Quai des Orfèvres et Carbone. Il réunit Lannick Gautry, Jean Reno et Kaaris, au cœur du crime à Marseille.

Situant son scénario à Marseille, au cœur d’une police qui s’active sous le soleil pour combattre la criminalité organisée, avec des « méthodes adaptées à cette ville » comme dite dans la bande-annonce, Bronx est un polar qui se centre sur Richard Vronski, flic forcé de faire des choix pour lui et l’équipe à toute épreuve qui le suit, parfois aux limites de la légalité lors de ses interventions.

Cette figure centrale est incarnée par l’acteur Lannick Gautry, héros de la série policière Le Mystère du lac, puis de ses dérivées Le Tueur du lac et Peur sur le lac (à noter qu’il fut aussi Arnaud de Lacanau dans Brice de Nice). Pour jouer l’un des membres de l’équipe qu’il commande, on retrouve le rappeur Kaaris (déjà vu dans Braqueurs et Overdrive), ainsi que Gérard Lanvin en chef de gang, mais aussi Jean Reno en nouveau patron de la police trouble.

 

Photo David Belle, Jean Reno, Lannick Gautry

Un chef pas très réglo

 

A priori dans la lignée d’autres polars français sortis sur Netflix, tels La Terre et le Sang ou Balle perdue, Bronx a la particularité d’être réalisé par Olivier Marchal, metteur en scène de 36, Quai des Orfèvres ou Carbone et donc rompu à l’exercice du film policier. Il faut dire, pour ceux qui ne le sauraient pas encore, que Marchal est un ancien inspecteur de la police judiciaire, métier qu’il a exercé pendant dix ans.

La bande-annonce révélée par Netflix laissait deviner un côté réaliste, au sein des scènes montrant des arrestations, mais également un grand nombre de séquences d’action, avec flingues, fusillades et explosions. Entre réalisme et divertissement, le film devrait convoquer aussi des ingrédients de drame.

On remarquera également que ce scénario-là paraît ne se dérouler qu’entre hommes, malgré la présence de quelques personnages féminins, tels Katia, chargée d’enquêter sur les écarts à la loi des policiers qu’elle observe (un personnage joué par Catherine Marchal, femme du réalisateur, vue aussi dans Diamant 13).

 

 

S’annonçant comme un polar efficace sur le milieu du crime à Marseille et les rivalités entre brigades de la police – malgré de premiers avis critiques tièdes, Bronx a tout pour devenir un des gros cartons de la plateforme. Alors qu'il devait initialement sortir en salles, le film a été vendu à Netflix il y a quelques mois.

Après le succès assez dingue de Balle perdue à travers le monde (37 millions d'utilisateurs l'avaient regardé en seulement un mois selon Netflix), le nouveau film d'action de Olivier Marchal pourrait bien réussir à exploser de nouveaux scores de visionnages, d'autant plus en cette période confinée en France. Le film sort sur Netflix le 30 octobre.

Tout savoir sur Bronx

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Ku_br_ick
14/11/2020 à 02:46

Bon polar car rarement déçu par O.Marchal. Cependant la fin me paraît trop énorme, un peu facile et je ne trouve pas d'explication réaliste pour en arriver à un tel carnage. Je suis certain qu'il fera mieux au prochain.

Angy66
07/11/2020 à 20:42

Bonjour j ai une question qui est la personne qui tue tout le monde a la fin .
Le policier noir était il le père de la trafiquante noire ?

Yabou
02/11/2020 à 22:01

Très mauvais. Aucune cohérence. Scénario bâclée. Incompréhensible (relations des perso, un gros truc qui se passe et ça n’affecte personne au sein de la BRI, etc...). Franchement j’avais adoré Gangsters et 36... mais la, non. Jean Reno, coup d’épée dans l’eau. Trop de questions restent en suspens parce que le scénario n’a pas de cohérence ou de liant!!! Dommage.

Sebdesaintgeorge
01/11/2020 à 19:54

La même troupe que d'habitude un scénario pas jobard , Olivier Marchal s'est netflixiser, ça reste un film sympa mais une fin volontairement violente et incompréhensible, déçu par lannick gautry au charisme de bulot

Romain
31/10/2020 à 20:10

Non tous les acteurs ne sont pas bons. Les dialogues sont médiocre. Les plans ne sont pas fous. Beaucoup de clichés. Et c'est dommage parce qu'il a fait de très bons films. Mais non ce film est mauvais.

Lolo
31/10/2020 à 14:29

A notre époque un peu triste ce Film BRONX D'olivier MARCHAL m'a fait passé 1h50 de plaisir !
Tous les détracteurs de ce film sont certainement des personnes qui s'écoutent trop penser ou parler et qui regardent j'en suis certain les vacances de l'amour ou l'Amour est dans le prés !!! Lorsqu'on n'aime pas les Polars on ne regarde pas ! Tous les acteurs qui apparaissent dans ce film sont très bons , effectivement beaucoup de films de gangsters se ressemblent mais il y a une petite lumière en plus chez Marchal . Moi je ne suis pas étoile : je suis cinéphile et chaque film est bon, il suffit de toujours être positif quand on est devant son écran comme en Forêt ou en promenade et puis à tous ceux qui critique : prenez un bouquin et lisez ! Bravo Mr MARCHAL et on est beaucoup à attendre le prochain .

Vigor
31/10/2020 à 12:59

Excellent !!! Vivement la suite !!!

Mi long 34
31/10/2020 à 07:51

Excelent!!

Lacenaire
30/10/2020 à 23:56

Du bon policier, la loi et un peu beaucoup ripoux...
Grand Marchal, et le Bonheur de revoir J.Reno...Et la joie de retrouver Cardinale C.
Marchal a le chic pour trouver ou retrouver des superbes acteurs et actrices

LRD34
30/10/2020 à 18:52

C EST UN FILM HALLUCINANT probablement le meilleur de marchal le casting est de folie et tous les acteurs sont bons certainement le meilleur polar de l annee

Plus

votre commentaire