The Social Network : Aaron Sorkin veut toujours écrire une suite au film de David Fincher

Déborah Lechner | 8 octobre 2020
Déborah Lechner | 8 octobre 2020

Le scénariste de The Social Network, Aaron Sorkin, n'a pas abandonné l'idée de donner une suite au film de David Fincher, mais à une condition.

Après six longues années d'absence en tant que réalisateur, David Fincher (Gone GirlSevenZodiac) va repasser derrière la caméra pour Netflix avec le très attendu Mank, qui s'intéressera au scénariste Herman J. Mankiewicz et l'écriture mouvementée du chef-d'oeuvre Citizen Kane.

Le film en noir et blanc qui s'annonce très différent de tout ce qu'a pu faire le cinéaste ne sera cependant pas le premier biopic qu'il ajoutera à sa filmographie, qui contient déjà The Social Network, librement adapté de la vie de Mark Zuckerberg, le co-créateur de Facebook. 

 

photo, Jesse EisenbergJesse Eisenberg dans la tête de Zuckerberg

 

Le film (qui fait d'ailleurs partie de nos pépites de la décennie) fêtera dans quelques jours ses dix ans, et même s'il n'est pas dans les habitudes de Fincher de faire des suites de ses longs-métrages, le scénariste Aaron Sorkin voudrait beaucoup en écrire une. Celui à qui on doit les scénarios de Steve JobsLe Stratège ou encore Des hommes d'honneur avait déjà évoqué début 2019 son envie de se repencher sur l'histoire de ce réseau social qui a énormément évolué depuis sa création.

Lors de son récent passage sur le podcast Happy Sad Confused de MTV, Sorkin a révélé qu'il n'était pas le seul à être intéressé par un tel projet :

"J’ai vraiment envie de le faire. Scott Rudin [le producteur, ndlr] en a envie lui aussi. Les gens ont commencé à m’en parler à cause de ce côté sombre de Facebook qu’on commence à découvrir depuis quelques années [en référence à Zucked, le livre écrit en 2019 par Roger McNamee, un des premiers investisseurs, ndlr].

 

photo, Jesse EisenbergQuand l'écriture coince

 

Est-ce que j’aimerais écrire ce film ? Bien sûr que j’aimerais. Mais je ne le ferais que si David Fincher accepte de le réaliser. Si Billy Wilder sortait de sa tombe, venait me voir et me proposait de le réaliser, je lui répondrais que je ne ferais ce film qu’avec David."

Autant dire que comme pour World War Z 2 censé réunir Brad Pitt et David Fincher en pleine invasion zombie après SevenFight Club et L'étrange histoire de Benjamin Button, le projet tient plus du fantasme qu'autre chose pour l'instant.

Pour un film plus concret, Sorkin sera de retour dès le 16 octobre avec le film Netflix Les Sept de Chicago qu'il a écrit et réalisé après Le Grand Jeu sorti en 2018. Mank sera quant à lui disponible sur la plateforme de streaming à partir du 4 décembre prochain

Tout savoir sur The Social Network

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

maxleresistant
08/10/2020 à 14:04

Sorkin est un très bon réal, mais il y a pas beaucoup de réal qui voudrait passer après Fincher. Et je les comprends.

Dirty Harry
08/10/2020 à 13:21

Si c'est aussi bien écrit et réalisé que le premier je dis pourquoi pas, Fincher arrive très bien à orienter le flux de dialogues de Sorkin dans son film, on sent qu'il ne le laisse pas déborder (à l'inverse de Danny Boyle sur Jobs) et sa réalisation est toujours impeccable même lorsqu'il filme un simple champ/contre champ.

votre commentaire