Guerres du streaming : HBO Max change de stratégie pour affronter Netflix et Disney+

Mathias Penguilly | 10 septembre 2020 - MAJ : 10/09/2020 16:15
Mathias Penguilly | 10 septembre 2020 - MAJ : 10/09/2020 16:15

La nouvelle plateforme du groupe Warner rame. Après un lancement au ras des pâquerettes, elle amende sa mauvaise stratégie... avec une autre idée nulle ?

Dans l'intense guerre des plateformes, le lancement discret de la plateforme HBO Max fera date comme étant un exemple de ce qu'il ne faut pas faire. Tout le monde n'est pas Netflix ou Disney+ certes (Apple TV+ a eu un peu de mal aussi), mais la stratégie adoptée par la nouvelle plateforme SVoD du groupe Warner l'a précipitée droit dans le mur. Le service de streaming cherche à revoir sa copie, dans l'espoir d'améliorer rapidement les résultats de son premier trimestre d'existence.

 

photo, Anna KendrickHBO Max met tout le monde mal à l'aise

 

Lancée à la fin du mois de mai 2020, HBO Max se voit reprocher deux principaux défauts. Le premier est un catalogue un peu tristounet en termes de créations originales : si celles-ci commencent à se multiplier (Raised by Wolvesle dernier projet en date de Ridley Scott), HBO s'est vendu comme la plateforme des communautés de fans, proposant donc des contenus originaux... pas du tout originaux. FriendsHarry PotterLooney Tunes : il y a des nouveautés spécifiques à la plateforme, mais rien de vraiment transcendant.

À titre de comparaison, House of Cards et The Mandalorian ont constitué des produits d'appel beaucoup plus alléchants pour Netflix et Disney+ (respectivement) qui ont connu un démarrage fulgurant. Seul le fameux Snyder Cut de Justice League semble avoir un potentiel d'attrait important, mais là encore, le film sortira presque un an après le lancement d'HBO Max et il ne risque d'attirer qu'un public très spécifique.

 

photoZack Snyder à la rescousse ?

 

Le deuxième défaut d'HBO Max tient à son prix défiant aucune concurrence : proposée au prix de 14,99 dollars (11,99 si l'abonné s'engage sur 12 mois), c'est l'un des services de streaming les plus couteux. Avec un catalogue aussi restreint, la stratégie économique du groupe ne tient pas la route face à des mastodontes comme Netflix (dont le forfait standard aux États-Unis est accessible pour seulement 9 dollars) ou Disney+, dont l'abonnement mensuel est de 6,99 dollars.

Dans un sondage envoyé aux abonnés et révélé par Variety, le groupe WarnerMedia a ainsi laissé entendre que la prestation pourrait évoluer à l'avenir, avec un prix mensuel au rabais... à condition d'accepter la diffusion de pubs entre les programmes. Warner a ainsi émis l'hypothèse de diffuser entre deux et quatre minutes de pub par heure de programme ; la plateforme rejoindrait donc des services comme Hulu et Peacock qui, en Amérique du Nord, intercalent de nombreux spots lors du visionnage de leurs contenus.

 

Photo Amanda CollinL'abonné américain, pas ravi de voir le retour des pubs

 

Tous les programmes ne seraient pas impactés par cette mesure, mais la distinction entre ceux avec et ceux sans publicité n'est pas encore très claire. Les programmes HBO Max Originals et les films les plus anciens de sa librairie (à l'image du controversé Autant en emporte le vent) seraient les premiers touchés. Pour l'instant, WarnerMedia n'a pas souhaité commenter - c'est devenu une habitude, les premiers (mauvais) chiffres sont arrivés extrêmement tardivement. On doute que cette nouvelle stratégie permette une hausse drastique du nombre d'abonnements souscrits, mais on ne demande qu'à être surpris.

Pour l'instant, la plateforme de streaming n'a pas prévu de lancement en Europe avant 2021. En France, les contenus HBO devraient donc être toujours diffusés sur OCS pour un moment. En ce qui concerne Raised by Wolves - diffusé depuis la semaine dernière aux États-Unis -, elle sera visible sur WarnerTV avant la fin de l'année 2020 en France.

 

Affiche officielle

Tout savoir sur HBO Max

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires


21/09/2020 à 19:13

Minounet, "High school musical, la comédie musicale, la série", "Journal d'une future présidente", "La Belle et le Clochard", "Stargirl", "Togo", "Une journée à Disney", "Chiens guides d'aveugles en devenir", "Dans les yeux d'Enzo", "Phinéas et Ferb: le film: Candice face à l'univers", "Howard", "Noëlle" ça me semble déjà pas mal. Il y a encore d'autres choses mais je me rappelle plus des noms.

Terminéator
11/09/2020 à 20:59

Monsieur Crété je n’ai jamais remis en cause le démarrage foireux de HBO Max mais juste le fait que l’on dise que leur catalogue est restreint sous prétexte qu’il n’y avait pas d’œuvre originale pour leur lancement. Si Disney n’avait pas eu The Mandalorian , cela aurait été perçu comme un véritable foutage de gueule pour leurs abonnés. Si HBO a été lancé à la va vite , je parie qu’ils feront allègrement parti des 3 gros du service de streaming à l’avenir. Et peut être même devant Disney ;)

Geoffrey Crété - Rédaction
11/09/2020 à 17:06

@Terminéator

On a déjà eu l'occasion d'en parler : le catalogue de HBO Max est splendide en théorie, on était les premiers à le saluer, mais ça a déjà créé des débats, car une partie des films arrive et repart. Ce n'est pas si stable que ça, malgré l'annonce de départ sur l'immensité des titres Warner.

Pour les nouveautés, prenons l'exemple de Disney : peu importe ce qu'on pense de The Mandalorian, et du manque d'autres nouveautés, cette série a fait le job en créant l'événement. A peu près tout le monde en a parlé, ça a été un fort produit d'appel pour la plateforme, la saison 2 est très attendue... Mission accomplie.
Apple TV+ avait lancé The Morning Show, Servant, For All Mankind, et See : des visages identifiés, une grande variété de genres, une publicité assurée. Là encore, on voit l'effort.
En comparaison, HBO Max fait grise mine : qu'est-ce qui a été lancé au départ ? Love Life, Looney Tunes... Autant dire des choses faiblardes pour exister. Jusque là, on ne voit rien qui excite nos lecteurs, les amateurs de film ou série. C'est très, très timide.

HBO Max l'a reconnu, tout ça a été lancé dans la hâte, l'urgence, avec beaucoup de milliards. Le nom, le fonctionnement et le positionnement ont été également cités comme problématiques dès le lancement d'ailleurs.
Quand on voit la bande-annonce de Raised by Wolves et l'annonce du Snyder Cut, on se dit que la plate-forme aurait pu être lancée en fanfare, avec des choses très fortes. D'où le fait qu'on trouve l'offre encore très fragile.

Terminéator
11/09/2020 à 16:42

Mathias , désolé mais je ne peux pas vous laisser dire de telles âneries . Vous dites que HBO Max a un catalogue “restreint” ?! Honnêtement ils ont un des catalogues les plus riches aussi bien qualitativement que quantativement parlant . Ils n’ont pas beaucoup de créations originales ?! C’est vraiment que Disney+ et son seul Mandalorian et ses 2 ou 3 films médiocres voir nuls , c’est le Pérou à côté ?! Allons dont , un peu de sérieux franchement. Depuis son lancement Disney+ ne vit que sur ses “vieux” films . Vous trouvez ça énorme vous en pres d’un an d’existence qu’il n’y ait qu’une seule vraie grosse création originale The Mandalorian et 3 gros films , La belle et le Clochard , Togo , et Artemis Fowl (et encore il était programmé pour sortir en salle) pour une maison comme Disney ? Même Apple TV surpasse Mickey sur ce coup et de loin . On en reparle en 2021 de HBO Max et de leur catalogue et on verra si leur contenu est restreint ;)

coco
11/09/2020 à 16:01

@Minounet

Honnêtement rien de plus mais au moins ils sont arrivé avec un produit d'appel fort (Star Wars) , un prix attractif et un coté nostalgie tres fort Disney.

brucetheshark
11/09/2020 à 10:25

@Minounet
Oui, mais on a tendance à l'oublier parce que Netflix est arrivé bien plus tard chez nous, mais l'offre d'appel Netflix était tout aussi basse voir pire à ses débuts...

davmey
11/09/2020 à 08:13

@Minounet
Ouais, d'autant que je me suis abonné surtout pour le catalogue FOX... qui est quasiment inexistant pour l'instant sur D+

baballe
11/09/2020 à 06:41

15 balles pour revoir friend ? Non merci ! Déjà que Ocs est très cher et il n'y aura pas beaucoup plus.

L'hebdo geek youtube
11/09/2020 à 01:27

Juste pour la Snyder cut ils vont se faire des millions d'abonnés...

Neb
10/09/2020 à 21:16

Le monde selon Jeff Goldblum

Plus

votre commentaire