Mulan : Niki Caro justifie l'absence d'un personnage mythique du dessin animé

Mathias Penguilly | 7 septembre 2020 - MAJ : 07/09/2020 16:05
Mathias Penguilly | 7 septembre 2020 - MAJ : 07/09/2020 16:05

Le dessin animé Disney est sorti il y a 22 ans et son amusant petit dragon était apprécié par de nombreux fans. Niki Caro l'a sacrifié et elle s'en défend.

Si Mulan ne sortira pas en France avant début décembre 2020, le dernier film du géant Disney est disponible sur Disney+ depuis la semaine dernière dans de nombreux pays. Accessible en format VOD Premium (soit en payant un surcoût en plus de l'abonnement mensuel à la plateforme), le film a été accueilli très chaleureusement, beaucoup de critiques arguant même qu'il s'agit du meilleur remake en prises de vue réelles réalisé par le studio.

Le film n'est pas juste une version live du célèbre dessin animé, de nombreuses modifications ont été apportées - et généralement bien acceptées par les premiers spectateurs. La célèbre actrice chinoise Gong Li a, par exemple, rejoint le casting dans le rôle de la sorcière Chi, une nouvelle antagoniste très mystique et les chansons aussi kitsch que cultes ont été retirées pour plus de réalisme. De la même manière, certains personnages ont été complètement supprimés : parmi eux, le petit dragon Mushu n'a pas survécu à l'adaptation.

 

photo, Yifei LiuMulan complètement perdue sans son p'tit dragon

 

Au micro de USA Today, Niki Caro a ainsi expliqué avoir voulu se débarrasser de l'acolyte de Mulan pour ne pas entraver le réalisme de son long-métrage :

"Nous étions très inspirés par ce que Mushu apportait au dessin animé, c'est-à-dire l'humour et la légèreté. Notre challenge c'était d'apporter ça aux relations réelles de Mulan, avec ses collègues soldats. Mushu, un des personnages adorés du dessin animé, était le confident de Mulan. Une partie [du défi] de cette transition en prise de vues réelles reposait sur notre engagement vis-à-vis du réalisme de son parcours et elle devait donc tisser ces liens avec les autres soldats. Il y avait certainement beaucoup à faire de ce point de vue là."

Pas de bestiole blagueuse donc, mais on peut s'attendre à ce que les guerriers de l'Empire de Chine apportent (aussi) une dose d'humour et de légèreté.

 

photoRemplacé par un phénix ? Mushu a le cœur brisé

 

Dans la version originale du dessin animé, c'était le comédien américain Eddie Murphy qui campait le dragonneau - quelques années à peine avant qu'il prête sa voix à l'Âne de ShrekMulan se retrouve donc sans complice dans le film de Niki Caro, mais elle est néanmoins guidée dans sa quête par un sublime phénix représentant le lien magique qu'elle entretient avec ses ancêtres.

De la même manière, le personnage de Li Shang (l'amoureux de Mulan) dans le film animé de 1998 a été remplacé par des nouveaux protagonistes entre lesquels le cœur de Mulan balance. Pour en voir un peu plus malheureusement, il nous faudra attendre le 4 décembre 2020, date à laquelle le film sera disponible sans frais supplémentaires pour les abonnés Disney+ du monde entier et donc accessible en France.

 

Affiche française

Tout savoir sur Mulan

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Doudou
07/09/2020 à 22:51

Ouais il y a plusieurs mois on parlait en effet d'un probleme lie au droit comme le releve Adam, je comprends pas bien la langue de bois la du coup

Mule Ane
07/09/2020 à 21:57

Qu'il y ait Mushu ou pas n'aurait rien changé à la platitude des personnages, des combats, des batailles, bref, de tout le film.

taker46
07/09/2020 à 18:40

disney a perdu une parties des droit sur le dessin animer alors ils ont dut revoir l'histoire pour se raprocher de la legende originel avec aussi une certaine pression de la chine qui n'apprecier pas l'adaptation anime pour faire une toute nouvelle adaptation de mulan

Nyl
07/09/2020 à 17:44

Le réalisme détruit la magie.. Et c'est grâce à cela, que les Disney marchent. Ils font rêver.
Ce que les remakes lives ne font pas, par soucis de "réalismes"

adam
07/09/2020 à 16:53

Il me semblait que l'abscence de Mushu (et aussi le fait que ce ne sera pas un bête copier/collé) sont du à des problemes de droit que possedait Jeffrey Katzenberg sur le film orginale. Donc ils n'ont pas pur rependre les persos et les chansons. et ont du se baser sur l'histoir eporiginale

Astor
07/09/2020 à 16:40

Ce que j'ai retenu des scènes de combats de mulan ? Cut, cut, cut...

Moixavier58
07/09/2020 à 16:23

MystereK, parle de Mulan: la legendaire guerriere. Pour ma part vu que je note mes films, il a prit un 0 (tres mauvais), les seuls bon points, les decorts et les costumes

MystereK
07/09/2020 à 15:40

L'absence de Mushu n'est pas le problème de ce film, ni ajoute à son réalisme. Certaines péripéties et combat flirtent trop avec les mauvais CGI et défient trop l'apesenteur pour donner un réalisme et un élan épique à tout cela. La prise de la cité impériale ne se résume presqu'à qu'à un couloir avec une dizaine de combatants. Le grand combat où elle se révèle aux autres guerrier et vite expédié avec quatre ou cing combattant vaincu, sans grande emphase. De plus, on a de la peine à croire que Mulan puisse cacher qu'elle est une femme, la sorcière n'est pas très cérdible et non, le coeur de Mulan ne balance pas entre deux protagoniste, d'ailleurs le côté amourette est à pein esquissé. Il y a de beaux moments, il faut saluer l'effort d'avoir voulu s'émanciper du dessin animé, mais j'ai pour ma part plus apprécié la versoin chinoise d'il y a quelques années que celle-ci.

votre commentaire