Tron 3 : la suite de Disney se confirme, avec une nouvelle équipe

Déborah Lechner | 11 août 2020 - MAJ : 11/08/2020 11:54
Déborah Lechner | 11 août 2020 - MAJ : 11/08/2020 11:54

Le troisième volet tant attendu de la franchise Tron entre enfin en développement avec un nouveau réalisateur à la barre et une nouvelle tête d'affiche.

S'il n'a pas forcément brillé au box-office avec seulement 33 millions de recettes pour 17 de budget (hors inflation et marketing), Tron a progressivement acquis un statut culte, voir même iconique, auprès des fans de science-fiction. Le film visionnaire de 1982 réalisé par Steven Lisberger a traité des thématiques peu évidentes pour l'époque sur l'univers pixélisé de l'informatique, mais a aussi été un pionnier dans l'utilisation d'images numériques, et s'est placé comme le fer de lance de nombreux chef-d'œuvres du genre, ne serait-ce que la trilogie Matrix des soeurs Wachowski.

 

photoUn chef-d'œuvre court-circuité

 

C'est grâce à cette popularité grandissante que Disney a proposé une suite en 2011,  Tron : L'Héritage, réalisé par Joseph Kosinski qui a énormément divisé le public (on explique pourquoi ici) et s'est une fois de plus ramassé au box-office avec 172 millions à domicile et 400 millions dans le monde pour 170 de budget (hors inflation). Une déception qui n'a pourtant pas empêché Disney de lancer officiellement une suite en 2015, avec Kosinski de nouveau derrière la caméra et Garrett Hedlund et Olivia Wilde de retour au casting. Mais le bide vertigineux du film A la poursuite de demain a rendu le studio frileux et a compromis l'avenir de la franchise. 

Après avoir été stoppé, le projet a finalement refait parler de lui en 2017, lorsque Kosinski a annoncé que le film n'était pas enterré, mais seulement en pause, le temps de trouver comment lui donner une nouvelle direction, tandis que l'acteur Jared Leto était pressenti pour camper le rôle principal. Et ce n'est qu'en juillet dernier que Tron 3 est revenu dans les discussions, quand Mitchell Leib, le président du service des musiques et bandes originales, a expliqué qu'ils cherchaient un réalisateur pour porter la suite à l'écran. 

 

photo, Olivia WildeLa pause est finie

 

Et bien plus d'excuses pour le repousser encore puisque Deadline a annoncé que le réalisateur Garth Davis était désormais sur le coup, tandis que Jared Leto, après avoir annoncé son rôle dans le prochain biopic d'Andy Warhol, occupera le premier rôle.

L'acteur sera également producteur aux côtés de Justin Springer et Emma Ludbrook. Le choix du réalisateur peut paraître étonnant, car sa courte filmographie ne compte pas de superproduction à effets spéciaux, mais plutôt des drames avec Marie Madeleine et Lion, ce qui sera l'occasion pour sa carrière de prendre un tournant. En revanche, pas de nouvelles des Daft Punk. 

 

Affiche

commentaires

Ali
18/08/2020 à 13:23

Si les Daft ne confirme pas, je crains le pire, imaginez vous supprimez la BO des daft et vous remplacez par une bouze à la avenger, je vous raconte pas le carnage, enfin Disney n'est pas à son coup d'essai quand il s'agit de carnage. Sérieusement, les Daft sont de loin les mieux placés pour la B.O ou encore la statue Gesafelstein ou les nouveaux comme le duo X Voyagers (très science fi eu aussi). Je ne vois que les français pour faire ce type de son ! Sérieusement..

Pete
11/08/2020 à 15:02

Ils veulent pas arrêter avec Leto, sérieux...

Cinégood
11/08/2020 à 14:54

Les Daft Punk sont occupés par le nouveau Dario Argento, c'est presque pareil que Disney. J'ai bon ? ;-)

Numberz
11/08/2020 à 14:08

D'façon ça va direct atterrir sur leur plate-forme 4k.et en France, on aura peau de zob en blu Ray uhd.

Kyle Reese
11/08/2020 à 11:52

Kosinski était l’homme de la situation pour le premier, il a commencé sa carrière avec des productions 3d (court, pub, clip) superbes pour l’époque. Un spécialiste.

J’ai du mal à croire qu’un novice en ce domaine puisse être l’homme de la situation.
Maintenant je comprend que Kosinski soit passé à autre chose. Du coup je ne vois pas l’intérêt du retour des Daft Punk. Il faut une toute autre proposition, une vision différente pour nous surprendre à nouveau.

Donc as usual, wait and see.

Kouak
11/08/2020 à 11:44

Bonjour,
Quoi ?!
Michel Leeb est le président du service des musiques et bandes originales chez Disney ?
Ils partent de très, très loin en effet !
;-)
Bref...

Hasgarn
11/08/2020 à 10:53

Quoi ?!
Pas de Kosinski ??
Pas de Daft Punk confirmé ??

Ils partent de loin :/

votre commentaire