Rebecca : le remake Netflix du film oscarisé d'Hitchcock se dévoile en images

Mathias Penguilly | 7 août 2020 - MAJ : 07/08/2020 18:10
Mathias Penguilly | 7 août 2020 - MAJ : 07/08/2020 18:10

En 1940, le film d'Alfred Hitchcock avait reçu la statuette du meilleur film lors de la treizième cérémonie des Oscars. Le remake arrive bientôt sur Netflix.

Rebecca est l'un des films les moins souvent cités du grand maître britannique et pourtant, il s'agit de son tout premier film à recevoir une nomination aux Oscars. Le seul à l'avoir remporté aussi. Il mettait alors en scène l'actrice Joan Fontaine (la sœur cadette d'Olivia de Havilland, disparue il y a quelques jours) dans le rôle de la jeune femme innocente mariée à un riche aristocrate anglais joué par Laurence Olivier. Alors qu'ils s'installent dans la demeure familiale en Cornouailles, le fantôme de Rebecca, la première fiancée du jeune époux, semble hanter la maison, et tout particulièrement Mrs Danvers (Judith Anderson) la gouvernante.

Une nouvelle version du film, revisitée et modernisée est attendu sur Netflix en octobre prochain, avec aux commandes, le cinéaste Ben Wheatley (High-RiseFree FireKill List). Les premières images du long-métrage viennent d'être dévoilées sur le compte Twitter de Netflix.

 

Photo Armie Hammer, Lily James(Don't) Call me Rebecca

 

Armie Hammer, l'acteur adoubé de Call Me by Your Name, joue le jeune veuf au bras de la très jolie Lily James (Baby DriverYesterdayCendrillon). Ils donneront également la réplique à l'actrice franco-britannique Kristin Scott Thomas qui campera Mrs Danvers, l'intimidante matrone qui tient la maison.

Pour l'instant, on trouve beaucoup de similitudes, de références entre les plans du film d'Hitchcock et celui de Ben Wheatley. La photo du miroir où la gouvernante se tient juste au-dessus de la jeune mariée rappelle d'ailleurs un des plans les plus perturbants du film de 1940.

 

Photo Lily James, Kristin Scott Thomas

photo, Joan Fontaine, Judith AndersonNetflix, une véritable machine à remonter le temps

 

Bien que généralement bien reçus par la critique, High-Rise et Free Fire, les deux derniers longs-métrages de Ben Wheatley n'avaient jamais rencontré leur public lors de leur sortie en salles. Avec Rebecca sur Netflix, le cinéaste s'offre une opportunité de toucher un public massif, plus directement. Le film sera disponible sur la plateforme au N rouge à partir du 21 octobre 2020.

 

Photo Lily James

Photo Armie Hammer, Lily JamesChapeau de paille et deux amoureux

commentaires

Primevère Primevère
13/08/2020 à 16:37

J'ai lue le livre REBECCA, en étant adolescente, et je n'ai l'avais jamais oubliée. J'étais fascinée par ce roman de Daphné de Maurier. Un chef-d'oeuvre de la littérature anglaise. Les deux précédents films ( Laurence Olivier, et pour le second avec Charles Dence), une pure merveille
J'espère ne pas etre déçue par la toute dernière version. J'attends de voir.

Tompak
10/08/2020 à 08:24

Armie Hammer est bien le seul à pouvoir remplacer le sublime Laurence Olivier.

Amel
09/08/2020 à 08:47

Supporte pas de voir un mec en marcel, donc non.

Adam
08/08/2020 à 11:36

J adore Rebecca. J adore lily James depuis que je l ai découverte dans downton abbey. Donc j ai hate d être à octobre

Non c'est non
07/08/2020 à 21:49

Heu.... non

Numberz
07/08/2020 à 20:44

Petite pensée pour Daphne du Maurier très souvent oublié. Alvin Michel a sortie il y a quelques temps une superbe nouvelle traduction.

Kyle Reese
07/08/2020 à 20:33

Je ne me souviens pas du tout de Rebecca, et c’est un tort j’en suis sûr.
Je n’ai pas tenu jusqu’a la fin de High-rise, beau esthétiquement mais trop long.
Par contre l’idée de retrouver Christine Scott Thomas et surtout la très choupinette Lily James pour laquelle j’ai craqué dans le très sympathique Yesterday me ravis. Et la découvrir sous un nouveau jour dans un drame à suspens ... si c’est réussi youpi.

RobinDesBois
07/08/2020 à 18:58

"Rebecca est l'un des films les moins souvent cités du grand maître britannique et pourtant, il s'agit de son tout premier film à recevoir une nomination aux Oscars. "

C'est pas le plus cité mais quand on évoque Hitchcock c'est pourtant un film qui revient souvent, en tout cas je l'ai toujours perçu comme ça.

Sinon je vois vraiment pas l'intérêt de ce remake. Et même de cette putain de mode des remake et autres prequels qui n'en finit plus.

Dale
07/08/2020 à 18:33

Netflix pourrait ajouter l'original d'Hitchcock à son catalogue, avant la sortie de celui-ci.

votre commentaire