Matrix : Reloaded et Revolutions sont ratés, selon le directeur de la photo des Wachowski

Camille Vignes | 14 juillet 2020 - MAJ : 14/07/2020 18:11
Camille Vignes | 14 juillet 2020 - MAJ : 14/07/2020 18:11

Un peu moins de 20 ans après leur sortie, Matrix Reloaded et Revolutions soulèvent encore les polémiques... avec plus d'indulgences qu'à l'époque. 

Après la réussite de Matrix, la mission de Reloaded et Revolutions s’avérait être quasiment impossible, et en choisissant de donner suite à un film qui n’en avait pas forcément besoin, les Wachowski s’engouffraient sur une voie difficile, presque fatalement vouée à décevoir.

Le deuxième film, par exemple. D’aucuns se rappellent peut-être de Matrix Reloaded comme d’un film décoiffant, voir extraordinaire, parlant du souffle de vie et de la pulsion des sens face à la froideur des machines... Mais à sa sortie, il avait provoqué toutes sortes de réactions virulentes, allant de la consternation à la déception, voir à la colère. 

Et malheureusement, le troisième film ne portait pas en lui les simples espérences de fans face à une suite, mais aussi celles des fans face à un dernier volet (jusqu’à l’annonce d’un quatrième) : c’est à dire l’espoir d’être satisfait par la fin. Certains l’ont peut-être été, les autres n’y voyant plus l’originalité des débuts, non. 

 

photoUn coup d'épée dans l'eau pas si désastreux

 

Pour la faire courte : Reloaded et Revolutions ont été problématiques à leur sortie, et si la nostalgie du temps passé leur a donné un second souffle, certains aspects les ternissent encore un peu aujourd'hui. D'ailleurs, Bill Pope, le directeur de la photo des Wachowski sur la trilogie n’a pas caché son point de vue sur la question au micro du podcast de Roger Deakin (relayé par Collider).  

“Tout ce qui avait été bon dans la première expérience s’est avéré désagréable dans les deux suivantes. Nous n’étions plus libres. Les gens nous observaient. Il y avait beaucoup de pression. En mon fort intérieur, je ne les aimais pas. J’avais le sentiment que nous aurions dû aller dans une autre direction. Il y avait beaucoup de frictions, beaucoup de problèmes personnels, et pour être honnête, ça s'est vu à l'écran.

 

photo matrix reloadedAmbitions démentielles et épuisantes

 

Ça n'est pas ma meilleure performance, ni celle des autres. Les Wachowski avaient lu ce fichu livre de Stanley Kubrick disant que les acteurs ne délivrent pas de performances naturelles tant qu’on ne les a épuisés.  

[…] C’est quelque chose de faire un film aussi long [ndlr : Reloaded et Revolutions ont été tournés simultanément]. 276 jours de tournage, ça engourdit l’esprit et l’âme, et ça se ressent sur le film. […] Il y a une limite au travail qu’un homme peut abattre”.  

Les allégations de Bill Pope à l'encontre de Stanley Kubrick ne sortent pas de nulle part, beaucoup d'acteurs ont évoqué cet aspect du cinéaste, aspect qui lui vaut en partie sa réputation de génie paranoïaque et pessimiste. Mais Bope a continué son interview avec plus d'indulgence, rappelant qu'il avait écrit aux soeurs Lana et Lilly Wachowski, à Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss qu'ils avaient fait du bon boulot, et qu'ils pouvaient être fiers d'eux. 

 

Affiche

commentaires

Bldrnner
17/07/2020 à 07:30

Avez-vous lu le Hors Serie Rocky Rama qur la trilogie Matrix? A lire absolument. Il contient l'analyse complete et mise à jour qui etait auparavant publiee sur matrix-happening.net.
Elle donne tout leur sens aux 3films.
Edifiant, surprenant.

Cliff booth
16/07/2020 à 16:23

T’ a raison Manu , Bill Pope est un excellent directeur photo et les deux derniers matrix sont très moyens .... pour être gentil !

Manu
15/07/2020 à 13:48

@vcxx Le premier débile venu est juste le directeur photo de la trilogie Matrix... Tocard. Et je suis d'accord avec lui, les deux suites sont mauvaises (j'ai encore en tête la scène de Zion avec la dance Party complètement WTF...)

vcxx
15/07/2020 à 10:49

C'est lui le raté il a pas compris les deux film et le reload qui es le meilleur de la saga et un blockbuster qui couche tout les blockbuster de la decennie
Ecranlarge va t'il arrete de reprendre les interview du premier debile venu ?

Daniele8818@gmail.com
15/07/2020 à 10:00

Camille Vignes ...je pense que les principal pensé philosophiques ,ils échappe ton façon voire des film Matrix.

Numberz
15/07/2020 à 09:00

@birdy

Je compare juste le ressenti des gens pas des saga entre elles. Je site les die hard, sw et JP tout simplement parce que ils ont tous un maillon faible précédemment mais on pour successeur une ou plusieurs daubes. Et je trouve que sur le DH4, tout comme JP3 et la prelo SW, les gens ont chié dessus à l'époque et se disent en voyant les suites après celles susmentionnées que bah en fin de compte, elles étaient pas si mal.

batnono
15/07/2020 à 08:36

Quelle surprise, Stanley Kubrick n'est pas un exemple à suivre à 100 % !^^

NiHiL
15/07/2020 à 05:20

j’adore réécouter les films et c’est l’unique raison pour laquelle c’est réussi pour moi.

Birdy
15/07/2020 à 01:59

Comparer différentes trilogies pour tirer la conclusion que celle de Matrix est incohérente ou pas si ratée que ça, n'a aucune logique, tant les défauts des unes et des autres sont différentes.
Elles rappellent néanmoins la difficulté de raconter une histoire qui se tient sans s'essouffler sur 3 films.
Prenez Les trilogies SW : la prélogie est mauvaise par sa direction artistique, son jeu d'acteur, et sa dramaturgie trop fade quand on raconte l'histoire de Vador.
La postlogie est ratée par manque de cohérence, mal pensée du début à la fin, sans oser raconter sa propre histoire et nourrir ses propres mythes.
Les Die Hard 1/2/3 sont bons car indépendants, un peu comme les Retour vers le futur.
Matrix, c'est encore autre chose. Tellement ambitieux et attendu que les auteurs n'ont su digérer leurs influences jusqu'au bout, partant dans des trips verbeux trop élaborés pour un public désorienté. Le rythme s'en ressent, et entre morceaux de bravoure visuels et chorés dingues, on est de moins en moins concerné par les personnages de plus en plus déshumanisés, CGI si visibles que les films sont des démos play haut de gamme.

Mais pour tout l'univers Matrix, incluant les animatrix, et la portée de l'oeuvre, son ambition, sa folie créative, son mix de courants cyberpunk et de mythologies diverses, on ne peut que s'incliner. Si les SW avaient pu profiter du 1/4 du talent des Wacho, on crierait au génie.

Numberz
14/07/2020 à 23:50

Completement d'accord avec Pseudo.

Star wars, jurassic Park, die hard. Quand on propose quelque chose de plus, de trop, et qu'on est mécontent, on se retourne vers le passé en mode c'était mieux avant. Cb on vomit sur la prelogie mais après la postologie sont revenus dessus. Pareil pour JP 3 contre JW et DH 4 face aux merdiques suite.

J'espère que Matrix 4 sera bon, mais si ce n'est pas le cas, nulle doute que beaucoup diront on aurait du s'arrêter à la trilogie, c'était pas si mal.

Plus

votre commentaire