Films

Matrix : Reloaded et Revolutions sont ratés, selon le directeur de la photo des Wachowski

Par Camille Vignes
14 juillet 2020
MAJ : 28 décembre 2020
25 commentaires
Photo Keanu Reeves

Un peu moins de 20 ans après leur sortie, Matrix Reloaded et Revolutions soulèvent encore les polémiques… avec plus d’indulgences qu’à l’époque. 

Après la réussite de Matrix, la mission de Reloaded et Revolutions s’avérait être quasiment impossible, et en choisissant de donner suite à un film qui n’en avait pas forcément besoin, les Wachowski s’engouffraient sur une voie difficile, presque fatalement vouée à décevoir.

Le deuxième film, par exemple. D’aucuns se rappellent peut-être de Matrix Reloaded comme d’un film décoiffant, voir extraordinaire, parlant du souffle de vie et de la pulsion des sens face à la froideur des machines… Mais à sa sortie, il avait provoqué toutes sortes de réactions virulentes, allant de la consternation à la déception, voir à la colère. 

Et malheureusement, le troisième film ne portait pas en lui les simples espérences de fans face à une suite, mais aussi celles des fans face à un dernier volet (jusqu’à l’annonce d’un quatrième) : c’est à dire l’espoir d’être satisfait par la fin. Certains l’ont peut-être été, les autres n’y voyant plus l’originalité des débuts, non. 

 

photoUn coup d’épée dans l’eau pas si désastreux

 

Pour la faire courte : Reloaded et Revolutions ont été problématiques à leur sortie, et si la nostalgie du temps passé leur a donné un second souffle, certains aspects les ternissent encore un peu aujourd’hui. D’ailleurs, Bill Pope, le directeur de la photo des Wachowski sur la trilogie n’a pas caché son point de vue sur la question au micro du podcast de Roger Deakin (relayé par Collider).  

“Tout ce qui avait été bon dans la première expérience s’est avéré désagréable dans les deux suivantes. Nous n’étions plus libres. Les gens nous observaient. Il y avait beaucoup de pression. En mon fort intérieur, je ne les aimais pas. J’avais le sentiment que nous aurions dû aller dans une autre direction. Il y avait beaucoup de frictions, beaucoup de problèmes personnels, et pour être honnête, ça s’est vu à l’écran.

 

photo matrix reloadedAmbitions démentielles et épuisantes

 

Ça n’est pas ma meilleure performance, ni celle des autres. Les Wachowski avaient lu ce fichu livre de Stanley Kubrick disant que les acteurs ne délivrent pas de performances naturelles tant qu’on ne les a épuisés.  

[…] C’est quelque chose de faire un film aussi long [ndlr : Reloaded et Revolutions ont été tournés simultanément]. 276 jours de tournage, ça engourdit l’esprit et l’âme, et ça se ressent sur le film. […] Il y a une limite au travail qu’un homme peut abattre”.  

Les allégations de Bill Pope à l’encontre de Stanley Kubrick ne sortent pas de nulle part, beaucoup d’acteurs ont évoqué cet aspect du cinéaste, aspect qui lui vaut en partie sa réputation de génie paranoïaque et pessimiste. Mais Bope a continué son interview avec plus d’indulgence, rappelant qu’il avait écrit aux soeurs Lana et Lilly Wachowski, à Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss qu‘ils avaient fait du bon boulot, et qu’ils pouvaient être fiers d’eux. 

 

Affiche

Rédacteurs :
Tout savoir sur Matrix Reloaded
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
25 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
jorgio6924

Je me rappelle l’exaspération de Nicholson sur le tournage de Shining. D’ailleurs dans le film, après avoir attaqué verbalement Dany, on peut voir Nicholson se tourner vers la caméra en mode : « C’est bien dans la boite cette fois-ci, connar* ? ».

Je ne comprends pas ce discours vis à vis de Reloaded. « Partir dans une autre direction. » Ils ont pris la direction opposée au 1e en mettant par terre l’ensemble des croyances de Néo et surtout Morpheus. C’est sacrément gonflé et ô combien pertinent.
Le Revolutions ne pouvait que décevoir par contre du fait des nombreuses portes qui se fermaient dû à l’interprétation du réalisateur sur son œuvre et pas du public.
Et le fight Dragon ball… bof mouais…

Lougnar

« en choisissant de donner suite à un film qui n’en avait pas forcément besoin »
Heu sauf que le premier n’a pas de fin…Il y avait bien trop de questions en suspens…
Genre Néo pourra t’il sauver les humains !?
C’est comme si on avait dit, on ne fait pas de suites au premier film du Seigneur des anneaux…

Pseudo

cet éternel recommencement: pour vendre le 4, on va cracher sur le 2 et 3 et dire qu’il est une suite spirituel du 1 en terme de qualité.

Puis le film sortira et s’il n’est pas bon on dira que les 2 et 3 n’étaient pas si mal….syndrome star wars…

wesh

@Lougnar
Bah Matrix ne necessitait pas forcement de suite mais avait une fin assez ouverte pour en faire une si besoin.
Le premier film se suffit largement a lui meme. L’histoire n’est pas « va t il sauver l’humanite » mais plustot « est il l’elu, a t il le pouvoir de sauver l’humanite ». et le film y repond. Il a un debut et une fin.

Meme chose pour star wars 4, le film a lui seul se suffit et des suites n’etaient pas forcement necessaires, mais il avait suffisament de background pour continuer l’histoire.
Quand tu vois ces films, t’aimerais voir une suite mais si elles ne se font pas t’as pas perdu ton argent avec une histoire incomplete

Le seigneur des anneaux c’est une histoire complete scindee en 3 livres et donc trois films. Donc si on t’avait propose que le premier film ca aurait ete un scandale effectivement, mais ce n’etait pas le cas bien evidement

Donc il est imposible de comparer ces 2 trilogies d’un point de vue histoire et continuite

Enfin c’est mon avis….

Gregdevil

Le 2 comporte quand même de sacré scènes d’action. Cel sur l’autoroute est incroyable. La baston avec les Smith aussi.
Le 3ème j’ai pas aimé, la partie sur Zion est trop longue et le film part trop dans tout les sens.