Halle Berry : comme Scarlett Johansson, elle abandonne un rôle d'homme transgenre et s'excuse

Mathias Penguilly | 8 juillet 2020 - MAJ : 08/07/2020 12:38
Mathias Penguilly | 8 juillet 2020 - MAJ : 08/07/2020 12:38

Après avoir provoqué une vive polémique lors d'un live Instagram, l'actrice a admis que jouer le rôle d'un homme transgenre n'était pas une bonne idée.

Tandis que la pandémie de Covid-19 est en pleine recrudescence aux États-Unis et que le pays est encore à moitié confiné, Hollywood est actuellement en période de congés sans solde. Les acteurs de l'industrie s'ennuient terriblement et trouvent d'autres occupations : alors que Brie Larson a décidé de devenir youtubeuse, d'autres célébrités entretiennent leur visibilité grâce aux réseaux sociaux, à l'image d'Halle Berry. Étant donné le contexte particulièrement tendu outre-Atlantique, ce moyen de communication est une arme à double tranchant. Parfois, les célébrités auraient plus intérêt à se faire discrètes et Halle Berry l'a compris à ses dépens.

L'actrice oscarisée en 2001 pour À l'ombre de la haine a effectivement fait l'objet d'une vague de contenus haineux après avoir fait une déclaration légèrement insensible. Expliquant ses projets à venir, elle a ainsi détaillé un nouveau rôle qui lui plaisait beaucoup :

"C'est un film sur un personnage où la femme est un personnage trans, donc c'est une femme qui a fait sa transition en homme. C'est un projet que j'adore et c'est un personnage que je pourrais faire à l'avenir."

 

Photo Halle BerryTout bien réfléchi...

 

La déclaration a provoqué un tollé, une partie des internautes estimant que les personnes transgenres manquent de visibilité à Hollywood. Que des acteurs cisgenres bénéficient de rôles trans serait dommageable pour la communauté LGBTQ+ puisqu'elle participe au maintien d'un statu quo et ne facilite pas l'émergence de talents qui auraient eux-mêmes fait l'expérience de la dysphorie et de la transition.

Après réflexion, l'actrice est revenue sur ses propos et, dans un long tweet, elle s'est excusée auprès des personnes transgenres, toujours invisibilisées dans l'industrie (et dans la société !) aujourd'hui :

"Pendant le weekend, j'ai eu l'occasion de discuter de mon intérêt pour le rôle d'un homme transgenre et je voudrais m'excuser pour ces remarques. En tant que femme cisgenre, je comprends désormais que je n'aurais pas dû considérer [jouer] ce rôle et que la communauté trans devrait indéniablement avoir l'opportunité de raconter ses propres histoires. Je suis reconnaissante pour le guidage et les discussions critiques que j'ai pu avoir ces derniers jours, et je continuerai à écouter, éduquer et apprendre de cette erreur. Je fais le voeu d'être une alliée et d'utiliser ma voix pour promouvoir une meilleure représentation à l'écran, à la fois devant et derrière la caméra."

 

 

L'interprète de la célèbre Tornade des X-Men n'est pas la première à faire les frais d'une telle polémique. Une autre super-héroïne mythique avait déjà fait la même bourde il y a quelques mois : la Veuve Noire en personne, Scarlett Johansson.

En effet, cette dernière avait finalement refusé de jouer un homme transgenre dans le film Rub & Tug de Rupert Sanders (Ghost in the ShellBlanche-Neige et le chasseur), après avoir été critiquée pour ce choix de rôle. Les acteurs Jared Leto et Jeffrey Tambor avant elles, avaient également essuyé quelques remarques pour avoir campé des femmes transgenres dans Dallas Buyers Club et Transparent respectivement.

 

photo, Danai Gurira, Scarlett JohanssonLe problème n'est pas tant que des acteurs cis jouent des trans, mais qu'aucun trans ne peut devenir un super-héros !

 

Si l'envie des artistes de l'industrie d'explorer les rôles de personnes transgenres peut être comprise (après tout, n'est-ce pas naturel qu'un acteur veuille expérimenter différents types de rôles, différents personnages ?), elle est aussi un peu dommageable pour leurs collègues trans. À propos de la polémique, la plupart des militants LGBTQ+ expliquent d'ailleurs qu'il ne s'agit pas tellement de s'octroyer une chasse gardée ou de s'enfermer dans une case. Au contraire, ces controverses visent à permettre l'émergence d'acteurs trans qui pourront eux aussi un jour, bénéficier des mêmes opportunités que les autres acteurs, et être récompensés pour leur interprétation des expériences des personnes transgenres et également des rôles complètement différents.

Depuis le retrait de Scarlett Johansson de Rub & Tug, le projet semble au point mort, aucune nouvelle n'est apparue quant à l'avancement du film. L'actrice Halle Berry quant à elle, n'a pas de soucis à se faire quant à l'abandon de ce rôle polémique qui lui plaisait tant : elle jouera bientôt la lutteuse en MMA Jackie Justice dans Bruised, son premier film en tant que réalisatrice.

 

Photo Halle BerryAppelez-moi "Director"

 

De notre côté, on ne peut que vous encourager à aller voir quelques fictions audiovisuelles dans lesquelles de jeunes acteurs transgenres sont absolument merveilleux. La mannequin Hunter Schafer par exemple, est magnétique dans la superbe série HBO Euphoria de Sam Levinson tandis que l'excellente série Pose de Ryan Murphy est un must si vous vous intéressez à la scène artistique souterraine aux États-Unis.

Côté cinéma, Tangerine de Sean Baker est un ovni indépendant vraiment original (entièrement tourné à l'iPhone 5, c'est quand même quelque chose !). On pourrait enfin citer le légendaire Rocky Horror Picture Show, qui dès 1975, mettait en scène un personnage travesti (le génial Frank-N-Furter, de la planète Transsexual dans la galaxie Transylvania). Un remake de ce monument queer d'Halloween a été fait en 2016 avec l'actrice transgenre Laverne Cox (Orange is the New BlackPromising Young Woman) dans le rôle-titre.

 

Laverne CoxDon't dream it : Be it !

commentaires

Simon Riaux - Rédaction
10/07/2020 à 18:43

@Pseudo II

Je jouais déjà l'anneau, et c'était bien assez de taf comme ça.

Pseudo II
09/07/2020 à 00:03

Dans le Hobbit des "non nain" jouent des nains, c'est tellement scandaleux, Simon Riaux aurait pu avoir un rôle.

alulu
08/07/2020 à 23:52

@Numberz,

Pourquoi les transgenres ne pourraient ils jouer que les trans ?

Ce n'est pas demain que l'on verra un trans jouer le rôle de John McLane au cinéma, il ne faut pas se mentir. C'est probablement la pensée de Pseudo. Il me semble normal qu'avant de penser à une star pour jouer un(e) trans, l'on pense aux concernés. La raison est toute simple, les trans galèrent probablement plus pour trouver des rôles plus ordinaires de monsieur ou de madame tout le monde. Il y a déséquilibre flagrant, prendre une star, c'est un peu leur enlever le pain de la bouche et personne ne dit qu'un acteur ne doit pas composer. De toute façon, un film est un postulat. Tu l'acceptes ou tu ne l'acceptes pas.

Après que Halle Berry se plie en quatre pour présenter ses excuses, je trouve ça ridicule, hypocrite et limite masochiste. Elle devait sûrement savoir, elle qui est du métier et après l'affaire Scarlett Johansson, que ça allait finir ainsi. Pour tout dire, je la trouve même étrange cette histoire.

TofVW
08/07/2020 à 22:13

@Numberz: laisse tomber, Pseudo est le raciste/fascho du site, ça fait un moment qu'on le sait, tout comme son pote M1pats.
Il suffit de les ignorer (ou de se moquer d'eux, de temps en temps ça ne fait pas de mal de se trouver une tête de turc (oups, désolé pour les turcs!)).

Bon du coup, je trouve cela totalement indécent que Sarah Snook ne se soit pas faite opérer pendant le tournage de Predestination.
Je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler ceux qui ne l'ont pas vu (et franchement, ce film, c'est probablement celui qui m'a le plus marqué dans ma vie, alors foncez!!!), les autres comprendront la vanne.

Numberz
08/07/2020 à 21:22

@pseudo

Je trouve ton com complètement stupide, avec le respect que je te dois.

Pourquoi les transgenres ne pourraient ils jouer que les trans ?
C'est comme interdire le rôle d'un homo à un hetero et le rôle d'un hetero à un homo

Andrew Van
08/07/2020 à 20:42

Faudra aussi faire un scandale si un transgenre joue le rôle d'un cisgenre !
Un acteur est fait pour tout jouer sinon je ne comprend pour rien à cet art...

Nick Tamer
08/07/2020 à 16:09

Les joies du politiquement correct !
L'aburdité devient la norme de toute chose. Prochaînement, il faudra s'excuser d'avoir incarné un personnage de méchant à l'écran :(

Rouge carré
08/07/2020 à 15:19

Le projet aura du mal à se financer sans une tête d’affiche comme Halle Berry.
Pas certain qu’on entende encore parler du projet

Pierre
08/07/2020 à 15:18

Il y aura toujours un faible pourcentage de la population pour s'offusquer de quelques choses.
A un moment il faut arrêter le délire de vouloir contenter tout le monde (chose impossible vue les idées contradictoire) et se contententer de vouloir faire plaisir "seulement" à un maximum de personnes (la majorité donc) et tant pis pour les autres ils n'ont cas faire acte d'ignorance si sa leurs plaît pas.

Lulu
08/07/2020 à 15:16

D'accord avec les commentaires précédents, pourquoi devrait-elle s'excuser d'être intéresser pour un rôle qu'elle a en plus abandonnée... Ceux qui devraient s'excuser sont plutôt ceux qui l'ont allumés sur les réseaux sociaux alors qu'elle n'a rien dit et fait de mal, on lui propose un rôle intéressant bah elle est intéressée comme tout acteurs ou actrices souhaitant faire leur job.
Bien sûr qu'il faut plus de diversité dans le monde en général et pas seulement au ciné mais c'est pas comme ça avec ce genre de procédé que les mentalités changeront. Le jour où toutes personnes de n'importes quelles ethnies , orientation sexuelle, genre etcc joueront n'importe quel rôle naturellement juste pour leur talent et non par intérêt marketing, politique ou je ne sais quoi le combat sera vraiment gagné. Mais bon, utopie quand tu nous parle...

Plus

votre commentaire