Retour à Zombieland : le caméo dingo de Mark Hamill que vous ne verrez jamais

La Rédaction | 24 mars 2020 - MAJ : 24/03/2020 12:27
La Rédaction | 24 mars 2020 - MAJ : 24/03/2020 12:27

Attendu pendant des années, Retour à Zombieland s’est échoué sur les écrans avec la grâce d’un lamantin beurré au vermouth. Et il aurait pu être bien meilleur. 

On se souvient que le caméo de Bill Murray dans Zombieland premier du nom avait ravi quantité de spectateurs, jusqu’à devenir un petit moment culte. Logiquement, les fans attendaient de voir ce que sa suite pourrait faire du concept, si elle chercherait à le reproduire, le conjuguer ou le dupliquer. Et si nous avons eu droit à une séquence avec Bill Murray dans le film, difficile de la trouver satisfaisante tant cette dernière était convenue et scolaire. 

Un constat d’autant plus rageant que le récit de Retour à Zombieland a bien failli accueillir une séquence, certes calquée sur le caméo du précédent film, mais autrement plus créative et joyeusement débile. C’est le scénariste Paul Wernick qui a lui-même publié les pages du script dévoilant qui devait venir jouer son propre rôle et dans quelles circonstances. Il s’agit de rien moins que  Mark Hamill. 

 

Photo Mark Hamill"C'est quand tu veux l'octogone, Woody"

 

Une invitation dantesque, que le comédien a décliné. Pour les anglophones, vous trouverez ci-dessous les extraits du scénario original, dont voici un bref résumé. 

Tout comme dans le précédent opus, notre petite troupe de survivants devaient faire une pause dans la demeure d’une star hollywoodienne, en l’occurrence l’interprète de Luke Skywalker. Tallahassee (Woody Harrelson) y dévoilait que son adolescence avait été marquée par le personnage de Luke, auquel il s’identifia, jusqu’à devenir la risée de son collège.  

 

 

 

 

 

Maltraité pour sa ressemblance avec le héros de la saga Star Wars, il en retira une  haine profonde à l’égard de Mark Hamill, qu’il croisa un jour et manqua d’affronter, le prévenant que leur prochaine rencontre serait l’occasion d’un cassage de bouche en bonne et due forme. Et c’est l’occasion qui se présente alors qu’apparaît devant nos héros un Mark Hamill zombifié. 

S’ensuit un combat à l’aide de répliques de sabres laser, durant lequel Hamill se fait évidemment couper une main, avant que tous les personnages ne le bastonnent, chacun criant vengeance, pour les Ewoks, le film Christmas special et Jar Jar Binks. 

Voilà qui eut sans doute mis le sourire aux lèvres de pas mal de spectateurs. Pour retrouver notre critique de Retour à Zombieland, c'est par ici.

 

Photo Woody Harrelson, Luke Wilson"Nan mais moi je voulais taper un Skywalker"

Tout savoir sur Retour à Zombieland

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Bubble Ghost
25/03/2020 à 17:07

Bref, le meilleur moment du film, est resté sur le papier, quoi ^^

TofVW
24/03/2020 à 19:32

@RiffRaff (excellent pseudo au passage): bien sûr que si on la verra cette scène, quand Mark Hamill sera mort, ils l'incrusteront en version jeune en images de synthèses.

RiffRaff
24/03/2020 à 15:32

@TofVW: on ne la verra jamais puisque cette scène n'a pas été tournée.

TofVW
24/03/2020 à 14:02

Ce sera probablement une scène coupée, ou alors on la verra dans la Fleischer's cut.

votre commentaire