Tarantino et Paul Thomas Anderson sous coke vous dégoûteront de la drogue, selon Fiona Apple

Marion Barlet | 17 mars 2020 - MAJ : 17/03/2020 17:58
Marion Barlet | 17 mars 2020 - MAJ : 17/03/2020 17:58

Le monde du cinéma aime se divertir et la cocaïne est un allié à toute épreuve, sauf que parfois, ça va trop loin, comme avec Quentin Tarantino et Paul Thomas Anderson.

Dans une interview portrait à The New Yorker, la chanteuse Fiona Apple a livré une partie de son intimité, auprès de la journaliste Emily Nussbaum. Sa démarche se comprend dans le cadre promotionnel de la sortie de son album Felt the Bolt Cutters, et même si sa musique nous intéresse, savoir d'où vient le blues et gratter des ragots nous passionne davantage.

 

photoLa cocaïne au coeur de la série ZeroZeroZero sur Canal+

 

Fiona Apple a ainsi donné de plus amples détails sur sa relation amoureuse avec le réalisateur Paul Thomas Anderson (Phantom Thread, There Will Be BloodBoogie Nights), qu'elle décrit comme un être toxique, imprévisible, qui louvoyait en société pour mieux l'insulter à l'oreille. Pire encore, avec son copain Quentin Tarantino, ils consommaient de la cocaïne jusqu'à en devenir infects selon elle - qui d'ailleurs n'était pas exempte de cette activité récréative. Sauf qu'un jour, ç'en a été trop pour la chanteuse, qui est partie dégoûtée de la maison de Tarantino. Elle a déclaré dans The New Yorker :

« J'ai arrêté de consommer de la cocaïne il y a des années après avoir passé une nuit atroce chez Quentin Tarantino, à l'écouter se vanter lui et Paul Thomas Anderson. Chaque toxicomane devrait être enfermé dans une salle de cinéma privée avec Quentin et Paul Thomas sous coke, et ils ne voudront plus jamais recommencer. »

 

photo, Pulp FictionQuentin Tarantino dans Pulp Fiction

 

Non sans humour, Fiona Apple a proposé une technique de sevrage très originale à laquelle les toxico-cinéphiles aimeraient participer. Entre autres anecdotes peu reluisantes pour son ex-compagnon, la chanteuse a raconté qu'il était en proie à des crises de mégalomanies teintées de violence. En 1998, après la cérémonie des Oscars, le réalisateur aurait balancé une chaise de rage pour s'être fait voler la mise sur le prix du meilleur scénario original. Son film en compétition Boogie Nights avait dû s'incliner devant Will Hunting de Matt Damon et Ben Affleck.

L'album de Fiona Apple n'a pas encore de date de sortie. En revanche, on sait que Paul Thomas Anderson prépare son prochain film à Los Angeles. La coke, ça permet d'aller plus vite, c'est bien ça ?

 

photoBiopic sur l'amitié Tarantino - Anderson ?

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

rocco l'asticot
18/03/2020 à 17:05

Moi une fois j'ai passé une soirée horrible avec Paul W.S Aderson . il n'y avait pas de coke mais on a du regarder pas mal de ses films...

Anarchiite 93
18/03/2020 à 13:55

Bande de crétins...

Sanchez
18/03/2020 à 00:45

Bonjour les ragots
C’est probablement vrai et possiblement faux . Ça n’a donc pas vraiment d’intérêt . Après quand on traine avec 2 génies il faut pas s’étonner d’être témoin de drôles de scènes . Pour ce qui est de la coke on ne s’en doutais pas du tout uhuh

Bob nims
17/03/2020 à 22:27

Ce que j'aimerai passer une soirée sous coke avec tarantino et anderson

johnconnor
17/03/2020 à 22:17

moi jaime bien les ragots et la cocaine , merci ecran large

zetagundam
17/03/2020 à 20:50

"il y a des années après avoir passé une nuit atroce chez Quentin Tarantino, à l'écouter se vanter lui"

Du coup, si l'anecdote est véridique, qu'est-ce qui change de d'habitude ?

Pat Rick
17/03/2020 à 20:30

Ha la coke, ce qui explique maintenant le cinéma de Tarantino.

captp
17/03/2020 à 19:18

C'est fou comme elle avait pas trop trop le style de son addiction la Fiona quand même... elle à bien fait de se mettre au mousseux.

Geoffrey Crété - Rédaction
17/03/2020 à 18:32

@RobinDesBois

Plutôt du niveau de "on parle 5 fois par an d'un truc de ce type qu'on trouve amusant". En cette période, c'est d'autant plus sympathique de lire une chose comme ça. Et comme c'est clairement explicité dès le titre, on laisse bien le choix au lecteur de passer à autre chose sans cliquer si ça lui semble sans intérêt :)

RobinDesBois
17/03/2020 à 18:20

C'est du niveau Tabloid là. Beaucoup d'artistes se droguent on le sait. Tant que ça n'altère pas leur talent je m'en contrefiche personnellement.

Cela dit j'ignorais que PTA et Tarantino étaient si bons amis. Je me demande si PTA a rabaissé Tarantino lors d'une de ces "soirées ciné" en méprisant son Once Upon A Time in Hollywood qui est une sorte de version vide de Boogie Nights transposée 10 ans plus tôt 10 kms plus loin avec beaucoup moins de panache et de verve mais qui ne manque pas d'en emprunter certains procédés et va même jusqu'à copier une scène qui est un hommage à Scorsese.

Et si on parle de coke je trouve que PTA a vraiment bien abordé cette addiction dans Boogie Nights. J'ignore s'il en consommait à l'époque mais le comportement de Dirk Diggler est proche de celui qu'elle reproche à son ex.

Plus

votre commentaire