Sonic le film : après le démarrage record du film, le réalisateur remercie tous les fans pour leur fidélité

Mathieu Jaborska | 19 février 2020 - MAJ : 19/02/2020 11:35
Mathieu Jaborska | 19 février 2020 - MAJ : 19/02/2020 11:35

L'histoire du film Sonic ressemble presque à un conte de Noël. Honni au début, il se retrouve aimé, car il a réussi à changer. C'est beau.

Dès son annonce, le long-métrage adapté du célèbre jeu vidéo Sega faisait grincer des dents. Selon beaucoup de joueurs, sortir le hérisson bleu de son environnement pour le faire interagir avec des humains n'était pas la meilleure décision. Mais lorsque la première bande-annonce est arrivée, c'est devenu le cadet de leurs soucis. Le design de l'animal, trop anthropomorphique pour être fidèle au jeu et trop artificiel pour être réaliste lui aurait presque donné le droit de rejoindre le casting de Cats. Les fans, eux, ont pleuré du sang.

 

photo"Miaou ?"

 

En mai 2019, suite à la prolifération de mèmes ridiculisant le mutant en CGI, le réalisateur Jeff Fowler a fait une annonce pour le moins inhabituelle : Sonic sera redesigné avant la sortie. Quelques millions d'euros plus tard, un nouveau personnage bien plus convaincant est présenté. Les joueurs sont pour la plupart ravis, oubliant que la qualité intrinsèque de l'oeuvre n'allait pas changer pour autant. Reste que cette affaire est vite devenue un coup de publicité fort efficace : ignorant la réception critique très mitigée, le public a donné sa chance au long-métrage.

Doté d'un budget de 85 millions de dollars, le film cartonne et a amassé pour son premier long week-end américain 70 millions de dollars. Au niveau mondial, il en a récolté 113 millions, ce qui en fait déjà un petit succès. Il s'est ainsi imposé comme le plus gros démarrage pour un film issu d'un jeu vidéo aux États-Unis, coiffant au poteau Pokémon : Détective Pikachu. Globalement, il se classe tout juste troisième, derrière la souris électrique et Warcraft, le commencement.

 

photoAttention, danse Fortnite imminente

 

Le réalisateur, très actif sur Twitter, avait déjà remercié les fans suite à leur validation du nouveau design. Jim Carrey, après s'être dit inquiet de la place qu'ils prenaient désormais dans l'industrie, a finalement avoué être heureux de leur réaction. Mardi dernier, juste après le très performant week-end d'ouverture du film, Jeff Fowler a lui-même exprimé sa gratitude sur son réseau social préféré.

 

"Il n'y a qu'un mot dans ma tête ce matin et c'est GRATITUDE. MERCI à tous les gens incroyables qui ont aidé à faire Sonic le film et plus important encore, merci aux FANS pour nous avoir suivis et avoir offert un week-end BATTANT DES RECORDS. Plein d'amour à vous tous !!!"

 

photo, Jim CarreyLe redesign de la moustache de Jim Carrey

 

Soulagé, le cinéaste revient de loin. Son tweet devrait faire chaud au coeur à tous les joueurs satisfaits par le résultat final et peut-être énerver ses détracteurs. Fowler et ses producteurs n'en ont cure : ces chiffres impressionnants vont probablement motiver la suite promise par le cliffhanger présent en milieu de générique. Reste à voir s'il s'agit d'un effet immédiat ou si le film se distinguera par sa régularité. On suit ça avec attention.

 

Affiche

commentaires

syroz
19/02/2020 à 23:47

Bah voila hollywood.
En faisant un film simple et honnête, sans surcouche idéologique dégoulinante et en essayant d'écouter les fans, on a du succès.
C'est vraiment pas si difficile en fait, surtout qu'il y a un boulevard en ce moment pour ce genre de film.
Sur le principe je ne suis pas fan de la modification d'un film suite à un backlash sur le web, mais là c'était vraiment nécessaire et ça a été fait intelligemment donc bravo à eux.

Mera
19/02/2020 à 13:23

Je mise 5 euros.

Ce réalisateur va finir sur un Transformers (Bumblebee 2 ? Le futur reboot) vu le carton surprise pour la Paramount !

Miami81
19/02/2020 à 11:51

Tu m'étonnes.... c'était inespéré.
C'est Tom Hooper qui doit l'avoir mauvaise.... son Cats était attendu comme un bide.... bah il l'a été!

votre commentaire