Tenet : le thriller d'espionnage SF de Nolan aurait un budget totalement fou

Marion Barlet | 14 janvier 2020 - MAJ : 14/01/2020 17:03
Marion Barlet | 14 janvier 2020 - MAJ : 14/01/2020 17:03

Christopher Nolan est l'un des plus grands réalisateurs de sa génération, avec des films de grande qualité, grand public, grand budget. L'investissement financier est démentiel pour son prochain film : Tenet.

C'est un des réalisateurs les plus bankables du moment. Depuis 20 ans, Christopher Nolan multiplie les succès. De Memento jusqu'à son dernier Dunkerque, en passant par Interstellar, la trilogie des Batman et Inception, le scénariste-réalisateur ne commet pas d'impair. C'est un raz-de-marée de nominations, de bénéfices et de plaisir.

Adoré du public et de la presse, il comptabilise tout de même 34 nominations aux Oscars dont 10 récompenses. Ses films ont remporté de nombreux oscars comme récemment Interstellar grâce aux effets visuels ou Dunkerque au mixage sonore, montage sonore et montage pour Dunkerque. Cependant, le cinéaste n'a toujours pas atteint le sacro-saint Graal, n'ayant jamais été récompensé de l'Oscar du meilleur réalisateur. Ce sera peut-être pour l'année prochaine.

 

photoInception, film le plus récompensé aux Oscars de Christopher Nolan avec quatre statuettes

  

Le récit de son prochain film promet du grand spectacle. Tenet est un film d'espionnage qui circule dans le temps, sur le modèle du palindrome. Pour rappel, un palindrome est un mot qu'on peut lire de gauche à droite ou de droite à gauche (exemples : radar, kayak... tenet). Les chavirements temporels vont foisonner, et l'on risque de s'y perdre, comme dans Inception. Ou bien faudra-t-il remonter nous-mêmes la bobine et découper les séquences, comme le Mulholland Drive de David Lynch ?

Impossible pour le moment d'en savoir plus que ce que nous ont révélé la bande-annonce et le casting. On rappelle que la tête d'affiche revient à John David Washington, acteur principal de BlacKkKlansman. Il est épaulé par Robert Pattinson, la rafraîchissante australienne Elizabeth Debicki et une armada d'acteurs connus (déjà passé chez Nolan pour certains)

 

photo, John David Washington, Laura HarrierA gauche, John David Washington qui s'entraîne à écrire des palindromes

 

Mais ces noms justifient-ils la somme délirante mise sur le tapis ? Deux sources donnent des chiffres différents, mais très élevés. Le journal IndieWire estime le coût à 205 millions de dollars, tandis que Collider annonce 225 millions de dollars. Pour mesurer, rien de tel que comparer.

Memento a coûté 9 millions de dollarsBatman Begins 150 millionsInception 160, The Dark Knight Rises 250Interstellar 165 et Dunkerque 100 millions. Tenet s'annonce donc comme le deuxième plus gros budget de la carrière de Christopher NolanThe Dark Knight Rises reste un mastodonte dans le genre, d'autant plus qu'en prenant en compte l'inflation, il représenterait un budget de 280 millions.

 

Photo Christopher Nolan, Fionn WhiteheadLes gars, on n'a que 100 millions de budget, alors les prises, on ne va pas les faire 10 fois ok ?

 

Comment se répartit autant d'argent dans un film ? Ce qui coûte cher, ce sont les acteurs, le tournage (si multi-lieux) et les effets spéciaux. Les stars sont chères, Robert Pattinson notamment, mais disons-le, son cachet n'atteint pas celui d'un Leonardo DiCaprio dans Inception. L'argument se vaut, mais n'explique pas tout. La comm' et la publicité reviennent chères. Sauf que Collider rappelle qu'elles ne font pas partie du budget officiel, comme d'habitude. Les chiffres sortis sont ceux dont chaque centime se retrouve à l'écran, selon Christopher Nolan. Donc deux choses : où sont tous ces centimes ? 

La réponse la plus probable se trouve surement dans le nombre élevé de lieux de tournage. En effet, l'action de Tenet a été tournée dans 7 pays différents : Danemark, Norvège, Estonie, Inde, Italie, États-Unis et Royaume-Uni. On va voir du paysage, youpi. Malin aussi pour ramener un public international. Beaucoup d'argent pour voyager (prière empreinte carbone), emmener les équipes, les stars et le matériel, payer les hôtels, les restos traditionnels, etc.

Quoi qu'il en soit, il reste tout de même peu probable que tout cela représente 205 ou 225 millions de dollars et IndieWire a demandé plus d'informations sur les dépenses. Reste la question des techniques utilisées par Christopher Nolan pour créer ce monde à l'envers vu dans la bande-annonce. Après tout, on ne sait pas tout et le cinéaste adepte des surprises pourrait bien manigancer un revirement incroyable et inattendu qui expliquera ce budget colossal à l'écran. Verdict le 22 juillet 2020 en salles.

 

Affiche française

commentaires

Consanguinéphile
17/01/2020 à 02:44

encore un fils de.

M1pats
14/01/2020 à 20:46

Il est passé ou l argent ? On a rien vu dans le trailer

Dans les ralentis et les marche arrière ?

Cooper
14/01/2020 à 19:30

@Pertibator, sauf pour moi et beaucoup de monde aussi

Perturbator
14/01/2020 à 19:22

Surcoté Nolan,d ailleurs dunkerque est nul au passage (a part pour Tarantino).

Fox
14/01/2020 à 19:20

Tourner intégralement en 65mm, avec des caméras IMAX en veux-tu en voilà, ça ne doit pas aider à faire baisser la note non plus !
Après, comme vous le dites, la multiplicité des sites de tournages, surtout aux quatre coins du monde coûtent extrêmement cher.
Mais très honnêtement, je préfère mille fois une démarche à la Nolan, avec son goût pour l'IMAX, ses décors et SFX "en dur"..., que le "tout-studio-fond vert-CGI" dont on subit l'overdos actuellement.
On peut ne pas aimer ses films, mais c'est un réal' généreux et le plaisir qu'il prend à faire ses films se voit à l'écran. En plus, il arrive à corriger certains de ses défauts avec le temps (la réa et le montage des scènes d'action étaient parfois peu lisibles, par exemple sur les Dark Knight), alors franchement, il peut bien continuer à claquer 200M par film, ça ne me pose aucun problème !
P.-S. : A noter d'ailleurs que son budget n'est pas identique à chaque film, et ne va pas non plus crescendo. C'est signe qu'il s'adapte au sujet... ce qui promet du lourd avec TENET donc !

sylvinception
14/01/2020 à 17:57

Ça sent la claque, je vous le dit... Tounet!!

Cobalt
14/01/2020 à 17:15

Nolan est certainement l'un des ''grands'' réalisateurs aujourd'hui à n' utiliser que très peu de CGI dans ses films et, fabriquer tout le matos remplaçant les CGI çà coûte extrêmement cher. En plus de ses castings 5 étoiles, ses cachets et les lieux de tournage on comprend vite pourquoi ses films sont si chers à produire. Par contre je comprendrai jamais comment StarWars épisode 7 a pu quasi atteindre les 300M. Les effets spéciaux ne sont pas du tout révolutionnaires ou beaux à regarder comparés aux pointures de l'époque (Le Hobbit, Man of Steel, Life of Pi, même Avatar sorti 5 ans avant est plus a de meilleurs effets spéciaux) , un casting moyen (en dehors d'Harrison Ford il n'y a aucun gros nom à l'époque du film au casting)

Alexandre Janowiak - Rédaction
14/01/2020 à 17:05

@MW

il n'est pas question de source ici mais juste d'une petite erreur. On voulait dire que Nolan n'avait jamais reçu l'Oscar du meilleur réalisateur (non pas qu'il n'avait pas été nommé), petite erreur dans le texte.

Merci du signalement en tout cas, c'est corrigé !

MW
14/01/2020 à 17:00

Vérifiez vos sources avant de publier un article. Nolan a bien été nominé pour l'oscar du meilleur réal pour Dunkirk

Kay1
14/01/2020 à 16:57

Je pensais être le seul à remarquer les gros défauts de Mission Impossible 3 ^^

Sinon j’attends le film avec impatience , 200 millions , c’est énorme , mais je suis convaincu que cela permettra d’avoir un film magnifique visuellement . Je suis généralement peu déçu par Nolan ( j’ai pas encore vu Dunkerque pour le coup), mais Inception avait déjà été une grosse claque il y’a 10 ans et Tenet semble être un film encore plus dingue .

Plus

votre commentaire