Films

De Gaulle : le biopic sur le Général français se dévoile dans une bande-annonce intime et historique

Par Marion Barlet
7 janvier 2020
MAJ : 9 janvier 2020
12 commentaires
Photo Lambert Wilson

De Gaulle outragé, De Gaulle brisé, De Gaulle martyrisé, mais De Gaulle réalisé par Gabriel Le Bomin

L’homme politique en temps de guerre redevient à la mode. En Angleterre, un autre grand homme de la Seconde Guerre mondiale a été célébré par Joe Wright dans Les Heures sombres et par Jonathan Teplitzky dans Churchill : Winston Churchill évidemment. Cependant, c’est au tour de la France, cette fois, d’apporter son biopic sur sa figure de la Résistance, la vraie : le Général Charles de Gaulle. La bande-annonce du prochain film de Gabriel Le Bomin vient de sortir. 

Lambert Wilson y incarne De Gaulle résistant de la première heure. Il est contraint de fuir à Londres, laissant ses deux amours : sa patrie et sa famille. Sa femme Yvonne, interprétée par Isabelle Carré, reste au pays avec les enfants. Des scènes de flammes, de fuite, et d’intérieurs en nuisette entourée d’Allemands paillards sont de mauvais augure. De même, De Gaulle fuit la France. Mais c’est pour mieux revenir. 

 

 

La bande-annonce fait voir la chute du Général et son exil à Londres, auprès d’un Churchill pas très conciliant. À la radio, on entend le discours du Maréchal Pétain. C’est le De Gaulle en lutte qu’on nous raconte, contre son administration, contre les collabos, pour trouver de l’aide. Aucune grande scène de guerre n’est promise. L’Allemagne nazie a vaincu. La violence sera pourtant de la partie : la déchéance de la nationalité, sa femme en mère courage, la France à sauver. L’art de ce film est l’arme de De Gaulle : « Les mots, ce sont les seules armées qu’il me reste »

Gabriel Le Bomin s’inscrit dans la suite des films de cet acabit. Les grands hommes et femmes de l’histoire politique sont dans le vent. On rappelle Le Discours d’un roi de Tom Hooper et dernièrement J’accuse de Roman Polanski, dont le commandant Picquart rappelle l’intransigeant De Gaulle. Dans les séries, le genre est incarné par The Crown sur Netflix. De Gaulle sera-t-il à la hauteur du personnage historique ? Le casting risque d’aider, avec Lambert WilsonIsabelle Carré et Olivier Gourmet. Trouvera-t-il le public friand du genre ? Où ira-t-il en conquérir un nouveau ?

Le film sortira en France le 4 mars prochain.

  

Photo Lambert Wilson

Rédacteurs :
Tout savoir sur De Gaulle
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Hobben

Je ne savais pas que ce film existait et maintenant, je suis curieux de voir ça! J’espère que le film s’est donné les moyens et saura nous faire vibrer avec ce personnage autant que certains grands biopics.

The Big  Keynote

ah mais De Gaulle se retournerait dans sa tombe!
Lambert Wilson en De Gaulle! ce n’est pas tres crédible, mais je dois avouer que ceux qui font la chose sont des subversifs, les moutons vont rien capter…
alors un peu D’Histoire, De Gaulle est hetero pieux, et fidéle, et combattant, Wilson n’est pas crédible,un seul instant me avec des protheses ou je ne sais quoi
en juiillet 1960, sous la Presidence De Gaulle avec Débre et compagnie il y a la loi « Miguet »,dans laquel l y a un sous amendement qualifiant l’Homosexaulite comme « Fléau social  » au meme titre que la tuberculose,l’alcool ou le proxenitisme,
c’est la futur loi n°60-733 de jiullet 1960 de Miguet,
Charles De Gaulle, qui complète le nouvel article 330 en prévoyant un « doublement des peines maximales encourues pour outrage public à la pudeur « lorsqu’il consistera en un acte contre nature avec un individu de même sexe »
loi abrogée par tonton Miterrnant en 1981,
voilà donc pour la topo, ce Biopic est un crachat furtif sur la mémoire de De Gaulle que personne ne va capter sauf les Informés

Dirty Harry

@的时候水电费水电费水电费水电费是的 The Big Keynote : c’est gentil de nous parler des années 60 mais il s’agit de la 2nde guerre mondiale dans ce film, écris ton scénario puis va le proposer plutôt si c’est ce sujet qui est le centre de tes occupations. De plus De Gaulle a remis en place en 44 le régime qui fera que l’homosexualité sera honorée dans les mairies donc quoiqu’il aient fait lui et Debré en 60 sur ce sujet : quel régime était different à cette époque sur ce point la ? Jugement anachronique quand tu nous tiens…
(de toute façon on aura toujours contre De Gaulle les 68ards/ post 68ards progressistes et une certaine extreme droite et pourtant ceux qui sauvent la France et ses meubles devant les dégâts de nos collabos – des bourguignons enclins aux anglais jusqu’aux vichystes, eux-mêmes composés à 85% d’hommes de gauche dont l’homosexuel Abel Bonnard – ont toujours été des catholiques français et pourtant ils se font cracher dessus par nos compatriotes en temps de paix mais d’une force…mes respects mon Général)

M

Le héros de Macron en film il va être content déjà qu on mange du de Gaulles à chaque fois qu il parle

Londres

Et la partie où De Gaulle est en GB sera t elle censure ?