RoboCop Returns a trouvé le nouveau réalisateur qui va remplacer Neill Blomkamp

Christophe Foltzer | 21 novembre 2019 - MAJ : 21/11/2019 07:43
Christophe Foltzer | 21 novembre 2019 - MAJ : 21/11/2019 07:43

Alors qu'on n'avait rien demandé, voilà que Neill Blomkamp avait lancé une suite tardive au cultissime RoboCop. Avant que ça se passe mal pour lui, comme d'habitude...

Ça doit être un peu chiant d'être Neill Blomkamp quand on y réfléchit deux secondes. Parce qu'il a toujours de super envies, qu'il en parle à tout le monde dans la seconde qui suit pour, au final, se faire avoir et repartir sur autre chose la queue entre les jambes. C'est ce qui s'est produit avec Alien 5 et c'est évidemment ce qui s'est passé aussi avec RoboCop Returns.

 

RoboCopMurphy, pas forcément prêt à reprendre du service

 

Le gars avait quand même bossé plus d'un an sur ce dernier film, avant de se barrer en août dernier sans vraiment donner d'explication d'ailleurs, même si on penche pour une grosse prise de tête avec les producteurs. Envisagé comme une suite directe au RoboCop de Paul Verhoeven, Robocop Returns n'a depuis plus donné aucune nouvelle et on commençait sérieusement à penser qu'il avait été abandonné.

Sauf que non, évidemment, puisque l'on vient d'apprendre aujourd'hui, via le site Heat Vision, que le projet a enfin trouvé un remplaçant en la personne d'Abe Forsythe. Jeune réalisateur australien, on lui doit principalement Little Monsters, sorti chez nous il y a moins d'un mois et qui ne nous avait pas du tout convaincu (comme vous pouvez le voir dans notre critique, ici).

 

roboCopMais, à un moment donné, faut bien y aller

 

Bien sûr, cela ne condamne pas ce RoboCop Returns à suivre la même voie évidemment, mais il faut s'attendre à quelques changements puisque, en plus de réaliser le film, la MGM a également demandé à Forsythe de réécrire le scénario, pourtant rédigé en partie par Edward Neumeier, le créateur du personnage. Inutile de dire, dans ces conditions, qu'aucune date de sortie n'est annoncée pour le moment, aucun casting non plus. On va juste serrer les fesses en priant pour que le projet n'emprunte pas la voie du soft-reboot à la Terminator : Dark Fate, même s'il y a quand même de grandes chances. On va pas se mentir...

 

photoOuais, on en prendra pour un dollar.... On sait, on sait...

Tout savoir sur RoboCop Returns

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Mr Vide c'est bien moi
21/11/2019 à 21:26

'' soyez sages les enfants''

Yuma
21/11/2019 à 16:06

Bon t'es gentil Neil mais arrêté de nous hyper avec tes projets qui finissent par te filer entre les doigts, plein le dos de l'ascenseur émotionnel, prière de pas t'approcher de la mouche merci

zanta
21/11/2019 à 12:44

Ouch, ils ont vraiment réduit le budget réalisateur ou quoi ?
Bon, dans tous les cas, l'idée d'une suite au film original ne tient pas du tout la route. Qu'ils laissent la trilogie originale en paix.
Il aurait surtout fallu faire une suite au reboot de 2014, raté certes, mais qui avait posé des bases qui auraient pu etre réinvesties par un mec audacieux. Le grand public se moque de l'acteur qui est derrière le masque, et veut juste retrouver le ton adulte et trash des années 1980.
C'est tout.

Arc
21/11/2019 à 12:09

On laisse faire la vision d'un artiste, un joker a un milliard meme si rated R...les pontes mettent leurs nez dedans...superman contre batman, suicide squad...des fours...vraiment ils ont pas compris ???

Toishiro
21/11/2019 à 11:50

Hmmm, s'il avait bien dans mon esprit un réal qui pouvait être à la hauteur vu ces réalisation pour digérer l'héritage de Robocop, c'est Blomkamp...
Bordel, on peut toujours avoir un bon film quand même...
Mais chiottes quand même !
Quand on pense qu'en p^lus Chappie a pas vraiment bien marché... Je comprend de moins en moins le monde du cinéma actuel.
Que ce soit les spectateurs ou les producteurs...

Beerus
21/11/2019 à 10:40

"Alors qu'on n'avait rien demandé, voilà que Neill Blomkamp avait lancé une suite tardive au cultissime RoboCop. Avant que ça se passe mal pour lui, comme d'habitude..." Ce n'est pas Blomkamp qui a lancé le projet mais les deux scénaristes du premier film et ils l’ont recruté dans la foulé.

Marty
21/11/2019 à 10:30

Quel enfer ..

votre commentaire