Quentin Tarantino dévoile son film préféré de 2019 et c'est un bon gros survival

Simon Riaux | 4 novembre 2019 - MAJ : 04/11/2019 18:13
Simon Riaux | 4 novembre 2019 - MAJ : 04/11/2019 18:13

Étant un des cinéastes les plus reconnus à l’international, Quentin Tarantino est également très écouté quand il discute de ses choix. Et son film préféré de 2019 ne devrait pas surprendre les fans du réalisateur.

Considéré comme un des auteurs les plus intéressants de sa génération, il est un des rares à avoir régulièrement connu un grand succès auprès d’un large public, et à être capable d’influencer presque instantanément la pop culture de son époque. Par conséquent, les déclarations que peut faire Quentin Tarantino au sujet des films qu’il regarde et apprécie sont scrutées.

Souvent surprenantes, les positions du metteur en scène paraissent assez clairement motivées par le plaisir brut et la jubilation que lui procurent les longs-métrages, le cinéaste a parfois surpris en rappelant combien son amour des séries B et du cinéma Bis, voire grindhouse, demeurait un de ses moteurs affectifs principaux.

 

photoUne bien belle bête

 

Par conséquent, les spectateurs qui suivent et apprécient aussi bien Tarantino que ses goûts ne seront pas dépaysés en découvrant dans les colonnes de Deadline que jusqu’à présent, le film qui l’a le plus satisfait de 2019 est Crawl d’Alexandre Aja, comme le rapporte le journaliste Pete Hammond.

« Mais aussi bon et incroyable que soit son propre film (Once Upon a Time... in Hollywood), celui qu’il a préféré cette année pourrait bien être – préparez-vous – Crawl. C’est cela, le film à base d’alligators coincés dans un ouragan, réalisé par Alexandre Aja, sorti deux semaines avant celui de QT en juillet.

Tarantino dit qu’il a été impressionné par chaque aspect du film, et tout particulièrement sa pure mise en scène. Cela suffira-t-il à convaincre Paramount de lancer une campagne en faveur du film pour les Oscars ? Ne rêvez pas trop. »

Ce qui est sûr, c’est qu’à défaut d’être un film particulièrement novateur ou une quelconque forme de chef d’œuvre, Crawl est un régal de film d’exploitation, qui nous avait bien tapé dans l’œil. D'ailleurs, les fans de reptiles carnivores impatients de (re)découvrir le film pourront l'obtenir dès le 4 décembre en vidéo.

 

photo, Kaya ScodelarioUn film qui mouille

Tout savoir sur Crawl

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

CH
05/11/2019 à 11:25

Once upon a time pour moi pour le moment! Et de loin, je n'arrive pour l'instant meme pas a trouver 5 films pour un top 5... #LeCinemaC'etaitMieuxAvant

sylvinception
05/11/2019 à 09:38

@aqualan : c'est bientôt Noel, profites-en pour demander un cerveau.

@jean louis david : si tu t'en tapes pourquoi t'as cliqué ??
Restes-en à ta spécialité, la coiffure pour dames.

Jey
05/11/2019 à 08:50

Ha oui j'aurai dit The Dead don't die ????

Chris
05/11/2019 à 02:14

Crawl m'a ennuyé profondément je comprend pas ce qu'il trouve de bon la dedans, que du vu et revu en plus mauvais avec des scènes à la limite du ridicule sans oublier l'heroine qui se fait mordre 3 fois par un gros croco (a la jambe, au bras et à l'épaule quand même) qui souffre 5 min et qui après cours et nage comme si de rien n'était.

aqualan
05/11/2019 à 01:29

encore heureux que c'est pas la comédie involontaire Midsommar

Marty
04/11/2019 à 23:44

Je m'attendais à une série B fun et viscelarde quand je suis allé voir ce film ; résultat : un navet éffarant de bêtise . Des scénes completements invraissemblables filmées avec un premier degrés déconcertant .
Ni effrayant , ni tendu , ni drôle , ni rien , ce film est une bouse .
On avait pas de nouvelles de Aja ; c'était mieux comme ca ..

pas faux
04/11/2019 à 23:09

jean louis david un peu trop durement dit mais pas faux

Reallu
04/11/2019 à 19:12

Ce film c’est un navet , tout le film se passe dans une maison , j’ai regarde et c’etait l’ennuie heuresement c’etait gratuit

Babar77
04/11/2019 à 18:49

Crawl est une daube infâme. ça illustre parfaitement à quel point les films d'Alexandre Aja sont surestimés, nuls et creux et à quel point ça relève du non-évènement. Son esthétique cache misère vintage-rétro machin chose eighties n'est que vent. Quand je pense que certains idolâtrent le vide je me dis que je serai toujours épaté.

Tim Lepus
04/11/2019 à 18:42

Pas encore vu Crawl, peu pressé car peu fan de Aja, les films que j'ai vus jusqu'à présent me font penser que 2019 est et aura été une "bonne" année de cinéma. En tout cas, ai du mal à classer un top des films de l'année, les derniers crus des "auteurs" m'ayant pas mal ému (Schnabel, Dumont, Almodovar, Bonello, Gray, Jarmusch... mais pas celui de Tarantino, loin de là). Et d'autres surprises qui m'ont bousculé, comme Le Mystère des pingouins, Border... ou Teen Titans Go! VS Teen Titans.

Plus

votre commentaire