Marvel vs Scorsese : Jon Favreau, le réalisateur d'Iron Man entre dans la bataille et donne son avis sur la polémique

Christophe Foltzer | 23 octobre 2019 - MAJ : 23/10/2019 10:57
Christophe Foltzer | 23 octobre 2019 - MAJ : 23/10/2019 10:57

On va finir par croire que c'est le drama qui est le vrai carburant d'Internet et que, sans une bonne polémique à fréquence régulière, la technologie serait menacée de crever. Ou alors les gens n'ont rien à faire dans la vie.

Martin Scorsese pensait-il vraiment déchainer à ce point les flammes du fandom lorsqu'il a sorti que les films Marvel n'étaient pas du cinéma ? On n'en sait rien mais ce qui est sûr c'est que, si tel avait été son plan, il ne s'y serait pas pris autrement. Depuis cette déclaration, c'est un peu la guerre sur les réseaux sociaux et les amis d'hier se déchirent sauvagement parce qu'ils se sentent remis en question dans leur for intérieur alors qu'au fond, tout ceci n'a aucune importance.

 

TournageScorsese, imperturbable

 

Mais ça touche au petit narcissisme déplacé ambiant, il n'y a qu'à voir les réactions professionnelles ou issues du public pour s'en convaincre. Et lorsque Francis Ford Coppola enfonce encore plus le coup, fatalement, les choses ne vont pas s'arranger. Ce que cela met surtout en lumière, c'est l'endoctrinement opéré par Marvel depuis bientôt 12 ans et qui fonctionne, ça et le fait que les jeunes générations n'ont pas forcément la culture adéquate pour comprendre qui parle dans cette affaire.

Alors, dans ce contexte, on accueillera très favorablement l'intervention de Jon Favreau, réalisateur des deux premiers Iron Man, du Roi Lion et de  The Mandalorian, qui, au micro de NBC, a enfin donné son avis sur cette polémique. Et son point de vue risque d'en dérouter certains :

 

photo Jon Favreau Tom holland Tom Holland et Jon Favreau hallucinent un peu

 

"Ces deux hommes sont mes héros, et ils ont gagné le droit d'exprimer leur opinion. Je ne ferai pas ce que je fais aujourd'hui s'ils n'avaient pas ouvert le chemin. Ils m'ont servi de source d'inspiration, vous pouvez remonter jusqu'à Swingers pour le comprendre. Ils peuvent dire ce qu'ils veulent."

Voilà, bim, dossier clos, drop the mic. En espérant que les fans turbo-débiles écouteront "un des leurs" et se calmeront un peu et comprendront que tout ça, au fond, c'est un faux débat. Parce que bon, la question qu'on n'a jamais posé c'est : Pourquoi Scorsese sort-il ça maintenant et pas à un autre moment ? Alors certes, The Irishman est au coeur de l'actu mais il y a peut-être une autre raison. Ça pète au moment où sort Joker sur les écrans, un film très inspiré de l'oeuvre de Martin Scorsese, qu'il a d'ailleurs aidé à monter.

Alors, est-ce que ce ne serait pas tout simplement de la bonne grosse com' des familles, cette histoire ? Et puis, même si c'est pas le cas, ils ont encore le droit de dire ce qu'ils pensent sans qu'on leur tombe dessus avec autant de haine, non ?

 

photoEt pendant ce temps, Joker s'impose

commentaires

Django
23/10/2019 à 16:02

Tiens j'ai encore lu turbo-débile, qu'est ce qu'on avait dit la dernière fois à propos de cette expression Mr Foltzer ?

Tim Lepus
23/10/2019 à 12:52

"Ou alors les gens n'ont rien à faire dans la vie." : Ou alors nous vivons dans une société qui ne laisse rien d'autre à faire aux gens que d'exprimer leur avis, en se prenant pour quelqu'un.

"ils ont gagné le droit d'exprimer leur opinion" : Je suis OK avec Jon, sauf pour le mot "opinion". Une opinion, il me semble que c'est quelque chose de constructif, qui participe à une réflexion. À part se constituer en bloc, négatif, je ne vois pas à quoi sert "l'opinion" des gens qui s'expriment.

Pourquoi ne blâment-ils pas les spectateurs qui font de ces films des succès ? Je trouve ça marrant, ces auteurs-businessmen qui ne veulent surtout vexer aucun "consommateur". De toute façon, l'insulte n'est pas pédagogie. Ça m'écœure, tout ça.

pifpaf
23/10/2019 à 12:52

en même temps Jon Favreau est ce qui ressemble le plus a un cinéaste de tous ceux qui ont bossé chez marvel donc il est un minimum légitime

Hasgarn
23/10/2019 à 11:39

On peut remplacer Fan Turbo-Débiles (j'aime bien :) ) par gardiens du temple.

Le résultat est le même : ce sont des mijaurées susceptibles qui chialent quand on soulève un point polémique.

Hasgarn
23/10/2019 à 11:36

C'est un peu la voix de la raison.

Ça fait un moment qu'on a compris que les films Marvel sortent à la chaine de l'usine sans créativité et sans prise de risque et sans écriture.
Il ne faut pas oublier que Scorsese et Coppola sont ceux qui ont moderniser Hollywood en leur temps. Ils ont fait date avec leurs films, sans pour autant rencontrer le succès dès le début.
Marvel, par certains aspects, fait la même chose avec le succès qu'on leur connait. Reste que les Marvel seront vues plus tard avec du recul, comme le Parrain et Taxi Driver et ils seront réévalués.
Il faut peut-être se faire à l'idée que les films vieilliront mal et seront jugés. Ce qui se passe aujourd'hui n'est que le début.

corleone
23/10/2019 à 11:32

Jon Favreau fait preuve de respect et d'humilité c'est juste adorable pour un mec qui a quand même le mérite d'être le pionnier du MCU derrière la caméra. Pendant ce temps ce guignol de James Gunn l'ouvre à tort et à travers, tigre proclamant sa tigritude, certes le mec a beaucoup apporté au MCU mais tant qu'il y reste il ne demeurera qu'un vulgaire ouvrier d'un travail à la chaîne, faut qu'il se rende compte que c'est lorsqu'il fera un chef d'oeuvre hors des sentiers battus comme l'ont fait ses illustres aînés qu'il pourra être considéré comme un grand réalisateur. Pour le moment il n'est qu'un pauvre faiseur aux ordres.

Arnaud (le vrai)
23/10/2019 à 11:32

@SHRDD et JFK
Mais tellement ... comment rabaisser les autres avec une expression pourrie ...

Boddicker
23/10/2019 à 10:21

Il parait que Fincher va adapter cette "bataille de chateau de sable/cours d'école/c même pas vrai ce que tu dis c'est moi qui pisse le plus loin et qui ai raison..." au cinéma, j'attends avec impatience :)

jonibigood
23/10/2019 à 10:07

N'importe quoi! C'est pas avec ce niveau d'analyse que je vais payer pour votre site. Voilà, bim, dossier clos, drop the mic.

Blop
23/10/2019 à 10:01

Ce qu'il faut retenir c'est que ça reste leur point de vue à point c'est tout.
Ça en fait pas une généralité. Cette pseudo polémique n'a même pas à être relevé

Plus

votre commentaire