Retour à Zombieland devrait contenir une belle petite surprise à la fin du film

Christophe Foltzer | 5 septembre 2019 - MAJ : 05/09/2019 10:07
Christophe Foltzer | 5 septembre 2019 - MAJ : 05/09/2019 10:07

Alors oui, on sait, la machine marketing fonctionne davantage sur du court terme aujourd'hui, mais on ne peut s'empêcher de trouver étrange qu'on ne nous parle pas plus que ça de Retour à Zombieland alors que le film sort quand même dans un mois et demi.

Pourtant, ce n'est pas comme si Bienvenue à Zombieland n'avait pas des fans et qu'il n'était pas considéré comme un petit film culte pour la nouvelle génération de spectateurs. Ce n'est pas comme si son réalisateur Ruben Fleischer s'était battu pendant 10 ans pour pouvoir monter la suite avec le même casting alors que chacun des comédiens a beaucoup évolué depuis.

 

Photo Abigail Breslin, Emma Stone, Woody Harrelson, Jesse EisenbergEt on espère que ça sera toujours aussi drôle

 

Bref, c'est chelou de se dire que, malgré une sortie calée au 18 octobre chez nous et une bande-annonce diffusée durant l'été, on n'en parle pas plus que ça. Donc, on prend ce qu'on nous donne pour essayer de faire monter la sauce comme on dit. Et on a l'impression que l'équipe est déjà à court d'arguments puisque, plutôt que de nous faire rêver avec le contenu de l'histoire, les retournements de situation possibles ou encore de grosses scènes d'action, Ruben Fleischer préfère causer de ce qui va se passer à la fin de Retour à Zombieland.

En pleine interview avec Total Film, le réalisateur s'est donc permis d'évoquer la conclusion de son métrage, sans rien spoiler évidemment, en faisant référence à l'un des moments préférés des fans du premier film, le segment rigolo (mais inutile) avec Bill Murray :

 

photo bill murrayBill Murray dans le premier film

 

"Je partage cet amour concernant Bill Murray dans le premier film. Et je ne sais pas vraiment si on peut faire mieux que ça. Mais si les gens restent jusqu'à la toute fin du film, peut-être qu'ils verront quelque chose d'un peu spécial..."

Évidemment, Fleischer n'en dira pas plus, mais, si on lit entre les lignes, on comprend facilement qu'il nous réserve une scène post-générique, probablement sur le ton de la blague ou en mode "pied de nez". Et si on veut vraiment aller plus loin, on serait même prêt à parier que Bill Murray pourrait en être.

Alors certes, c'est sympa et en plus ce serait rigolo, mais bon, on n'a pas envie de se dire que ce qui nous motive à aller voir le film, c'est sa scène post-générique. Ça, c'est un peu triste. Donc on espère que le département marketing va se réveiller et commencer une promotion digne de ce nom.

 

Tout savoir sur Retour à Zombieland

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire