Une vie cachée : Terrence Malick nous met k.o. avec une bande-annonce belle et dure

Christophe Foltzer | 14 août 2019
Christophe Foltzer | 14 août 2019

Terrence Malick n'est pas que l'un des meilleurs cinéastes en activité, c'est aussi l'un des plus grands poètes de son époque. Et chaque nouvelle oeuvre qu'il fait naitre est une expérience en soi. Toujours surprenante, toujours bouleversante.

Alors, certes, le cinéma de Terrence Malick ne plaira pas à tout le monde et c'est d'ailleurs une très bonne chose. Mais, après un hiatus de plusieurs décennies, le Maître est revenu aux affaires en 2006 avec Le Nouveau Monde et, depuis, il ne s'arrête plus. Pourtant, ces derniers efforts ont été marqués par l'expérimentation synesthésique, la forme éclatée au service d'un fond ésotérique, symbolique et philosophique, qui nous a mis par terre à chaque fois.

 

PhotoOuais, on ne va pas beaucoup se marrer avec ce film visiblement

 

C'était donc avec une impatience toute particulière que nous attendions la découverte d'Une vie cachée, son nouveau film, peut-être plus classique sur un plan strictement narratif et formel, mais qui semble contenir en son sein toute la dimension expérimentale de ces dernières années. D'ailleurs, notre Simon Riaux national ne s'est pas privé d'en dire tout le bien qu'il en pensait à l'issue de la présentation du film au dernier Festival de Cannes.

Mais nous, les autres, nous attendions de pied ferme le moment où l'on allait enfin pouvoir voir à quoi cela ressemblait. Et ce moment est arrivé puisqu’Une vie cachée vient de dévoiler sa première bande-annonce et qu'elle envoie du très, très lourd. Situé en 1943, le film nous raconte l'histoire vraie de Franz Jägerstätter, opposant au régime d'Adolf Hitler, qui décide de refuser la Bête Immonde et qui le paiera de sa vie avant de se voir reconnu comme martyr par le Pape Benoit XVI et béatifié en 2007.

 

PhotoMême dans les ténèbres les plus profondes, toujours regarder la lumière

 

Une histoire forte donc, dramatique, puissante et mine de rien assez actuelle, qui permet surtout à son réalisateur de conjuguer la réalité et sa recherche mystique. Et, à la vue des premières images, le pari semble réussi. Il faudra cependant s'armer de patience puisqu’Une vie cachée n'est pas prévu dans nos salles avant le 11 décembre prochain, soit une semaine avant le nouveau Star Wars : L'ascension de Skywalker.

Et même si l'issue de l'affrontement semble jouée d'avance, on ne saurait que trop conseiller à nos lecteurs de privilégier le nouveau Terrence Malick plutôt que l'autre truc, là, avec ses épées laser. Mais bon, chacun fait ce qu'il veut.

 

commentaires

Jul
15/08/2019 à 19:13

Arrêtez de spoiiiiiillllll !

Je connais pas cette histoire mais vous racontez la fin

Et in Arcadia ego
15/08/2019 à 12:26

Sous-titrée en français, c'est mieux:
https://www.youtube.com/watch?v=9vUqv18t6Ts

Sharko
14/08/2019 à 23:31

Encore un film sur la religion par Terrence Malick. C'est SAJE Distribution qui va s'occuper du film en France?

"après un hiatus de plusieurs décennies, le Maître est revenu aux affaires en 2006 avec Le Nouveau Monde"

La ligne rouge en 1999.

Starfox
14/08/2019 à 22:23

La vache, que du grand angle, partout, tout le temps.

Chez Malick, un 20mm, c'est déjà un téléobjectif.

GuillermoDelToto
14/08/2019 à 14:42

Rien que le trailer donne envie de chialer

Alan Smithee
14/08/2019 à 11:53

ça à l'air magnifique!

Simon Riaux - Rédaction
14/08/2019 à 11:04

@Jiem

Je ne peux pas vous répondre, les projections de presse n'ayant pas encore commencé.

Jiem
14/08/2019 à 11:02

C'est le même montage qu'à Cannes ou y-a-t-il eu des modifications?

votre commentaire