Simetierre : l'un des réalisateurs regrette que la bande-annonce en ait trop montré

Christophe Foltzer | 2 avril 2019
Christophe Foltzer | 2 avril 2019

C'est donc le 10 avril prochain que vous pourrez découvrir la nouvelle version filmée du roman Simetierre de Stephen King, l'un de ses meilleurs et de ses plus terrifiants. Mais, sachez-le, à partir de maintenant, ATTENTION SPOILERS !

L'avantage, parce qu'il faut bien en trouver un, avec tous ces remakes qui s'enchainent, c'est que cela remet les films originaux en lumière. Et on aimerait beaucoup être à la place des jeunes spectateurs qui vont découvrir le premier Simetierre de Mary Lambert. Un choc frontal lors de sa sortie en 1989, un peu tombé dans l'oubli par la suite mais considéré par les connaisseurs comme l'une des meilleures adaptations des écrits de Stephen King.

 

photo, Jason ClarkeL'un des écrits les plus glauques du maitre

 

Hollywood étant ce qu'il est et Stephen King étant de nouveau à la mode, un nouveau Simetierre arrivera dans nos salles le 10 avril prochain et vous pouvez déjà en retrouver la critique ici. Pourtant, en marge du film, voici que l'un des réalisateurs, Dennis Widmyer, vient d'ores et déjà de faire part de quelques regrets concernant la manière dont a été vendu le film au micro de Collider. Et on vous prévient tout de suite, ça va SPOILER sévère là.

La nouvelle version se permet une audace en changeant l'identité de l'enfant des Creed qui est ramené d'entre les morts. Alors qu'à l'origine il s'agit du bébé Gage, ici, c'est sa grande soeur Ellie qui connait un destin fatal. Un changement qui n'a malheureusement pas longtemps été un secret puisque la dernière bande-annonce ne s'est pas gênée pour nous le montrer. Et c'est ce que Widmyer regrette :

 

photoChurch, le chat de la famille

 

"Oui nous n'aurions pas dû faire ça mais nous ne travaillons pas au département marketing. Cela dit, pour aller dans leur sens, nous avons testé le film dans différentes villes et nos résultats ont encore augmenté après la diffusion du trailer. Je ne dis pas que c'est une conséquence directe. Mais il y a clairement quelque chose à retenir sur les gens qui savent déjà ce qui les attendent plutôt que de leur cacher des choses."

Une façon de voir les choses qui ne plaira certes pas à tout le monde mais qui semble avoir fait ses preuves dans ce cas précis. Mais le réalisateur se garde bien d'affirmer que cette information jetée au public a gâché l'entièreté de son film :

 

photo, John Lithgow

 

"Certaines personnes disent que nous avons gâché le twist du film. On n'a rien gâché du tout, d'ailleurs ce n'est même pas un twist. Nous n'avons rien montré de ce qui se passe dans le troisième acte. Il faut plus voir cela sous l'angle d'une révélation incluse dans une escalade. Le but était de vous faire vivre ce moment de tristesse et d'émotion intense sans que vous puissiez réfléchir à la chose comme une surprise ou un moment choc."

Alors oui, ça ressemble un peu à du damage-control, mais l'autre réalisateur, Kevin Kolsch, arrive à la rescousse pour nous rappeler un point important du premier film que nous avions tous oublié :

 

photo, Amy Seimetz

 

"Quand vous regardez la bande-annonce du film original, elle montre bien le retour de Gage. Appeler ça un twist, ne pas révéler que nous avons changé l'identité de l'enfant, c'est ce qu'on voulait au départ. Et nous voulions le garder secret, parce que l'on souhaitait que le public se le prenne en pleine face. Et puis on s'est rendu compte que, sans ça, on n'allait pas pouvoir expliquer de quoi parle le film dans le trailer."

Ce sont donc vraiment deux conceptions du cinéma, et de la manière de vendre un film, qui s'entrechoquent. Faut-il laisser planer un mystère total ou révéler les points importants du scénario pour susciter le désir ? Une question à laquelle nous n'avons pas de réponse tant le public est protéiforme, diversifié et ne va pas chercher la même chose dans les films qu'il va voir.

 

Affiche française

commentaires

Punisher
02/04/2019 à 20:02

J irais le voir en espérant un bon film

Tim Lepus
02/04/2019 à 12:00

@Geoffrey Crété J'avais pas vu, désolé ;-)

Geoffrey Crété - Rédaction
02/04/2019 à 09:52

@Tim Lepus

Et on a traité ça hier ;)

https://www.ecranlarge.com/films/news/1080683-the-dead-don-t-die-un-trailer-plein-de-stars-zombifiees-se-dirige-vers-la-croisette

trashyboy
02/04/2019 à 09:46

Dans un sens comme dans l'autre, il y aura des insatisfaits. Ils ne l'auraient pas montré, certains auraient crié au scandale de n'avoir pas respecté l'oeuvre originale en faisant ce changement. Donc bon...

Tim Lepus
02/04/2019 à 09:24

La bande-annonce et l'affiche du prochain Jim Jarmusch, The Dead Don't Die, comédie zombie, sont sorties hier.

votre commentaire