Luc Besson : le parquet de Paris a classé la plainte pour viol sans suite

Camille Vignes | 25 février 2019
Camille Vignes | 25 février 2019

En novembre dernier, Luc Besson faisait face à de nouvelles accusations de violences sexuelles. Le parquet de Paris a examiné la plainte de Sand Van Roy et a classé l'affaire sans suite.

Si elles sont nombreuses les accusations de mésactions à l'encontre de Luc Besson, l’affaire en question ne s'attardait que sur un seul cas. En effet, en mai dernier une des actrices de Taxi 5 et Valerian et la Cité des mille planètes, Sand Van Roy, accusait le cinéaste de l'avoir agressé dans la nuit du vendredi 18 au samedi 19 mai 2018, après avoir pris un verre au Bristol.

 

Photo Luc BessonSur le tournage de Lucy

 

Et si au départ les accusations de l’actrice concernait cette nuit en particulier, elle avait ensuite posé une deuxième plainte concernant des faits antérieurs (au total 4 viols) et avoué aux enquêteurs entretenir une relation intime avec le cinéaste de 59 ans depuis environ deux ans et s'y sentir obligée compte tenu de leurs rapports professionnels.

Entendu en audition libre le 2 octobre par les policiers, Luc Besson a été confronté en décembre à son accusatrice, la comédienne et mannequin belgo-néerlandaise Sand Van Roy. Mais après une enquête longue de 9 mois, les investigations n'ont finalement "pas permis de caractériser l'infraction dénoncée", selon le parquet. Le cabinet d'avocats Kiejman et Marembert, qui assure la défense de Luc Besson a délivré un communiqué suite à la décision :

 

Photo Luc BessonSur le tournage de Valerian, avant la tempête

 

« Monsieur Luc Besson a pris acte avec satisfaction de la décision du procureur de la République de classer sans suite les accusations portées par madame Sand Van Roy, qu'il a toujours formellement démenties. Cette décision intervient après une enquête très complète (...) à laquelle il a pleinement coopérée. »

Malgré cette décision, le parti de la victime est bien décidé à continuer à se battre. Francis Szpiner, qui vient d'être désigné comme avocat de Sand Van Roy, a expliqué sur Twitter – et plus en détail au journal Le Point – qu'une plainte avec constitution de partie civile serait déposée dans les prochains jours.

 

commentaires

Le Waw
26/02/2019 à 11:26

Mais quelle honte...

tom's
26/02/2019 à 00:16

une autre enquête est ouverte vu au infos ce soir.

Sharko
25/02/2019 à 20:57

Il existe d'autres plaignantes? A moins qu'il y'est prescription.

yelllow submarine
25/02/2019 à 18:52

à voir avec le temps mais si cette affaire s'avère fausse, je trouve ça terrible d'être accusé à tord.

votre commentaire