Ce moment où The Predator a coupé la scène qui faisait le lien avec Predator 2

Christophe Foltzer | 1 février 2019 - MAJ : 01/02/2019 08:54
Christophe Foltzer | 1 février 2019 - MAJ : 01/02/2019 08:54

Qu'y a-t-il de plus triste que de voir une franchise que l'on adore tomber dans les limbes de la nullité par les mains-mêmes qui pouvaient la sauver ? Ne cherchez pas, vous ne trouverez pas. Et c'est malheureusement ce que l'on a eu avec The Predator.

Pourtant, tout ne pouvait que bien se passer sur le papier. Shane Black était dans le film original et il était suffisamment fou et passionné pour respecter l'oeuvre, l'univers et le personnage, tout en y plaquant ses obsessions. Mais c'était sans compter la Fox qui, en plein bordel de rachat par Disney a commencé à faire n'importe quoi en retournant le film. A moins que ce ne soit de la faute de Black qui ne s'est jamais vraiment décidé sur ce qu'il voulait faire et hésitait constamment entre vrai hommage sincère et opportunité rêvée pour encaisser un gros chèque sans trop se fouler.

 

PhotoOn en peut plus de parler de ce machin. Pitié !

 

Et c'est bien le problème avec The Predator : on ne sait pas où et quand ça a bien pu merder. Ni pourquoi d'ailleurs. Mais, quand c'est parti en vrille, il n'a pas fait les choses à moitié et on s'attend à en découvrir toujours un peu plus sur cette histoire dans les mois qui suivent. Et ça commence aujourd'hui d'ailleurs avec un élément qui n'aura pas échappé aux plus attentifs.

Avant la sortie du film, on nous avait annoncé que Jake Busey y aurait un petit rôle, en référence au personnage de Peter Keyes, l'un des antagonistes de Predator 2, incarné par Gary Busey, son propre père. Un clin d'oeil sympathique, qui en plus ancrait le nouvel épisode dans une continuité et faisait le lien. Sauf qu'au final, son apparition est tellement courte et anecdotique que, si on ne sait pas d'avance de qui il s'agit, on ne le comprend pas.

 

photo Jake BuseyJake Busey

 

Et évidemment, Jake Busey n'est pas content, parce que la plupart de ses scènes ont disparu du montage final, comme il vient de l'annoncer au micro de MEAWW.com :

"J'ai vraiment eu de la chance que le réalisateur me propose de le faire parce qu'il voulait relier The Predator à Predator 2. Mais, au final, ils ont coupé tout ce qui était intéressant et, plus grave, ils ont coupé les références à mon père.

Il y avait un moment dans le film où le personnage d'Olivia Munn regarde une photo de mon père, dans le rôle de Peter Keyes, avant de se tourner vers moi et de comprendre l'air de famille. Le public aurait eu la chance de voir mon père et moi dans le même plan et, ce qui était génial, c'est qu'on avait exactement le même âge quand on a tourné nos films respectifs.

 

Photo Gary BuseyGary Busey se fait remonter les cales dans Predator 2

 

Cela aurait établi une timeline pour les fans qui, en plus, auraient été contents de revoir mon père. En tout cas, moi j'étais impatient. Et la raison pour laquelle ils ont coupé tout ça, c'est juste parce qu'ils ne comprenaient pas combien c'était cool."

Des propos acides et une frustration que l'on comprend. Surtout quand on voit le résultat final et le traitement de son personnage. Cela dit, avec toutes les modifications que le film a subi dans ses derniers mois de production, on se dit qu'il n'y a pas que cet aspect du métrage qu'ils n'ont pas compris. Malheureusement.

 

Affiche française

commentaires

Flamantnoirs
18/02/2019 à 00:44

Oui mais d'un autre côté, juste le fait que les predator/yatja (surrtout de la façon dont c'est expliqué dans le film actuel) aient besoins de d'améliorer leur ADN pour devenir meilleur, au lieu de devenir meilleur par le billet de l'expérience et des capacités aqquisent par l'entraînement et la chasse, détruit l'essence même de ce qu'est le Predator, et même y ajouter Arnold n'aurai pas rendu le film meilleur!

Tone91
02/02/2019 à 12:44

A quand un vrai predator,suite du 2,avec de vrai acteur,et une suite genre 20 après.
Le predator et non "les predators" revient sur terre,dans un pays chaud,avec un suivis d'histoire de schwarzy et glover.

Holly Body
01/02/2019 à 17:43

@Angra

Mais pourquoi continuer à cliquer quand ça parle de ce navet, c'est lui faire trop d'honneur non ?

Angra
01/02/2019 à 17:40

Mais pourquoi continuez vous à discuter de ce navet , c'est lui faire trop d'honneur non ?

Rorov94
01/02/2019 à 17:36

Marrant comme THE PREDATOR,SOLO,prennent déjà plus de valeur que lors de leur sortie.
THE PREDATOR n'est ni plus ni moins qu'un énorme comic-book (période DARK HORSES)mis en image par un passionné qui en a aussi créé son adn artistique.

Dae-Soo
01/02/2019 à 13:59

Je devais vraiment être crevé quand j'ai vu le film, parce que j'ai adoré ! Pourtant je suis un cinéphile averti... J'ai pris mon pied.. Début de sénilité ??

lechat
01/02/2019 à 12:55

cela n'aurais pas rendu le film meilleur

lechat
01/02/2019 à 12:55

cela n'aur

NFFA
01/02/2019 à 12:04

Le film n'a pas une gueule de port- bonheur

Manu
01/02/2019 à 11:27

Shane Black a préféré garder à la place les scènes ridicules avec les clébards Aliens... ce mec a juste ruiné la franchise qui était déjà dans un état de décomposition.

Plus

votre commentaire