Dario Argento n'est pas du tout fan du remake de son Suspiria

Mise à jour : 20/01/2019 10:12 - Créé : 20 janvier 2019 - Christophe Foltzer
Affiche
52 réactions

Au final, on a l'impression d'avoir échappé au pire. Le Suspiria version Guadagnino se démarque tellement de l'original d'Argento qu'on souhaite plus le qualifier de relecture plutôt que de remake. Et c'est pas plus mal quelque part.

Il faut dire aussi qu'un remake de Suspiria était dans les tuyaux depuis plus d'une décennie et qu'on aurait tort de croire que c'est la mode actuelle des remakes qui l'a initié. Alors certes, ça a été déterminant dans sa concrétisation mais ce n'est pas la raison première de son existence. Non, Suspiria fascine et intrigue. Parce qu'il s'agit d'un chef-d'oeuvre baroque d'un Dario Argento au top de sa forme, parce que sa lumière, parce que sa musique, parce que son mythe des Trois Mères (dont on parle plus en détails ici d'ailleurs, si ça vous intéresse).

 

PhotoAmbiance...

 

Et le fait qu'un réalisateur comme Luca Guadagnino s'y intéresse n'est pas anodin. Il ne s'agit pas d'un yes-man qui joue le jeu cynique des studios mais d'un vrai réalisateur poursuivant certaines thématiques et possédant un vrai univers, son Call Me by Your Name est là pour le prouver. Et sa version de Suspiria diffère énormément de l'original, et c'est tant mieux. Même si on a l'impression qu'elle n'a pas vraiment trouvé son public.

On aurait pu se dire qu'avec un point de vue aussi différent sur l'histoire, ce serait la paix dans les ménages. Seulement voilà, Dario Argento a vu le film et il ne l'a pas vraiment apprécié, comme il vient de le déclarer au micro de The Film Stage :

 

photo, Tilda SwintonClairement pas le même délire

 

"Ce film ne m'a pas du tout excité, il a complètement trahi l'esprit du film original : il ne fait pas peur, il n'y a pas de musique. Ce film ne m'a pas du tout satisfait."

Un bilan qui fait mal et qui ne risque pas d'arranger les affaires de ce remake même si Argento assure qu'il n'a rien contre Guadagnino :

"Suspiria reste un film raffiné et Guadagnino est une bonne personne."

Donc voilà, pas content, mais visiblement ce n'est pas trop grave. Et c'est tant mieux quelque part, ainsi nous avons à disposition deux visions d'une même histoire avec chacune des qualités et des défauts tout autant qu'une approche vraiment différente. Et ça, c'est une très bonne chose.

 

Photo Dakota JohnsonOulah non, rien à voir même...

commentaires

Dario De Palma 21/01/2019 à 09:48

Mickael:

"Le dernier grand film d’Argento reste « Phénoména » même si de belles idées parsèment « le syndrome de Stendhal » et « le sang des innocents » .

"Opera" ressorti l'an dernier au cinéma reste impressionnant je trouve...un film spectaculaire et marquant qui avait été très mal accueilli pourtant par la presse ciné -Mad Movies, Starfix, Positif- à l'époque, tout comme le très beau "Phenomena" qui le précédait..."Trauma" mériterait aussi d'être réévalué.
Ses productions télé ("Jenifer" et "Pelts" pour les Masters of horror, "Ti piace Hitchcock?") sont honorables...par contre sa version du "Fantôme de l"opéra", très bancale et globalement décevante, malgré quelques jolies choses (Morricone, Asia, les décors).

Constantine 21/01/2019 à 09:16

Argento c’est le mec qui fait des films comiques dignes de The Room depuis 15 ans ?

Mickael 21/01/2019 à 07:03

Suspiria d’Argento restera (a l’instar de « Profondo Rossi » )
un des plus grands films du 7 eme art . Pas de comparaison possible pour ma . Une symbiose parfaite entre images et les musiques . Le dernier grand film d’Argento reste « Phénoména » même si de belles idées parsèment « le syndrome de Stendhal » et « le sang des innocents » .

Bob nims 20/01/2019 à 19:07

Argento c le best

Dario De Palma 20/01/2019 à 18:07

C'est vrai que le remake de "Suspiria" est bien différent du film d'Argento...dans le Guadagnino
peu de tension, peu de frissons, un visuel terne, un côté froid, désincarné, une musique plutôt discrète en effet...le film de 1976 était lui agressif, constamment saturé dans l'image comme dans la bande-son.

Number6:

"c'était quand le dernier bon Argento ?"

Son dernier grand film pour moi "Le syndrome de Stendhal", son dernier bon film "Il Cartaio"... même si je ne déteste pas le foutraque mais divertissant et généreux "Mother of tears".

Mon avis vaut le tien 20/01/2019 à 16:45

Parce que le Suspiria de Argento... fait peur ???!! BWAHAHAHAA !!!!
Sans rire, son film a d'autres qualités comme dit dans l'article mzis... la peur ?!

Ridicule 20/01/2019 à 14:58

@Teubé6

Argumentation : zéro
Politesse : zéro

Bref reste chez toi à te palucher comme l’ado que tu es et garde ta science infuse pour enfumer tes potes

Number6 20/01/2019 à 13:50

@ au type qui porte bien son pseudo :

1980? Compte voir dans ton crâne d'abruti cela fait combien de temps entre 1980 et maintenant ? Sans compter Phenomena et ténèbres juste après.
M'enfin, au pays de la connerie, tu sois être le roi.

Dirty Harry 20/01/2019 à 12:56

Oh c'est marrant je disais la même chose quand il est sorti (orgueil quand tu nous tiens...) : la musique qui était un atout fort de l'original se voit complètement mise sous le tapis dans cette nouvelle version - tout comme le décor - pourtant Tom Yorke sur l'affiche c'était alléchant mais pour trois nappes de son blanc et zéro musique (???) lors des scènes de danse.... Et oui c'est plus un pensum ennuyeux qu'un film qui fait peur : à aucun moment on ne sent une menace, ni on ne s'attache à personne dans ce machin et on est surtout pas inquiet pour "l'héroïne" dont on sent bien qu'elle souhaite en être dés le début de ce club de sorcières, alors bon quand il n'y a plus d'enjeux....

Ridicule 20/01/2019 à 11:59

@Number6

T’as jamais vu Inferno toi ???

Bref c’est beau de dire des conneries...

Plus

votre commentaire