Mortal Engines se fracasse au box-office américain

Christophe Foltzer | 17 décembre 2018
Christophe Foltzer | 17 décembre 2018

Le cinéma est un monde impitoyable, qui ne pardonne pas mais qui répond à une logique bien à lui. Impossible en effet de s'assurer qu'un film rencontrera le succès ou non à l'avance et Mortal Engines vient de l'apprendre à ses dépends.

Pourtant, la nouvelle production Peter Jackson est loin d'être honteuse et serait même l'une des bonnes surprises de cette fin d'année (notre critique ici, au fait). Mais la période est chargée et la concurrence féroce et, avec un Spider-Man : New Generation en face qui défonce tout, le film n'a pas de bol.

 

photo

 

Dans la vie d'un film, le premier week-end d'exploitation dans les salles de cinéma est déterminant puisque c'est lui qui va donner la tendance et permettre de dresser un premier bilan. Et celui de Mortal Engines est loin d'être fameux puisque nous apprenons, via Variey, que le métrage serait en passe de faire perdre entre 100 et 120 millions de dollars à son distributeur Universal.

Doté d'un budget de plus de 100 millions de dollars, plus quelques dizaines de millions supplémentaires pour sa promotion, le film est sorti vendredi dernier sur les écrans américains et, à l'issue de son premier week-end d'exploitation, il n'en a rapporté que 42 millions. Et c'est pas génial. L'analyste financier Jeff Bock, qui travaille pour Exhibitors Relations, l'une des plus grosses sociétés spécialisées dans l'analyse du box-office, va même plus loin en qualifiant ce résultat de désastre :

 

photo, Hugo Weaving

 

"C'est un vrai désastre de Noël et une grosse douche froide pour Universal. Ils ont pris un gros risque et ils se sont ramassés. Tout le monde a de grosses difficultés à connaitre le succès dans le domaine des productions Young Adults. Il y a clairement un fossé générationnel entre ce que pensent les studios et ce que le public attend vraiment. La télévision ne rencontre pas ce problème, elle y arrive, le cinéma, non."

Et c'est un fait, la mode du Young Adult est aujourd'hui à bout de souffle au cinéma et l'industrie doit irrémédiablement se poser les bonnes questions quant à ses choix de production à destination de ce public, plus calé devant Netflix que dans une salle de cinéma. Résultat des courses, c'est Mortal Engines qui en pâtit et cela le prive d'une évolution que certains attendaient. Dommage.

 

Affiche

commentaires

Coucou
27/08/2019 à 11:58

Je veux une suite

KEVIN DIOLES
29/07/2019 à 11:28

Ce film à été un désastre au box office, mais n est pas un désastre pour sa qualité scénaristique et encore moins pour ces effets spéciaux. On passe un agréable moment devant cette aventure qui ne copie aucun film. Pourquoi cette catastrophe? Une affiche de cinéma est la vitrine du film, et ici elle n'attire pas, elle très fade. Une affiche de cinéma doit ressembler a une bande annonce, comme EXEMPLE l affiche ALITA, ou on retrouve tous les ingrédients de l,histoire La campagne publicitaire à été très médiocre pour l,envergure de cette production. Non le film n'est pas un navet, mais un très bon divertissement. LA CAMPAGNE PUBLICITAIRE A ETE TRES MAL ORCHESTRE. Dommage, car devant ce genre de naufrage, certain réalisateurs de qualité aux idées nouvelles doivent écoper de nombreuse année pour revenir sur le devant de la scène. NOTE DU FILM:8/10

Peter68
17/04/2019 à 18:12

Il m'a bien plus, malgré que ce film aurait du être réalisé en 2 ou trois partie et non en un seul. Il a une image sublime (le 4k pour apprécié) et malgré ce que certains ayant un grand sens de la critique, ce film est a mes yeux génial.

Cri
14/04/2019 à 01:33

Ils ont fait un aveu de faiblesse en invoquant l'illustre Tolkien ce manque de confiance et de personnalité et la cause de leur échec

Nosferatu
09/04/2019 à 22:29

Un énorme gâchis, voilà la sensation que j'ai eu après son visionnage:
Une trilogie réunis dans un seul et même film MAIS sans le premier volet (qui aurait pu mettre en place l'histoire des protagonistes, l'univers des machines et des habitants, bref planter le décor pour lui donner de la consistance), le reste étant des extraits du 2 et 3 mis bout à bout sans grand formalisme, le tout devant avoir l'air d'un film.

R0swe11
01/03/2019 à 20:57

C'est un film de ouf ! Qui bouge sans arrêt, qui est visuellement beau : Design, style et plans de vue. L'histoire quelque peu modifiée par rapport au roman reste excellente. Les acteurs ont du charisme et jouent bien. La bande son est pas mal du tout. C'est un grand film qui a pris une claque injustifiée. Je pense que la promotion du film était très mauvaise. Ce film est un bijou. Mais chacun ses goûts. ????

Tlesmac
01/03/2019 à 18:22

Bonjour a tous.
Que dire du publkque americain, si ce n'est que se sont eux qui font la pluie et le beau temps pour un film... Quant a leur reel objectivite,c'est autre chose. C'est navrant. Je trouve dommage que le steampunk ne soit pas apprecie par ces puritains. Les mecanismes de ce film vallent largement les transformations des machines de transformer qui sont fouillis,epures,sans aucun realisme.les engins sont aboutis. Ce film m'a fait rever. N'en deplaise a certain. Ca vaut largement un STAR WAR 7 ou 8 qui sont creux et incipides... Ca change... Merci pour ce film.

jeandider
23/02/2019 à 15:36

Opale tu es qui pour dire qu'un film est nul ou pas? si Venom est apprécier pas une majorité c'est surement que c'est toi qui à des envies différentes d'autre gens, pas que le film est nul.
Faut grandir les gens.

Miami81
18/12/2018 à 12:14

Le film n'a t-il pas souffert d'un problème marketing.
Comme Disney avait lâché au niveau promo John Carter, Mortal Engines n'a-t-il pas subit le même sort par Universal?

Hasgarn
17/12/2018 à 20:43

Quoi qu'en dise le box office, j'irai le voir.
River est co-concepteur des plus grosses scènes du Seigneur des anneaux (la bataille du Pelenor entre autre), il possède un vrai sens du spectaculaire et sa proximité avec Jackson ne fait que me rassurer.

Pour le scénario, on jugera sur pièce mais il ne faut pas oublier que le doublage français est souvent pauvre voir simpliste.

Vivement qu'on me garde mes enfants que j'y aille !

Plus

votre commentaire