Jennifer's Body a été un flop parce qu'il a été bêtement vendu sur sexy Megan Fox, selon la réalisatrice

La Rédaction | 11 décembre 2018 - MAJ : 11/12/2018 12:00
La Rédaction | 11 décembre 2018 - MAJ : 11/12/2018 12:00

Karyn Kusama revient sur le marketing problématique de Jennifer's Body, totalement à côté de la plaque selon elle.

Révélée avec Girlfight en 2000, qui a de son côté révélé Michelle Rodriguez, la réalisatrice Karyn Kusama a disparu des radars quelques années suite au flop de la superproduction Aeon Flux. Le film avec Charlize Theron a beau avoir été charcuté par le studio, c'est elle qui a payé la note dans sa carrière alors en plein décollage.

Peu importe, elle est revenue sur le devant de la scène en 2009 avec Jennifer's Body, film d'horreur avec Amanda Seyfried et Megan Fox, vendu sur le nom de Diablo Cody, scénariste fraîchement oscarisée pour Juno. Là encore, déception au box-office : un budget de 16 millions et seulement une trentaine récoltée en salles, avec en plus un accueil peu chaleureux de la presse comme du public.

En pleine promo de Destroyer avec Nicole Kidman, qui devrait confirmer son retour fracassant après le superbe The InvitationKaryn Kusama est revenue sur Jennifer's Body, et ce qui explique selon elle le petit échec de son film.

 

Image 416702 Megan Fox + Hopeless

 

C'est à Buzzfeed que Karyn Kusama et Diablo Cody confient leurs ressentis sur Jennifer's Body. La réalisatrice explique avoir interrogé le studio sur l'angle marketing entièrement focalisé sur Megan Fox, montrée comme une belle plante super-sexy. Notamment suite à l'idée d'avoir l'actrice de Transformers apparaître comme présentatrice sur un site de porno amateur pour vendre le film.

Et la réponse qu'elle a reçue l'a marquée :

« Le mail n'était même pas correct d'un point de vue grammatical. La réponse était, "Jennifer sexy, elle vole ton copain". Comme si un homme des cavernes l'avait écrit. Donc c'est à ça qu'on a affaire. »

Lorsqu'elle a tenté de dialoguer avec les équipes chargées du marketing, Kusama a là encore été exaspérée : 

« Dans ces discussions, je me disais : "Oh ok, on réalise que soit on a fait un film qu'ils voient d'une tout autre manière que nous, soit ce qu'ils ont sous les yeux est quelque chose qu'ils refusent de voir". Et à l'époque, c'était douloureux, mais maintenant je réalise que c'est une évidence dans ce monde. »

 

photoKaryn Kusama

 

Depuis la sortie du film, bien du monde est revenu sur Jennifer's Body, pour le défendre et le réhabiliter. L'ère #MeToo a, en partie, nourri la discussion. Normal vu l'intrigue du film, centrée sur deux amies diamétralement opposées (la blonde timide et pure, la brune sulfureuse et cheerleader). Lorsque celle-ci est embarquée dans un sacrifice humain par un groupe de rock, elle se retrouve possédée par un démon avide de chair fraîche. Jennifer va alors commencer à chasser ses camarades masculins, sous les yeux de sa meilleure amie.

Pour Diablo Cody, cette histoire était un fantasme :

« Ecrire une sorte de film d'horreur féministe avec un côté vintage était un rêve. Quand Juno est sorti et a rencontré le succès, les gens me disaient que je pouvais écrire ce que je voulais, et c'était ma première idée. (...) Les gens étaient juste bien lunés à l'époque et voulaient en être parce que c'était un peu le sommet de ma carrière, après un film qui avait été un tel succès, inattendu. Je n'ai jamais imaginé qu'un film sur une ado enceinte avec une Canadienne inconnue allait être un carton. Donc les gens m'ont fait confiance. Peut-être qu'ils n'auraient pas du. »

 

Image 415501 Megan Fox et Amanda Seyfried

 

Les résultats de projections-test ayant prouvé que le public masculin n'était pas conquis, le studio avait encore plus de raisons de tordre le marketing. Karyn Kusama le regrette :

« On déçoit son public. C'est un problème. Et aussi on repousse les filles, qui auraient pu apprécier le film... C'est comme s'ils avaient déjà le plan marketing en place avant de voir le film, et qu'ils étaient restés dessus. J'ai essayé de toujours rappeler, "Les gars, on ne peut pas vendre ça aux mecs, les amener au cinéma dans l'attente de quelque chose, et que Megan Fox n'enlève pas vraiment ses vêtements mais déchire les intestins d'un type pour les manger à la place". »

 

Image 415502 Megan Fox habillée

 

Si Diablo Cody a certainement (et naturellement) payé le prix du succès fou de Juno, et a été visée par bien des critiques, Megan Fox a également été très discutée. Notamment parce qu'elle a comparé Michael Bay à Hitler pendant la promo, et a par la suite été remplacée pour Transformers 3 : La face cachée de la Lune.

L'actrice a envoyé un communiqué à Buzzfeed dans le cadre de l'article, pour affirmer sa position :

« Jennifer's Body était en avance sur son temps, et bien que je pense qu'il y ait une discussion au sujet du marketing qui a pu ne pas être approprié, je pense sincèrement que les gens n'étaient pas prêts pour un film comme ça, à ce moment-là. Je pense également que le film a pu être éclipsé par la relation implacable et vampirique entre les médias et moi à cette époque. Je suis heureuse que les choses aient changé dans la conscience collective, et que désormais des gens puissent rétroactivement l'apprécier. »

Amen, Megan. 

Image 416691

commentaires

jorgio69
13/12/2018 à 18:25

Elle est sur que c'est pas son film qui est tout pété ?!?

Lecter23
13/12/2018 à 02:58

Non, sexy ou pas, ce film était chiant, et long, c'est tout, mauvaise réalisation, scénario pourri... C'est un navet c'est tout

yourglaaa
12/12/2018 à 05:17

Un bon film que j'ai déjà revu, bien divertissant. Je conseille à voir au moins une fois !

Raoul
11/12/2018 à 18:09

Avec un bon budget marketing de 150m$ il aurait fait bcp plus au box-office, possible. On a vu tellement de nanards battre des records dernièrement...

Blik
11/12/2018 à 16:47

Mouais, pour l’avoir vu au ciné, promo foiré ou pas, c’était un très mauvais film au rythme soporifique, point barre.

mdr
11/12/2018 à 13:47

way le marketing c'est n'importe quoi, y'a qu'à voir les titres des films richains localisé en france, des fois on se demande s'ils ont vu les films, comme tous ses films vendu avec un titre à la american pie alors que ça n'a rien à voir, mdr ou le projet blair witch au lieu blair witch project ^^
Pour mégan sur bay, tcheky a dit qu'il était cinglé lui aussi, donc je veux bien la croire franchement.

votre commentaire