Guillermo del Toro promet que son Pinocchio ne sera pas du tout pour les enfants

Mise à jour : 05/12/2018 11:01 - Créé : 5 décembre 2018 - Christophe Foltzer
Photo Guillermo del Toro
5 réactions

Dans le genre "gars qui a la schkoumoune", Guillermo Del Toro était jusqu'à présent un sacré challenger : on lui pique Hellboy pour le rebooter, on le prive de Pacific Rim pour en faire n'importe quoi et ses gros projets persos comme l'adaptation des Montagnes Hallucinées de Lovecraft patauge dans la semoule. Mais il a de la ressource.

Et puis surtout, maintenant, Guillermo del Toro, il a reçu deux Oscars (4 pour le film) et un Lion d'or pour La Forme de l'eau donc, forcément, on lui parle autrement. Et cela nous fait extrêmement plaisir d'ailleurs, parce qu'il est l'un des réalisateurs les plus hantés par son oeuvre et les plus sincères dans son rapport au cinéma qui soit. Alors, le voir galérer pour monter de nouveaux projets, ça nous faisait vraiment mal au coeur.

 

Photo La Forme de l'eauGuillermo Del Toro ravi, et nous aussi

 

Parmi les films qu'il n'arrivait pas à financer, il y avait son Pinocchio, dont la fabrication a été entamée depuis 10 ans mais qui ne semble tellement pas correspondre aux canons commerciaux que Del Toro n'a jamais pu réunir les 35 millions de dollars nécessaires pour le financer. Jusqu'au mois dernier, où nous avons appris avec une joie non dissimulée que le projet était finalement sur les rails, vu que Netflix le finançait et le diffuserait sur son réseau.

Une excellente nouvelle à plus d'un titre, la liberté de ton dont le réalisateur va bénéficier n'étant pas la dernière sur la liste. Parce que, voyez-vous, Pinocchio ne sera pas vraiment pour les enfants, comme Del Toro l'a encore répété il y a peu au festival du film de Marrakech :

 

Photo PinocchioPinocchio

 

"Ce n'est pas vraiment un film pour toute la famille. Effectivement, avec un Pinocchio situé dans l'Italie de Mussolini, il ne faut pas s'attendre à autre chose. Oui, cela parle d'une marionnette durant la montée du fascisme. Il est tellement rare que vous puissiez vous retrouver dans une discussion productive dans la vraie vie en ce moment, c'est tellement tendu. De fait, ce sera beaucoup plus facile pour vous de m'écouter si je vous dit Il était une fois..."

 

Photo Pinocchio

 

Un challenge à la hauteur du bonhomme donc, particulièrement à l'aise avec la fable politique sombre, pour qui se rappelle de son Labyrinthe de Pan. Et pour Del Toro, les choses sont claires en ce qui concerne Pinocchio :

"Cela parle d'une créature qui a été fabriqué par des moyens surréels et qui prend ensuite ses distances, tout en devant faire l'expérience de la douleur, de l'échec et de la solitude."

Ouais, ce n'est clairement pas la version Disney quoi. Tant mieux !

 

Photo Pinocchio

commentaires

Number6 05/12/2018 à 22:29

Dommage, je l'aurais bien acheté en steelbook celui là.

CooperPeaks 05/12/2018 à 17:51

Si Pinocchio marche bien, je ne serais pas surpris que Netflix accepte de financer Les montagnes hallucinés, étant donné qu'en ce moment, ils sont dans leur trip "grosses productions ambitieuses par des cinéastes prestigieux"

Del Taureau 05/12/2018 à 14:53

Bon, encore une fois pas de sortie ciné, mais au moins il peut faire son film. On croise toujours tous les doigts du corps pour les Montagnes Hallucinées...

Mama Fratelli 05/12/2018 à 11:49

Je dirai même plus : Miam miam.

Le Waw 05/12/2018 à 11:21

Miam...

votre commentaire