Après la Forme de l'Eau, Guillermo Del Toro rejoint à son tour Netflix pour un projet ambitieux

La Rédaction | 22 octobre 2018 - MAJ : 22/10/2018 18:45
La Rédaction | 22 octobre 2018 - MAJ : 22/10/2018 18:45
Photo , Guillermo del Toro
99

Alors que le Roma de Cuarón n’en finit pas de secouer ceux qui l’ont vu et ambitionne de compter aux Oscars après avoir mis Venise à genoux, c’est un autre réalisateur mexicain de premier plan qui rejoint Netflix. Et il s'agit de l'immense Guillermo del Toro.

Sa poisse légendaire est bien connue des cinéphiles et ses fans ne sont pas sans savoir que plusieurs de ses projets les plus excitants n’ont pas pu voir le jour, quand ils n’ont pas été purement et simplement retoqués par les grands studios hollywoodiens. Dans ces conditions, on imagine bien dans quelle mesure Netflix peut sembler chatoyant au cinéaste.

Peu regardant sur la nature des projets apportés, pour peu qu’ils soient synonymes de signatures reconnues et d’un certain bruit médiatique, le géant de la SVoD fait un peu figure de rattrapage de luxe pour pas mal de metteurs en scène. On ne s’étonnera donc pas qu’un de ses plus anciens projets ait fini par trouver sa voie du côté de l’entreprise au logo rouge.

 

Photo La Forme de l'eauGuillermo Del Toro

 

Il s’agit de Pinocchio, adaptation du conte éponyme, qui devrait prendre la forme d’un film en stop motion (animation image par image), situé dans l’Italie des années 30. Et si on sait encore relativement peu de choses sur le projet, les premières infos sont alléchantes en diable.

Guillermo del Toro devrait s’allier avec la Henson Company, à laquelle on doit entre autres BoJack Horseman, récent succès public et critique de Netflix. Notons également la présence Mark Gustafson, directeur de l’animation de Fantastic Mr. Fox, qui secondera Del Toro à la réalisation. On retrouvera également des marionnettistes des Noces funèbres au sein de l’équipe.

Enfin, cette annonce n’est pas une complète surprise, puisque la série animée Chasseurs de Trolls du même Guillermo avait déjà trouvé refuge chez le leader de la SVoD et que le succès remporté par Alfonso Cuarón avec Roma, a dû encore faciliter les choses.

 

Photo La Forme de l'eauGuillermo sur le tournage de La Forme de l'eau

commentaires

coco rico
23/10/2018 à 22:42

tant de conneries dans si peu de commentaire... mon dieu.

Simon Riaux - Rédaction
23/10/2018 à 18:49

Non mais les gars sérieux ?
Vous n'avez un peu l'impression d'être des pisse-froids ?

pepe
23/10/2018 à 18:41

Pareil qu'en dessous, mais pinocchio dans le titre ça n'aurait pas fait cliquer ...
Et en effet aussi, pas compris la récompense suprême pour shape of water

MichMich
23/10/2018 à 17:39

Geek surestimé, son dernier est à moitié réussi, et encore...
A part ça encore un film qui sort du lot ouééé

major fatal
23/10/2018 à 14:03

La forme de l'eau ma déception de l'année!

Thibault
23/10/2018 à 13:32

La forme de l'eau que c'était mauvais et pompé sur l'univers de Jeunet.Et sinon quid des Montagnes Hallucinées???!!

STEVE
23/10/2018 à 10:55

Dommage:

Son succès de la forme de l'eau (surestimé car je trouve le film caricatural et manichéen) était l'occasion pour monter les montagnes hallucinées. Surtout abec les récents succès de films R-Rated...

TOD
22/10/2018 à 23:37

Pareil au début de l'article j'ai cru au miracle des montagnes de Lovecraft... Pas encore pour cette fois...

Number6
22/10/2018 à 21:02

Oh merde. C'était les montagnes hallucinees que je voulais moi pas pine au cul

4lstroM
22/10/2018 à 19:07

Il n’a pas été nommé il y a peu chez un autre grand groupe pour faire des films de sf suite au succes de la forme de l’eau ?

votre commentaire