RoboCop Returns : le héros lui-même ne veut pas du film de Neill Blomkamp

La Rédaction | 22 novembre 2018 - MAJ : 22/11/2018 18:40
La Rédaction | 22 novembre 2018 - MAJ : 22/11/2018 18:40
photo Peter Weller
168

Neill Blomkamp travaille activement à la suite des aventures de Robocop, intitulées RoboCop Returns. Mais il vient d’essuyer un premier couac, concernant le casting du film.

Il y a quelques années, Disney annonçait avoir jeté à la poubelle l’univers étendu de Star WarsHalloween 2018 vient de tirer un trait sur l’historique de la saga pour poursuivre directement l’œuvre de John Carpenter. La mode du révisionnisme filmique carbure à pleine balle à Hollywood, et RoboCop Returns en est un nouvel exemple.

 

Image 640174Peter Weller dans le film original

 

En effet, le film entend être un nouveau RoboCop 2 et jeter aux oubliettes les suites (et le remake) qui nous séparent du chef d’œuvre de Paul Verhoeven. On ignore encore comment le public recevra le projet quand il se présentera dans les salles, mais on ressent quand même une certaine tendresse pour RoboCop 2, réalisé par Irvin Kershner (Star Wars Épisode V : L'Empire contre-attaque), série B surgonflée traversée de scènes passablement tripantes.

Il n’empêche, Robocop Returns reprendra juste après le film original de 1987. Mais, quand bien même il a publiquement affirmé vouloir recruter à nouveau l’acteur initial, Peter Weller, Neill Blomkamp risque de faire face à un petit souci.

 

Image 639651Le chef d'oeuvre de Paul Verhoeven

 

Car le comédien, âgé de 71 ans et devenu historien d’art, a fait savoir via son agent au site Superbromovies qu’il n’était pas du tout intéressé par cette opportunité. Bien sûr, entre la manifestation de son absence d’intérêt, une éventuelle participation (ou la location de son image en cas de maquillage numérique), un chèque provisionné permettra peut-être de trouver un terrain d'entente.

Il n’empêche, la présence éventuelle de Peter Weller eût été un motif de curiosité à l’endroit de ce RoboCop Returns. On espère d'ailleurs qu'il sera aussi réussi que District 9 (et moins raté qu’Elysium).

 

Image 639650

 

commentaires

Beerus
24/11/2018 à 18:33

""Il y a quelques années, Disney annonçait avoir jeté à la poubelle l’univers étendu de Star Wars. Halloween 2018 vient de tirer un trait sur l’historique de la saga pour poursuivre directement l’œuvre de John Carpenter. La mode du révisionnisme filmique carbure à pleine balle à Hollywood, et RoboCop Returns en est un nouvel exemple."

RIdley Scott qui chie sur le job de ses prédécesseurs avec son horrible Covenant , ça vous dérange pas .

Beerus
24/11/2018 à 18:24

@Dirty Harry : Justement ce nouveau Robocop ce sont Edward Neumeier et
Michael Miner qui ont écrit le scénario, Blomkamp avait confirmé dans un tweet que le film serait aussi sanglant que l'original. Peter Welll qui refuse de revenir vaut mieux annuler le projet sans lui ça n'a aucun sens.

Biz to kate
24/11/2018 à 09:27

Ouais enfin on s’en doutait. Weller a 71 piges putain lol
Par contre, please, pas une merde à la Robocop 3 ou les suivants...qui sont tous des étrons infâmes.
Avec Blomkamp j’ai quand même un soupçon d’espoir. Croisons les doigts.

Allistair
23/11/2018 à 21:07

Raté Elysium ? Mince, ça m'avait échappé.

Hellfreddy
23/11/2018 à 17:06

Ça serait génial qu'il reprenne le rôle, mais je m'en doutais qu'il n'accepterait pas et encore vu que le moyen pour lui de reprendre le rôle de Robocop ne sera pas comme avant de porter un costume

Raoul
23/11/2018 à 15:50

Moi je vais faire une suite à A new hope , ou à Titanic, en imaginant qu 'ils réparent la fuite d'eau.

Starfox
23/11/2018 à 14:35

Vu le remake de Robocop hier... Oh là là que c'est laid. Mais que c'est laid... Une infamie.

Entre Hulot chez la mère Salamé qui prédit la fin du monde dans quelques mois et ce remake foireux de Robocop, on était gaté hier soir.

ComprendsPas
23/11/2018 à 14:32

"Il y a quelques années, Disney annonçait avoir jeté à la poubelle l’univers étendu de Star Wars. Halloween 2018 vient de tirer un trait sur l’historique de la saga pour poursuivre directement l’œuvre de John Carpenter. La mode du révisionnisme filmique carbure à pleine balle à Hollywood, et RoboCop Returns en est un nouvel exemple."
Perso, j'en ai rien à faire. Je continuerais de me taper Robocop 2 de Kershner, Halloween II de Rosenthal et de lire les anciens Roman Star Wars !!!

Kouak
23/11/2018 à 14:30

Bonjour,
perso, j'attends toujours "district 10"...
Ce qui gêne chez "Chappie" c'est son "chapeau"'...
Excusez, je déconne...
Nan, ce qui gêne chez "Chappie", pour la plupart des gens, c'est son coté "gnan-gnan"...
Mais ce film est beaucoup plus intelligent qu'on le pense.
Au même titre que "district 9" qui évolue dans une partie du monde qui a connue la ségrégation et le racisme à outrance, et qui retrouve ses travers (toute population confondue) lorsque des "étrangers" viennent leur demander asile.
Même topo pour Elysium, mais cette fois versions "castes".
Blomkamp sait ce qu'il fait et il serait dommage qu'il sombre à l'appel du Blockbuster , énième suite, préquel ou remake (donnez lui le terme que vous voulez) d'un film des années 80', que j'ai apprécié à l'époque, mais dont on se fout royalement aujourd'hui.
Et je suis bien content, en réalité, que son Alien n'ait pas vu le jour...
Mais il réitère...Et c'est bien dommage..Ou alors une idée lui trotte dans la tête...
Bref....

Akitrash
23/11/2018 à 13:38

Mais c'était pas si mal Elysium!

Plus

votre commentaire