Girl : Netflix a essayé de censurer le film à l'étranger à cause de la nudité

Camille Vignes | 22 novembre 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Camille Vignes | 22 novembre 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Girl, le film belge de Lukas Dhont doublement primé à Cannes et en route pour les Oscars, est en pleine bataille avec Netflix concernant une scène de nu controversée.

Lara a 15 ans, elle rêve de devenir danseuse étoile. Avec le soutien de son père, elle se lance à corps perdu dans cette quête d’absolu. Mais Lara, née garçon, se heurte à son propre corps, qui ne se plie pas si facilement à cette discipline.

 

photo, Victor Polster Victor Polster, éblouissant

 

Girl, premier long-métrage réalisé Lukas Dhont, avait séduit le jury du festival de Cannes, lui offrant en mai dernier la Caméra d’Or (meilleur premier film) et le prix d’interprétation de la section Un certain regard pour Victor Polster pour son interprétation de Lara.

Le film pose des questions très actuelles sur la construction de l’identité, la transidentité, sur la société et ses canons. A cause d’une scène de  Victor Polster, Girl a éveillé la controverse. Netflix a acheté les droits de distribution du film dans une grande partie du monde et, avant le mettre en ligne, est entré en pourparlers avec son réalisateur et l’équipe au sujet d'une possible censure.

 

photo, Victor Polster Victor Polster et Arieh Worthalter, troublants

 

La fameuse scène dévoile Victor Polster, âgé de seulement 15 ans au moment du tournage, entièrement nu. Netflix s’est donc demandé si elle était acceptable ou si pour des raisons morales, il ne fallait pas la censurer. Dirk Impens (producteur du film) a rappelé au micro de la RTBF que la nudité infantile était inacceptable pour Netflix :  

« C’est trop risqué pour Netflix. Ils ne peuvent pas prendre le risque d’être considéré par le public américain comme une société qui distribue de la pornographie. On doit plier parce qu'on a signé un contrat. Il n'y a pas d'autre moyen que de plier. On est sur la position Lukas et moi que c'est mieux de le faire nous-même et de trouver un compromis avec Netflix ».  

La bataille semblait donc perdue il y a quelques jours et un travail de montage semblait prévu. Cependant, l’équipe du film a finalement trouvé un accord avec la plateforme qui a décidé de ne plus censurer le film selon un communiqué de Lukas Dhont diffusé par The Hollywood Reporter :

"La version de Girl qui sera diffusée sur Netflix sera donc la même que celle qui a été présentée à Cannes, ainsi que dans les théâtres en Belgique et dans le monde."

 

Affiche officielle

 

Cette bataille contre la censure était très importante pour la première longue réalisation de Lukas Dhont : la scène de nue faisait partie intégrante du récit et des questionnements corporels d’un adolescent transgenre. Girl, déjà récompensé et nommé de multiples fois, pourrait bien faire partie des cinq derniers films en cours pour les Oscars dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère et représenter la Belgique.

Sorti le 10 octobre, Girl est encore disponible dans quelques salles en France, l’occasion de le (re)découvrir dans son intégralité. Et parce que ce film vaut vraiment le coup voilà sa critique ici.

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Maud Cambronne
23/11/2018 à 01:54

Ras-le-bol de ces détraqués sexuels qui ne peuvent voir de la nudité sans piquer une crise.
Qu'ils aillent se faire soigner!

Kouak
22/11/2018 à 16:47

@Alexandre
Oui espérons...
Que les mentalités continues d'évoluer.
Sans prétentions philosophiques, aucunes, de ma part.
Bref...

Kouak
22/11/2018 à 16:40

C'était p'tête son pouce plutôt...
Mince , j'ai la mémoire qui flanche , je ne me souviens plus très bien...

Kouak
22/11/2018 à 16:39

Oui, bof...
Lolita, de Stanley Kubrick, avait déjà déchainé les passions puritaines américaines en son temps.
Voir une gamine de 16 ans , sucer une lollipop assise sur un lit était très provoc' à l'époque.
Et encore !
Dans le bouquin elle en a 12 ou 13...Si mes souvenirs sont bons...
Bref...

Alexandre Janowiak - Rédaction
22/11/2018 à 16:36

@Kouak,

le film sera vu dans sa version originale par l'Académie des Oscars, il a donc toutes ses chances.

maxleresistant
22/11/2018 à 16:31

Je peux comprendre, il s'agit de nudité d'un adolescent pas d'un adulte.
C'est forcément un point qui porte a controverse. Après j'ai pas vu le film je peux pas juger la scène.

Simon Riaux - Rédaction
22/11/2018 à 16:27

@Grand Monarque

Comparer le rôle d'un distributeur de films et séries à l'administration des commentaires d'un site voilà qui est... audacieux.

Plus sérieusement, nous ne "strikons" quasiment aucun post. Dans les rares textes ouvertement insultants, haineux, racistes, misogynes ou homophobes que nous évacuons, vos productions sont très bien représentées. D'où probablement le sentiment qui est le vôtre.

Kouak
22/11/2018 à 16:26

Surtout que l'une des conditions d'un film potentiellement "oscarisable" est: Qu'il soit vu dans son intégralité pour être nominé.
Le censure se fera peut-être à ce niveau...
Exit "Girl" de la cérémonie Oscars...
Franchement, j'espère qu'il en sera autrement et que ce film recevra une récompense.
Bref...

Grand Monarque
22/11/2018 à 16:20

Ecran Large qui se plaint de censure lol! ce site cinoche strike enormement de post...;
l'arroseur arrosé...

votre commentaire