Robert Englund parle du Freddy 3 qu'il avait écrit et qui ne s'est jamais fait

Christophe Foltzer | 12 novembre 2018 - MAJ : 12/11/2018 13:52
Christophe Foltzer | 12 novembre 2018 - MAJ : 12/11/2018 13:52

On parle beaucoup de Freddy Krueger en ce moment et c'est un peu normal puisqu'il y a moins de deux semaines, c'était encore Halloween et que le boogeyman le plus griffu du cinéma a fait un retour inespéré dans la série The Goldbergs.

Alors que nous n'avons jamais été aussi proche de la mise en chantier d'un nouveau reboot des Griffes de la nuit (merci le succès du nouveau Halloween au passage), on se dit quand même qu'il sera très difficile de nous faire oublier Robert Englund dans le rôle du boogeyman. Ça a déjà été tenté une fois et on se rappelle tous douloureusement ce que ça avait donné.

 

photo Freddy GoldbergsFreddy, de retour dans The Goldbergs

 

Cela dit, alors que son destin reste pour le moment incertain, c'est peut-être le moment de regarder en arrière pour en apprendre plus sur la création de la saga, son évolution et, surtout, ses rendez-vous manqués. Et c'est exactement ce que vient de faire le site Bloody Disgusting en déterrant de vieux numéros du magazine Fangoria (une référence américaine quand on parle de film d'horreurs), pour se rappeler qu'à l'origine, Freddy 3, les griffes du cauchemar, l'épisode préféré de la plupart des fans de la saga, aurait pu avoir un visage très différent.

En effet, il y a 30 ans, Robert Englund avait accordé une interview dans laquelle il dévoilait qu'il avait lui-même écrit un traitement pour le film de Chuck Russell, avant que Wes Craven ne reprenne les rênes et n'en rédige le scénario tel qu'on le connait aujourd'hui, avec l'aide de Bruce Wagner. Et la version Robert Englund s'intitulait A Nightmare on Elm Street 3 : Freddy's Funhouse.

 

Photo Freddy Krueger

 

"Cela parlait de la soeur de Tina (ndlr : la première victime de Freddy dans le film original), qui étudiait ailleurs et avait de terribles cauchemars où elle voyait ce qui était arrivé à sa soeur. Et cela la perturbe tellement qu'elle décide de mener son enquête pour comprendre ce qui lui est vraiment arrivé."

Elle revenait donc à Springwood et dans Elm Street pour découvrir la vérité, et ne tardait pas à tomber sur Freddy, plus en forme que jamais.

"Mon sccénario s'appelait Freddy's Funhouse parce que, dans le monde des rêves, il a une maison de l'horreur remplie de pièges. C'est un peu comme si son esprit dérangé s'était occupé de la décoration d'intérieur. Comme la maison hantée d'une kermesse, mais avec tous les débris et les détritus des précédents films à l'intérieur."

 

Photo Robert Englund Du fun pour Freddy

 

Plus intéressant encore : le film devait remonter dans le temps et nous expliquer qui était réellement Fred Krueger avant sa mise à mort par les parents d'Elm Street, et sa transformation en monstre :

"Le film s'ouvrait sur elle qui se rendait à la bibliothèque municipale pour y consulter des microfilms. Elle y apprenait les événements des deux premiers films, et trouvait des coupures de journaux représentant Freddy avec ses avocats lorsqu'il est accusé de sa première affaire. Donc vous m'auriez vu jouer aussi Freddy comme cet homme d'entretien dégoûtant à la Lee Harvey Oswald. J'aime ce genre d'idées. Peut-être que nous le ferons à un moment ou un autre."

Alors, non, évidemment, le film ne s'est jamais fait en l'état, mais on peut y reconnaitre quelques éléments qui ont été distillés dans les suites. En tout cas, si Robert Englund a continué à jouer dans le films suivants, il n'a plus jamais parlé de ce projet avorté, comme s'il l'avait vécu douloureusement. A l'exception toutefois d'une brève mention dans une interview accordée à Cinemablend il y a un an, et qui a mis la puce à l'oreille de Bloody Disgusting.

 

photo freddy 3

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire