Manchester by the Sea : Matt Damon dévoile la fin très différente qui était prévue pour le film à l'origine

La Rédaction | 9 octobre 2018 - MAJ : 09/10/2018 15:46
La Rédaction | 9 octobre 2018 - MAJ : 09/10/2018 15:46

Grand mélodrame de 2016, Manchester by the Sea a bien failli se terminer très différemment, comme vient de le révéler Matt Damon.

Il pensait d’abord en faire sa première réalisation. Egalement producteur, Matt Damon s’était allié avec John Krasinski et avait embauché le scénariste Kenneth Lonergan pour tirer de l’idée qu’ils avaient en tête un véritable scénario. Estimant après lecture que Lonergan s’était trop approprié le projet pour qu’il s'en empare lui-même, Damon décida de lui confier les clefs du métrage.

Et à en voir la moisson de récompenses amassées par Manchester by the Sea, il a été plus qu’inspiré. Mais il vient de révéler, dans le podcast de Bill Simons, que la conclusion du récit aurait dû être très différente.

 

Photo Casey Affleck Casey Affleck

 

« J’adore Manchester by the Sea, j’en suis incroyablement fier, mais Kenny avait prévu une fin… Il y avait cette scène où ils se retrouvaient sur le bateau, celui dont traite tout le film en quelque sorte, et il s’agissait d’un flashback, avant la mort des enfants de Casey Affleck avant la mort de son frère, quand il était encore marié à Michelle Williams et qu’ils se trouvaient tous sur son bateau, pour regarder les baleines.

C’était un incroyable moment de joie, de voir toute cette famille réunie, puis ces baleines, qui commençaient à respirer hors de l’eau. Il fallait simplement une putain de caméra montée sur un drone, je veux dire, on parle d’une journée de tournage, où il faut juste avoir un peu de chance avec les baleines, mais on aurait pu se débrouiller.

 

Photo Michelle Williams Michelle Williams

 

Donc, c’était une scène épique, et alors que la caméra recule, pendant que la famille est éprise de joie – quand le spectateur sait combien tout cela va mal tourner – la caméra s’élève, s’élève, et révèle qu’il y a énormément d’autres bateaux alentours, que ce sont autant de familles qui regardent aussi les baleines, et que la famille ne constitue qu’une petite histoire dans cette mer d’histoires.

C’était épique, c’était beau, et ça unifiait le tout… Mais on s’est retrouvés à cours d’argent. Je me suis dit : "Et merde." »

Que Matt Damon se rassure, le film est déjà sacrément émouvant en l’état. Notre critique de Manchester by the Sea est d'ailleurs à retrouver juste ICI.

 

Affiche

commentaires

toto
10/10/2018 à 03:15

Je crois que je le seul mais j'ai pas du tout aimé ce film juste pour une raison à cause de Casey Affleck que j'ai trouvé mauvais.

Eddie9Felson
10/10/2018 à 00:14

Effectivement, belle idée!
Cela n’enlève rien à la grandeur de ce film pour autant.

Tom
09/10/2018 à 17:35

Pour le coup c'est vrai que c'aurait ete une belle fin. Mais le film est deja parfait, alors c'est pas bien grave.

Greg
09/10/2018 à 17:34

Toujours intéressant de voir ce qui est et ce qui aurait pu être, et de voir à quoi ça tient.

FredDoBrasil
09/10/2018 à 16:16

C'est vrai que cela avait l'ait bien. Mais bon c'est déjà très bien comme cela. Si Matt Damon pouvait par contre apporter des idées aux gens qui ont fait Predator, là il y a de la marge pour améliorer le film !

votre commentaire