Après Conjuring 3 et La Nonne, James Wan va adapter un autre film d'horreur

Prescilia Correnti | 20 septembre 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Prescilia Correnti | 20 septembre 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Milk, c’est le nom d’un court-métrage d’horreur de Santiago Menghini et qui sera le prochain projet du nouveau maître de l’horreur, James Wan.

Milk suit l’histoire d’un jeune adolescent, bridé par le contrôle excessif de sa mère qui n’a de cesse de le restreindre et de surveiller le moindre de ses faits et gestes. Petit à petit, le jeune garçon va "remettre en question la nature de sa réalité". Révélé cette année sur le circuit de plusieurs festivals de cinéma, Milk a su attirer l’attention de bon nombre de spectateurs en remportant différents prix, dont le prestigieux prix du jury Midnight Shorts au SXSW 2018.

 

Photo James Wan, Saw ISur le tournage de Saw I

 

La jolie popularité de ce court-métrage est parvenue jusqu’aux oreilles du studio New Line (Le Seigneur des AnneauxConjuring) qui a annoncé via Collider, vouloir acheter les droits afin d’en réaliser un long-métrage. Lequel est tombé tout droit entre les mains de James Wan, l’actuel réalisateur derrière Aquaman, le prochain The Conjuring 3, et qui a aussi supervisé les spin-offs issus de son univers Conjuring (dont Annabelle et La Nonne font partie). Tandis que Ben Collins et Luke Piotrowski s’attelleront de leurs côtés au scénario.

Ce n’est pas la première fois que le réalisateur derrière Saw, Insidious ou encore Fast & Furious 7 se penche sur l’adaptation d’un court-métrage. En 2016, le cinéaste a produit le métrage horrifique Dans le noir, lequel avait été réalisé par David F. Sandberg, qui n'avait travaillé que sur des courts-métrages et qui est depuis passé sur des grosses productions : Annabelle : La Création du Mal en 2017 et Shazam ! qui sortira en 2019.

 

photo, David F. SandbergDavid F. Sandberg

 

James Wan est un cinéaste plus que productif, qui a parfois la folie des grandeurs. Alors qu’il ne tardera pas à faire la promotion d’Aquaman, prévu pour le 19 décembre 2019, le réalisateur a d’ores et déjà prévu de s’atteler à la production et réalisation de The Conjuring 3.

Il a aussi été annoncé en tant que producteur du remake horrifique d’Arachnophobie, de l’adaptation de Tommyknockers ainsi que le reboot de Resident Evil au cinéma. Bref, que de beaux projets à venir.

 

Affiche officielle

Tout savoir sur Conjuring : Sous l'emprise du Diable

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Laurent
23/09/2018 à 12:54

Je m'en fous

CooperPeaks
20/09/2018 à 19:08

Bon, si c'est pour faire le même coup que Dans le noir, c'est-à-dire prendre un court-métrage horrifique bien foutu mais au concept minimaliste, l'étirer inutilement pour en faire un film d'1h30 avec des personnages indigents et incohérents, le tout pour faire un film d'horreur aseptisé et sans aucune saveur (sérieux, dans le lot, il y a qu'une séquence ou deux qui se démarquent un peu du reste...), je préfère encore passer mon chemin.
...
De toute façon et tant pis si on me traite de vieux con (même si je n'ai que 22 ans), cela fait longtemps que je n'attends plus rien du cinéma d'horreur américain largement dominé par l'écurie Blumhouse qui ne délivre que des produits consensuels et repose grandement sur la sur-utilisation du jumpscare au détriment de l'ambiance (attention, je ne dis pas que c'est un problème qui concerne tout le cinéma américain, mais de toute évidence, les vrais bons films d'horreur américains sont dans la marge).

votre commentaire