Le 5ème Festival International du Film de Saint-Jean-De-Luz dévoile son jury et une sélection très attendus

Mise à jour : 15/09/2018 08:24 - Créé : 15 septembre 2018 - Christophe Foltzer
photo FIF Saint Jean de Luz
19 réactions

Si vous nous suivez depuis quelques années, vous savez probablement qu'aux alentours du mois d'octobre, nous parlons du Festival International du Film de Saint-Jean-De-Luz. Et il n'y a pas de raison que cela soit différent en 2018.

Le FIF de Saint-Jean-De-Luz, c'est un évènement que nous attendons toujours avec impatience. Parce que loin de la folie d'un Festival de Cannes par exemple, cette manifestation a su conserver avec les années sa dimension humaine et familiale, son esprit ouvert et une qualité d'acceuil que l'on ne retrouve nulle part ailleurs et, rien que pour cela on le remercie.

 

Le dernier coup de marteau - PhotoLe dernier coup de marteau

 

Mais c'est aussi et surtout l'occasion de découvrir les premiers et seconds films de réalisateurs et réalisatrices qui compteront dans le cinéma de demain. Au fil des années, nous y avons vu plusieurs pépites comme Le dernier coup de marteau d'Alix Delaporte, Les Cowboys de Thomas Bidegain ou encore Jusqu'à la garde de Xavier Legrand. Autant dire qu'on ne tenait plus en place à l'annonce de la compétition de cette année.

La 5ème édition du FIF de Saint-Jean-De-Luz se déroulera donc du 1er au 6 octobre prochain et prouve qu'il gagne encore de l'ampleur à travers une programmation de plus en plus fournie. Outre les 10 films en compétition et la section courts-métrages, le festival diffusera également en ouverture le nouveau film de Louis-Julien PetitLes invisibles ainsi qu'en première nationale, 100 kilos d'étoiles de Marie-Sophie Chambon. Mais c'est bel et bien le film de clôture qui nous tape dans l'oeil puisqu'il s'agit du nouveau film de Jean-Paul Rouve, Lola et ses frères, dont on avait adoré le précédent, Les souvenirs. En marge de la compétition, le festival diffusera aussi un grand nombre de courts-métrages, dont ceux du Talents Adami Cannes 2018 ainsi que les courts-métrage du Nikon Film Festival.

 

Photo Jusqu'à la gardeJusqu'à la garde

 

Pourtant, c'est bel et bien par son jury que le Festival risque de faire parler de lui cette année puisque le comité a choisi de nous proposer un jury 100% féminin, acte fort dans la période actuelle. Ainsi, sous la présidence de la comédienne Corinne Masiero nous aurons le plaisir d'y retrouver la comédienne Aure Atika, l'actrice de théâtre Kee-Yoon Kim, la réalisatrice Lidia Terki (Paris la blanche), la productrice Marie-Ange Luciani (120 battements par minute), la réalisatrice et productrice Marie-Castille Mention-Schaar (La première étoile) ainsi que l'actrice et réalisatrice Sonia Rolland.

 

photo jury 2018

 

Un geste fort donc, à l'image des prises de position que le festival prend chaque année et qui nous assure encore une fois une édition de haute volée. En tout cas, vous pouvez compter sur nous pour vous en parler, nous y serons. Vivement bientôt.

 

La liste des films en compétition :

Amare Amaro de Julien Paolini

Chien de garde de Sophie Dupuis

L'Enkas de Sarah Marx

L'ordre des médecins de David Roux

La permission de Soheil Beiraghi

Les fauves de Vincent Mariette

Marche ou crève de Margaux Bonhomme

Monsieur de Rohena Gera

Tel Aviv on fire de Sameh Zoabi

Un beau voyou de Lucas Bernard

 

photo FIF Saint Jean de Luz

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire