La Nonne : le réalisateur révèle qu'il a été aidé par un autre cinéaste sur le tournage du spin-off

Prescilia Correnti | 13 août 2018 - MAJ : 14/08/2018 12:20
Prescilia Correnti | 13 août 2018 - MAJ : 14/08/2018 12:20

L'homme derrière la saga mère Conjuring a apparemment plus que "suivi" ce petit projet puisqu’il a même participé à la réalisation.

Devenu l’un des "papes de l’horreur", James Wan fait désormais partie des réalisateurs les plus appréciés du genre horrifique. Son travail sur les récentes saga Conjuring et Insidious n’ont fait que conforter cette idée et de renforcer son empreinte de parrain dans l’empire du cinéma d’horreur actuel depuis Saw.

Après un premier spin-off de l’univers de Conjuring qui portait sur la poupée maléfique Annabelle (disponible depuis ce week-end sur Netflix), ainsi qu’une suite, c’était au tour de Corin Hardy de porter à l’écran un démon issu de la franchise. L’heureuse élue vous la connaissez, n’est autre que La Nonne (The Nun dans sa version originale), apparue dans Conjuring 2 : Le cas Enfield.

 

photoQuand le staff des maisons hantées essaie de te faire peur "brusquement"

 

Près d’un mois avant sa sortie en salles, le 7 septembre aux Etats-Unis et le 19 septembre en France, son réalisateur, Corin Hardy a révélé à Entertainment Weekly que James Wan avait participé à la réalisation du film :

« C’était très excitant. James Wan était mon deuxième directeur d’unité et s’occupait de la photographie additionnelle. C’est drôle mais nous avions déjà fait des photos supplémentaires et vous êtes toujours en train de réaliser le double de ce que vous pouvez réellement vous permettre. D’un point de vue budgétaire – j’entends. Alors je leur ai dit : "pour le faire, nous allons avoir besoin de gérer deux unités."

 

photo-2 pour le plafond trop bas, c'est pas très cool pour les grandes personnes

 

James, lui, est un type hyper serviable. Il m’a dit : "tout ce que je peux faire, je le fais en plus de ma journée de boulot !" Il voulait vraiment aider. Alors il y a des nuits où il a shooté ce qu’il pouvait à l’extérieur dans la forêt et moi à l’intérieur. »

James Wan a alors permis à Corin Hardy de gagner du temps supplémentaire afin de tourner d’autres séquences. Un cas de figure qui n'est pas si unique puisque Steven Soderbergh avait mené la seconde unité d'Hunger Games tout comme Quentin Tarantino sur le Sin City de Robert Rodiguez. En revanche, cela ne peut qu'annoncer une certaine maitrise très attendue pour cette Nonne avec le coup de main de James Wan à la caméra.

La Nonne sortira le 19 septembre prochain en France, et avec tout ça, et bien on a de plus en plus hâte de le voir.

 

photo+5 pour l'accueil tout en sobriété

commentaires

hank hulé
13/08/2018 à 19:02

sauras-tu trouver le mot manquant dans le titre de cet article ?

votre commentaire